Europe


Cinéma de britannique

Le Royaume-Uni a exercé une influence certaine et parfois notable dans les développements aussi bien technologique, commercial et artistique du cinéma. Cependant, malgré une histoire jalonnée de productions à succès, l’industrie est caractérisée par un débat qui n’est pas encore clos au sujet de son identité (incluant les questions économiques et culturelles) et des influences du cinéma américain.
C’est pourtant au cinéma britannique que l’on doit quelques-uns des plus grands réalisateurs, comme« Alfred (...)

Le cinéma albanais

Longtemps confiné dans son isolement géo-politique, le cinéma albanais a fait de brèves apparitions dans quelques salles et festivals spécialisés, mais n’a véritablement retenu l’attention des médias occidentaux qu’au début des années 2000, à l’occasion de la sortie de deux films phares, "Slogans" de Gjergj Xhuvani et "Tirana, année zéro" de Fatmir Koçi.
1. Histoire du cinéma albanais Le temps des pionniers
Les véritables débuts du cinéma en Albanie dateraient de 1897. A ce moment-là, le pays vit (...)

Le cinéma allemand

Le cinéma allemand est l’un des cinémas nationaux à l’histoire la plus prestigieuse. Tout au long de son histoire la création cinématographique en Allemagne a fortement été marquée par les ruptures politiques et sociologiques qu’a connues le pays.
LE CINEMA ALLEMAND
Origines
L’origine du cinéma allemand est très ancienne. Dès novembre 1895, soit plus d’un mois avant la première démonstration publique des frères Lumière, les frères Max et Emil Skladanowsky présentèrent publiquement des images animées au (...)

Le cinéma arménien

CINEMA ARMERNIEN
Références :
LE CINÉMA ARMÉNIEN : UN CINÉMA DE LA MÉMOIRE de Jean Radvanyi
Les contours du cinéma arménien ne sont pas faciles à déterminer, non seulement parce que l’Arménie a connu une histoire tourmentée, mais également en raison d’une importante diaspora, notamment dans les milieux du cinéma. Surtout, la politique culturelle de l’URSS en matière de cinéma a favorisé les déplacements des individus et les transferts de compétences.
1 . HISTOIRE DU CINEMA ARMENIEN
Amo Bek-Nazarov est (...)

Le cinéma Bulgare

HISTOIRE DU CINEMA BULGARE L’histoire cinématographique bulgare commence en 1897, à Roussé, avec la première projection organisée par les Frères Lumière. Le premier film connu « Le Bulgare est un homme galant (Bălgarina e galant) » sort le 13 janvier 1915.
Période d’avant la seconde guerre mondiale
Par la suite, le cinéma a connu des débuts assez laborieux en Bulgarie, notamment par comparaison avec d’autres pays voisins, et l’on ne dénombre que 55 longs métrages avant la nationalisation de (...)

Le cinéma danois

CINEMA DANOIS
Historiquement, les films danois se sont démarqués par leur réalisme, les thèmes religieux et moraux, la franchise sexuelle ou l’innovation technique.
Le cinéma danois est mal connu. L’histoire du cinéma danois commence en 1897 avec le premier film danois tourné par Peter Elfelt : « Des chiens groenlandais tirent un traîneau (Kørsel med grønlandske hunde) ». Elfelt tourna plus de 200 documentaires entre 1897 et 1914.
En 1906, est fondée la compagnie Nordisk, qui eut une forte (...)

Le cinéma espagnol

Le cinéma espagnol a été composé tout au long de son histoire par de grandes figures emblématiques. Luis Buñuel et Pedro Almodóvar sont les réalisateurs espagnols les plus influents en Europe et en Amérique latine ; nous pouvons également citer Segundo de Chomón, Florián Rey, Juan Antonio Bardem, Luis García Berlanga, Carlos Saura, Jesús Franco, Antonio Isasi-Isasmendi, Mario Camus, José Luis Garci, et Alejandro Amenábar.
1.Le cinéma muet (1896-1930)
On peut faire remonter à 1896 les premières (...)

Le cinéma finlandais

CINEMA FINLANDAIS
Le cinéma finlandais commença en même temps que la plupart des autres pays d’Europe. Un an après la première projection en France, les Finlandais commencèrent à connaître les joies de cette invention importée en Finlande par l’entrepreneur K.E. Ståhlberg.
Des années 1900 à 1930 K.E. Ståhlberg fonda la première société de production finlandaise et en 1907, il sortit le premier film finlandais : « The Moonshiners. » La société se concentra ensuite sur la production de documentaires. Une (...)

Le cinéma grec

1. Le début du cinéma grec
La première projection publique connue remonte au 29 novembre 1896 : des films des Frères Lumière furent projetés par Alexandre Promio dans une petite salle aménagée pour l’occasion à Athènes. Pendant le mois qui suivit, seize projections eurent lieu chaque jour puis Promio partit pour Constantinople. Des projections eurent ensuite lieu à Thessalonique (juillet 1897). En 1899, les frères Psychoule, originaires de Volos, installèrent leur projecteur, le premier à appartenir à (...)

Le cinéma hongrois

Première époque : 1912 - 1930
Les premiers longs métrages hongrois datent de 1912. On citera l’oeuvre d’un jeune acteur de Budapest (Mihaly Kertesz, 1888-1962), qui se fera davantage connaître sous le nom de Michaël Curtiz. Il sera suivi de Sandor Korda ( 1893-1956) qui sera à l’origine d’une tradition cinématographique : l’adaptation littéraire. "Hanison et Battison" , "le Ballet de mille livres" , d’après Mark Twain, " le Cauchemar" , d’après Molnar seront ses oeuvres les plus marquantes.
Suite à (...)

Le Cinéma islandais

Le cinéma islandais est caractérisé par la nature particulière de sa production qui relève plus de l’artisanat que de l’industrie. Longtemps confié à des passionnés capables d’hypothéquer leurs propriétés pour tourner un film, le cinéma islandais se tourne depuis les années 2000 vers des longs-métrages destinés à l’exportation. Si la figure tutélaire du cinéma islandais reste Friðrik Þór Friðriksson, de nouveaux auteurs tendent à se faire connaître internationalement, comme Baltasar Kormákur ou Dagur Kári. (...)

Le cinéma italien

Je m’en veux de ne pas en avoir parlé plus tôt , tellement il tient une place primordiale dans le Cinéma. Mais il n’ai jamais trop tard pour bien faire.
L’HISTOIRE DU CINEMA ITALIEN
1. Les pionniers
La technique de la projection de « vues photographiques animées » (c’est ainsi que Louis Lumière nomme ses bobineaux de pellicule impressionnés) est introduite en Italie par les Frères Lumière au cours de l’année 1896. En mars, leurs premières projections sont organisées à Rome et à Milan, puis vont se (...)

Le cinéma polonais

LE CINEMA POLONAIS
L’histoire du Cinéma polonais est presque aussi longue que celle de la cinématographie. Le cinéma polonais a acquis une renommée universelle, plus en raison de leur qualité que par la part d’audience qu’ils ont recueillie
A partir de 1955, les travaux faits par l’école polonaise du film ont eu une forte influence sur des mouvements cinématographiques tels que la Nouvelle Vague, le Néoréalisme et même le cinéma classique hollywoodien.
De plus, des réalisateurs polonais comme Roman (...)

Le cinéma portugais

Un constat s’impose sur le sujet du cinéma portugais : il est peu connu et paraît être réservé à un cercle d’initiés. Cultures et Cinémas vous donne l’occasion de découvrir ce cinéma particulier. Comme dans le monde entier, les premiers films, vers 1896, furent des documentaires et, depuis, il s’est développé du muet au parlant , mais toujours en marge, dans un style différent.
Le début du cinéma de sa naissance aux années 50
Au début le cinéma portugais est associé à la production de courts-métrages (...)

Le cinéma roumain

LE CINEMA ROUMAIN
L’industrie cinématographique roumaine a une longue histoire. La première projection cinématographique de Roumanie, a eu lieu le 27 mai 1896, par la présentation des films des Frères Lumière, dans les locaux du journal français "L’indépendance roumaine", à Bucarest.
Les débuts du cinéma
Comme pour une grande partie du cinéma des premiers temps dans le monde, il reste très peu des premières bobines de films roumains. Depuis 1965 L’Arhiva Nacionale de Filme (A.N.F. : Les archives (...)

Le cinéma russe contemporain de 2010 à 2011

Bien sûr l’âge d’or du cinéma russe date de l’époque soviétique. Les cinéphiles se souviennent et ont plaisir à revoir Ivan le Terrible, le cuirassé potemkine , Alexandre Nevski , Quand Passent les cigognes, le Quarante et unième.... mais il ne faudrait pas croire que le cinéma post-soviétique soit plus pauvre que celui du passé.
Plusieurs oeuvres ont crevé l’écran des années 2010 . Cultures et cinémas vous en a sélectionné quelques unes :
ZONES DE TURBULENCES
Genre : Fiction
Durée : 80mn - 2010 - Russie (...)

Le cinéma suédois

LE CINEMA SUEDOIS
Caractérisé par des paysages froids et singuliers, le cinéma de Suède s’est construit comme l’un des plus importants parmi les pays scandinaves. Tout commença lorsque, moins d’une décennie après l’invention des frères Lumière, les productions suédoises se hissèrent parmi les plus importantes d’Europe.
LES DEBUTS
C’est en 1897, lors de la Grande Exposition sur les Arts et les Industries à Stockholm, que le cinéma fit son apparition. Les précurseurs et grands maîtres de l’école suédoise (...)

Le cinéma tchèque

LE CINEMA TCHEQUE
La Tchéquie (et auparavant la Tchécoslovaquie) est le berceau de nombreux cinéastes qui ont fait la renommée du cinéma tchèque. L’art cinématographique tchèque s’est popularisé au niveau international grâce aux oeuvres de cinéaste comme Miloš Forman et Jiri Menzel
Genèse
L’histoire du cinéma tchèque commence en 1898. Les premiers spectacles sont organisés, en 1896, à Karlovy Vary et à Prague . Un an plus tard, on tourne déjà en Bohême et met en avant les premiers films de Jan K’íženecký, (...)

Le cinéma turc

LE CINEMA TURC
Le cinéma turc fait partie intégrante de la culture populaire turque, au point que, dans les années 1960 et 1970, la Turquie fut le cinquième plus grand producteur mondial de films (environ 300 films produits par année). Ces films populaires étaient pour la plupart produits dans les studios de Yenilçam (signifiant « Pin vert ») à Istanbul. Depuis la Palme d’or de Yılmaz Güney pour "Yol" au Festival de Cannes en 1982, le cinéma turc navigue entre un cinéma d’auteur reconnu à (...)