bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITES > Palmarès du 37° Festival Berceau du Cinéma

Palmarès du 37° Festival Berceau du Cinéma

  • Mis à jour : 3 juin

Le jury du 37e festival de La Ciotat Berceau du cinéma a décerné le 2 juin 2019 les prix suivants :

PALMARES
Longs-métrages

- Lumière d’Or Berceau du Cinéma à Antoine Raimbault pour « Une Intime Conviction »
SYNOPSIS :
Depuis que Nora a assisté au procès de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme, elle est persuadée de son innocence. Craignant une erreur judiciaire, elle convainc un ténor du barreau de le défendre pour son second procès, en appel. Ensemble, ils vont mener un combat acharné contre l’injustice. Mais alors que l’étau se resserre autour de celui que tous accusent, la quête de vérité de Nora vire à l’obsession.

- Prix du jury à Margaux Bonhomme pour « Marche ou crève »
SYNOPSIS :
Elisa, une adolescente fougueuse et passionnée, veut profiter de l’été de ses 17 ans sur les pentes escarpées du Vercors où elle a grandi. Mais sa mère quitte la maison et la laisse seule avec son père pour s’occuper de sa sœur handicapée. Une responsabilité de plus en plus lourde qui la fait basculer de l’amour à la haine, jusqu’à perdre pied.

- Mention spéciale à Salima Sarah Glamine et Dimitri Linder pour « Pour Vivre heureux »
SYNOPSIS :
Amel et Mashir, deux jeunes bruxellois, s’aiment en secret. Ni leurs parents, ni leurs amis ne se doutent de leur relation et encore moins de leur projet de passer l’été ensemble à Londres. Le jour où la famille de Mashir décide de le marier à sa cousine Noor, qui est aussi l’amie d’Amel, c’est tout leur monde qui s’écroule. Comment pourront-ils sauver leur amour sans faire souffrir tous ceux qui les entourent ?

- Prix du jury pour le meilleur comédien à Pio Marmai pour « Mais vous êtes fous » de Audrey Diwan

- Prix du jury pour la meilleure comédienne à Jeanne Cohendy pour « Marche ou crève » de Margaux Bonhomme

- Prix du public pour le meilleur long-métrage à Antoine Raimbault pour « Une Intime Conviction »

COURTS METRAGES

- Prix du jury pour le meilleur court-métrage à Katia Scarton-Kim pour « Bacha Posh »
Jungle de Calais. Nadim et sa famille sont en transit pour l’Angleterre. Le jeune garçon travaille à l’épicerie que son père a montée dans la Jungle. Mais Nadim cache un secret. C’est une Bacha Posh, une fille déguisée en garçon. Alors il n’a qu’un rêve, s’enfuir pour être libre.

- Prix du public pour le meilleur court-métrage à Katia Scarton-Kim pour « Bacha Posh »
Vidéo

LE JURY
- Richard Anconina, comédien, Président du jury
- Gérard Camy, Président de Cannes Cinéma
- Marie Denarnaud, comédienne
- Fadette Drouard, scénariste
- Vincent Elbaz, comédien
- Ginger Roman, comédienne