FESTIVAL DE TORONTO 2018 : Palmarès

  • Mis à jour : 21 septembre

Palmarès du Festival de Toronto 2018

- Prix du Public  : « Green Book » de Peter Farrelly
Synopsis = En 1962, un vigile italo-américain nommé Tony Lip est engagé comme chauffeur pour le Dr. Don Shirley, un célèbre pianiste de jazz qui part en tournée dans le sud conservateur des Etats-Unis.

- Prix du Documentaire  : « Free Solo » de E. Chai Vasarhelyi and Jimmy Chin
Le 3 juin 2017, Alex Honnold réalisait ce que tout le monde avait en tête depuis des années mais que personne n’osait tenter : le solo intégral de l’une des voies mythiques d’El Cap’. Rompu aux ascensions sans corde et sans reproches , l’américain pose ici un jalon qu’il sera bien difficile de dépasser.

- Prix du Meilleur Film Canadien : « La Disparition des lucioles » de Sébastien Pilote
SYNOPSIS : Léo rêve de s’évader. Elle se sent coincée dans sa ville industrielle québécoise. La cible de ses frustrations est son beau-père, une célébrité de la radio locale du mauvais bord politique qui a contraint son père syndicaliste à quitter la ville. C’est alors que Steve, un métalleux bien plus âgé qui vit toujours dans le sous-sol de sa mère, entre dans la vie de Léo.

- Prix du Meilleur Premier Film Canadien : « Les Routes en février » de Katherine Jerkovic
SYNOPSIS = Sarah vient d’atterrir à Montevideo. Dans sa valise, il y a un carnet d’adresses jauni et un appareil photo numérique. Le lendemain, elle prend un bus de province qui roule toute la journée et qui la laisse dans un casse-croute en bordure de route. Là passe – ou du moins passait – le villageois qui fait la navette jusqu’au petit bled où la grand-mère de Sarah attend depuis des années….Choc culturel, humour et tristesse façonnent ce film aigre-doux.

Les Routes en février (2017), extrait # 1 from Katherine Jerkovic on Vimeo.

- Prix du Meilleur Court Métrage Canadien  : « Brotherhood » de Meryam Joobeur
SYNOPSIS:L’histoire vraie d’un voyage en canoë organisé par la Fraternité de l’église St Andrew qui a vu les navires chavirer sur le lac durant une tempête, les forçant à lutter pour leur propre survie.

- Prix du Meilleur Court Métrage International : « The Field » de Sandhya Suri
SYNOPSIS = The story revolves in the backdrop of Delhi where a dysfunctional, mafia family is at war with each other as an undercover officer fights his demons by assisting in their downfall.