Il y cinquante ans

  • Mis à jour : 18 septembre

IL Y A 50 ANS

- 18 septembre 1968 : Sortie du film « Le tatoué » de Denys De La Patellière

Synopsis =
Félicien Mezeray, brocanteur d’art, découvre un jour un authentique Modigliani. Autant dire que la fortune est à lui. Enfin presque. Car l’oeuvre a été tatouée sur le dos d’un ex-légionnaire bougon et colérique, qui n’a cure des manigances de Mezeray. Ce dernier est prêt à tout pour arriver à ses fins, même à retaper la maison de campagne du légionnaire, qui s’avère être un château du 16ème siècle en ruines.

Distribution =
Jean Gabin  : le comte Enguerand de Montignac, dit « Legrain » à la Légion
Louis de Funès : Félicien Mézeray, marchand d’art
Paul Mercey : Maurice Pellot, entrepreneur
Jo Warfield : Larsen, l’un des acheteurs américains du tatouage
Donald J. von Kurtz : Smith, l’autre acheteur américain du tatouage
Dominique Davray : Suzanne Mézeray, l’épouse de Félicien
Pierre Tornade  : le brigadier de Montignac
Yves Barsacq : le postier de Montignac
Ibrahim Seck : le valet de Mézeray
Henri Virlogeux  : M. Dubois, le peintre
Hubert Deschamps : le Pr Mortemont, dermatologue
Patrick Préjean et Pierre Maguelon : les détectives
Lyne Chardonnet : Valérie Mézeray, fille de Félicien
Pierre Guéant : Richard Mézeray, fils de Félicien
Jean-Pierre Darras : Lucien, facteur de Montignac
Michel Barbey : le pilote d’hélicoptère
Jacques Richard, Jacky Blanchot et Jack Bérard : les pilleurs de châteaux
Michel Tureau : le réalisateur de l’émission Chefs-d’œuvre en péril
Danielle Durou : Justine Pellot, fille de l’entrepreneur
Pierre Mirat : le ministre des Affaires culturelles
Renate Birgo : l’assistante du réalisateur
Bernard Mongourdin : le professeur de boxe
Claude Salez : le barman

Autour du film

  • Ce film réunit pour la quatrième et dernière fois Jean Gabin et Louis de Funès, après Napoléon en 1954, La Traversée de Paris en 1956 et Le Gentleman d’Epsom en 1962.
  • Legrain traite à un moment Mézeray d’épicier, en référence au film La Traversée de Paris, dans lequel Louis de Funès jouait le rôle de Jambier, un épicier.
  • Le scénario du film n’était pas véritablement achevé lorsque le tournage a débuté. D’abord écrit par Alphonse Boudard, il fut largement modifié par Pascal Jardin.
  • La demeure ancestrale du légionnaire est le château de Paluel situé sur la commune de Saint-Vincent-le-Paluel.
  • Lorsque De Funès et Gabin poursuivent les cambrioleurs dans le château en leur tirant dessus, la musique que l’on entend est Modigliani blues, un pastiche de The Pink Panther Theme (le thème de La Panthère rose) composé par Georges Garvarentz.
  • Ce film a fini huitième du box-office de l’année 1968 en France avec 3 211 778 entrées.
  • Le comte de Montignac reçoit la visite de deux journalistes de l’émission Chefs-d’œuvre en péril venus faire un reportage sur son château. Cette émission a réellement existé, de 1962 à 1975.

- 18 septembre 1968 : Sortie du film « Mazeltov ou le Mariage » de Claude Berri

Synopsis =

Claude, un jeune juif d’extraction modeste et Isabelle, fille de diamantaires anversois, se rencontrent sur une plage en été. Lui rêve de famille, de femme et d’enfants. Elle ne pense qu’à s’amuser. Lorsque Isabelle tombe enceinte, Claude est poussé par les deux familles à l’épouser. Mais il fuit dans les bras d’une ravissante anglaise, Helen...

Distribution =
Claude Berri  : Claude
Élisabeth Wiener : Isabelle
Prudence Harrington : Helen
Luisa Colpeyn : Madame Schmoll
Grégoire Aslan : M. Schmoll, le beau-père
Régine :Marthe Schmoll, la belle-sœur