Sorties cinéma du 2 janvier 2019

  • Mis à jour : 2 janvier

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 2 janvier 2019

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « ASAKO I&II »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 59min) - De Ryusuke Hamaguchi - Avec Masahiro Higashide, Erika Karata, Koji Seto - Genres Romance, Drame - Nationalités Français, Japonais - Titre original Netemo Sametemo - Distributeur Art House

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Lorsque son premier grand amour disparaît du jour au lendemain, Asako est abasourdie et quitte Osaka pour changer de vie. Deux ans plus tard à Tokyo, elle tombe de nouveau amoureuse et s’apprête à se marier... à un homme qui ressemble trait pour trait à son premier amant évanoui.

Critique : Télérama par Louis Guichard
Un film japonais prenant et sans cesse surprenant qui évoque Vertigo, de Hitchcock.

- « BIENVENUE À MARWEN »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 56min) - De Robert Zemeckis - Avec Steve Carell,
- Nationalité Américain - Titre original Welcome to Marwen - Distributeur Universal Pictures International France

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
L’histoire de Mark Hogancamp, victime d’une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d’un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même.

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Hommage d’un rêveur à un autre rêveur, le film est une superbe et réjouissante explosion de magie.

- « UN BEAU VOYOU »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 44min) - De Lucas Bernard - Avec Charles Berling, Swann Arlaud, Jennifer Decker - Genres Comédie, Policier - Nationalité Français - Distributeur Pyramide Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Le commissaire Beffrois attend la retraite avec un enthousiasme mitigé quand un vol de tableau retient son attention. Est-ce l’élégance du procédé ? L’audace du délit ? La beauté de l’œuvre volée ? Beffrois se lance à la recherche d’un voleur atypique, véritable courant d’air, acrobate à ses heures.

Critique :Télérama par Guillemette Odicino
Face à Swann Arlaud (le voleur), subtil, tout en sourire doux et regards piquants, Charles Berling excelle en Colombo saisissant sa dernière chance. Avec ses dialogues ciselés, le réalisateur chaparde du côté de Pierre Salvadori ou de Philippe de Broca.

- « UNDERCOVER - UNE HISTOIRE VRAIE »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 51min) - De Yann Demange - Avec Matthew McConaughey, Richie Merritt, Bel Powley - Genres Drame, Policier - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis  :
À Détroit, dans les années 80, au plus fort de la guerre contre l’épidémie de crack, voici l’histoire vraie d’un père d’origine modeste, Richard Wershe, et de son fils, Rick Jr., un adolescent qui fut informateur pour le compte du FBI, avant de devenir lui-même trafiquant de drogue, et qui, abandonné par ceux qui l’avaient utilisé, fut condamné à finir ses jours en prison.

Critique : Télérama par Cécile Mury
Si les ingrédients du polar sont là, c’est le portrait de la ville de Detroit qui saisit.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « A BREAD FACTORY, PART 2 : UN PETIT COIN DE PARADIS »
Date de sortie 2 janvier 2019 (2h 00min) - De Patrick Wang - Avec Nana Visitor, James Marsters, Jessica Pimentel - Genre Drame - Nationalité Américain - Titre original A Bread Factory Part Two : Walk With Me A While - Distributeur Ed Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis =
Checkford a bien changé depuis l’arrivée des célèbres May Ray : les touristes affluent, l’immobilier flambe… A la Bread Factory, Dorothea et Greta travaillent sur l’adaptation d’Hécube d’Euripide. Mais le vrai spectacle se situe peut-être à l’extérieur. Face à toutes ces transformations dans la ville, la Bread Factory est toujours menacé.

Critique : Télérama par Louis Guichard
Tout compte fait, voilà un diptyque desservi par le manque de moyens, mais précieux pour les questions qu’il pose quant à la place des œuvres dans nos vies.

- « NEVER-ENDING MAN : HAYAO MIYAZAKI »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 10min) - De Kaku Arakawa - Avec Hayao Miyazaki, Toshio Suzuki, Yuhei Sakuragi - Genre Documentaire - Nationalité Japonais

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Le réalisateur Kaku Arakawa a suivi pendant deux ans le Studio Ghibli et Hayao Miyazaki après l’arrêt de leur activité, avec une complicité et une délicatesse qui lui ont permis de montrer le maître de l’animation japonaise tel qu’on ne l’a jamais vu. En 2013, à l’âge de 72 ans, Hayao Miyazaki, réalisateur oscarisé au sommet de sa gloire, surprend tout le monde par l’annonce soudaine de son départ à la retraite. Très vite, malgré cette décision, le maître a du mal à réfréner sa passion de toujours pour la création. Il se remet donc, dans la solitude d’un Studio Ghibli désormais réduit à sa quintessence, à explorer de nouvelles idées. Pour la première fois d’une longue carrière dédiée à l’animation traditionnelle, il s’interroge sur l’usage des nouvelles technologies. Entre le doute et l’attrait de la nouveauté, le vieux maître se laisse filmer au plus près pendant deux ans par un réalisateur complice et ami. On découvre les coulisses du travail légendaire de Hayao Miyazaki à travers le regard intime et respectueux du réalisateur Kaku Arakawa qui nous offre une chance unique d’observer Hayao Miyazaki dans l’exercice de son art face aux nouveaux défis qu’il rencontre dans la réalisation de son nouveau film BORO LA CHENILLE. Une oeuvre crépusculaire qui mène à une renaissance.

Critique : Première par Sylvestre Picard
Un beau morceau d’histoire, donc, qui arrive à temps pour nous faire patienter jusqu’à la sortie du nouveau Miyazaki, censé sortir en 2019.

- « PREMIÈRES VACANCES »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 42min) - De Patrick Cassir - Avec Camille Chamoux, Jonathan Cohen, Camille Cottin - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur Le Pactee.

Notes et critiques
Note de la presse : 2.5/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Marion et Ben, trentenaires, font connaissance sur Tinder. C’est à peu près tout ce qu’ils ont en commun ; mais les contraires s’attirent, et ils décident au petit matin de leur rencontre de partir ensemble en vacances malgré l’avis de leur entourage. Ils partiront finalement… en Bulgarie, à mi-chemin de leurs destinations rêvées : Beyrouth pour Marion, Biarritz pour Ben. Sans programme précis et, comme ils vont vite le découvrir, avec des conceptions très différentes de ce que doivent être des vacances de rêve...

Critique = Télérama par Isabelle Poitte
Premières Vacances ne révolution­ne pas l’anti-comédie romantique, mais l’abattage de Camille Chamoux et de Jonathan Cohen fait des étincelles, du moins dans la première partie du film.

- « QUI A TUÉ LADY WINSLEY ? »
Date de sortie 2 janvier 2019 (1h 30min) - De Hiner Saleem - Avec Mehmet Kurtuluş, Ezgi Mola, Ahmet Uz - Genres Policier, Comédie - Nationalités Turc, Français, Belge - Titre original Who Killed Lady Winsley ? - Distributeur Memento Films Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Lady Winsley, une romancière américaine, est assassinée sur une petite île turque. Le célèbre inspecteur Fergan arrive d’Istanbul pour mener l’enquête.
Très vite, il doit faire face à des secrets bien gardés dans ce petit coin de pays où les tabous sont nombreux, les liens familiaux étroits, les traditions ancestrales et la diversité ethnique plus large que les esprits.

Critique = Télérama par Mathilde Blottière
Doté d’un humour à toute épreuve, le cinéaste franco-kurde se moque gentiment de ses semblables tout en abordant de front la place de la femme et le racisme anti-kurde en Turquie.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS FAIRE UN

« UNE FEMME D’EXCEPTION »
Date de sortie 2 janvier 2019 (2h 00min) - De Mimi Leder - Avec Felicity Jones, Armie Hammer, Justin Theroux - Genres Drame, Biopic - Nationalité Américain - Titre original On the Basis of Sex - Distributeur Mars Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg vient d’avoir un enfant et ne trouve aucun cabinet prêt à engager une femme… Lorsqu’elle accepte une affaire fiscale avec son mari Martin, elle comprend qu’il y a sans doute là l’occasion de faire évoluer sa carrière. Mais elle est surtout consciente de pouvoir changer le regard de la justice sur la discrimination fondée sur le sexe.

Critique :