Sorties cinéma du 25 juillet 2018

  • Mis à jour : 2 août

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 25 juillet 2018

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « UNE PLUIE SANS FIN »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 59min) - De Dong Yue - Avec Duan Yihong, Jiang Yiyan, Du Yuan (II) - Genre Thriller - Nationalité Chinois - Titre original Bao xue jiang zhi - Distributeur Wild Bunch Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.3 /5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
1997. À quelques mois de la rétrocession de Hong-Kong, la Chine va vivre de grands changements… Yu Guowei, le chef de la sécurité d’une vieille usine, dans le Sud du pays, enquête sur une série de meurtres commis sur des jeunes femmes. Alors que la police piétine, cette enquête va très vite devenir une véritable obsession pour Yu… puis sa raison de vivre.

Critique :Les Fiches du Cinéma, par Marine Quinchon
Ce magnifique polar chinois vaut moins pour son intrigue - au demeurant très intelligente - que pour l’atmosphère sombre, pessimiste même, que Dong Yue imprime à son récit. Cette pluie-là, on la laisserait bien nous tremper jusqu’aux os.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « MAMMA MIA ! HERE WE GO AGAIN »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 54min) - De Ol Parker - Avec Lily James, Amanda Seyfried, Meryl Streep - Genre Comédie musicale - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 2.6/5
Note du public : 4.0/5

Synopsis  :
Sur l’île paradisiaque de Kalokairi, Sophie, qui rencontre divers soucis dans l’ouverture de son hôtel, va trouver du réconfort auprès des amies de sa mère Donna qui vont lui conseiller de prendre exemple sur le parcours de cette dernière.

Critique : Première par Christelle Devesa
Au final, "Mamma Mia 2" fait le job, et devrait surtout plaire aux fans, qui auront encore les chansons en tête plusieurs jours après la projection.

- « ROULEZ JEUNESSE »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 24min) - De Julien Guetta - Avec Eric Judor, Laure Calamy, Brigitte Roüan - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur Le Pacte

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis  :
Alex, 43 ans, est dépanneur automobile dans le garage que dirige d’une main de fer sa mère. Un jour, il dépanne une jeune femme et passe la nuit chez elle, mais au petit matin elle a disparu lui laissant sur les bras trois enfants.

Critiques = Télérama, par Guillemette Odicino
Sans être totalement à contre-emploi, Eric Judor prend en douceur ce virage vers la sensibilité.

- « VIERGES »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 31min) - De Keren Ben Rafael - Avec Joy Rieger, Evgenia Dodina, Michael Aloni - Genre Drame - Nationalités Français, Israélien, Belge - Distributeur Pyramide Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis  :
À Kiryat Yam, petite station balnéaire au nord d’Israël, tout semble s’être arrêté. Lana, 16 ans, s’est jurée de lutter contre l’immobilisme et la résignation. Elle est loin d’imaginer que la rumeur d’une sirène va réveiller sa ville de sa torpeur et lui permettre enfin de vivre.

Critique : Les Fiches du Cinéma, par Roland Hélié
Une chronique mélancolique de l’adolescence enfiévrée, qui a autant de pêche que la gamine qu’il met en scène.

- « THE CHARMER »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 40min) - De Milad Alami - Avec Ardalan Esmaili, Soho Rezanejad, Susan Taslimi - Genres Drame, Thriller - Nationalités Danois, Suédois - Titre original Charmøren - Distributeur Météore Films

Notes et critiques
Note de la presse :3.1 /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Esmail, jeune et charmant iranien vit au Danemark où il travaille comme déménageur. Pourtant, le soir venu, il fréquente les lieux huppés de la ville pour séduire des femmes, espérant ainsi se marier et obtenir un permis de séjour. Lorsqu’il rencontre Sara, tout bascule. Sur le point d’arriver à ses fins, il est traqué par un homme mystérieux…

Critique :Télérama, par Frédéric Strauss
L’histoire, très forte, éclaire l’actualité des migrants sous un jour nouveau

- « CONTES DE JUILLET »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 10min) - De Guillaume Brac - Avec Miléna Csergo, Lucie Grunstein, Jean Joudé - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français - Distributeur Les Films du Losan

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Paris et sa banlieue. Cinq filles, cinq garçons. Deux histoires. Un jour d’été

  • Premier conte - L’Amie du dimanche
    Milena et Lucie, deux collègues de travail, profitent d’un dimanche ensoleillé pour aller se baigner sur l’île de loisirs de Cergy-Pontoise. Leur rencontre avec un agent de prévention très entreprenant met à mal leur amitié naissante.
  • Deuxième conte - Hanne et la fête nationale
    Tandis que les festivités du 14 juillet battent leur plein, Hanne, une étudiante norvégienne, se trouve successivement aux prises avec trois hommes. Tout ce petit monde passe la soirée ensemble à la Cité Universitaire.

Critique : Cahiers du Cinéma, par Camille Bui
Ce désir de jouer ensemble, que fait mûrir le souffle estival, n’appartient pas seulement à ces personnages qui espèrent, parfois maladroitement, qu’advienne une rencontre, un contact, un moment avec l’autre : il se trouve au cœur même du cinéma à la fois léger et sérieux de Guillaume Brac.

- « LA SAISON DU DIABLE »
Date de sortie 25 juillet 2018 (3h 54min) - De Lav Diaz - Avec Piolo Pascual, Shaina Magdayao, Pinky Amador - Genres Musical, Drame - Nationalité Philippin - Titre original Ang Panahon ng Halimaw - Distributeur ARP Sélection

Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public :3.1 /5

Synopsis  :
1979. Au plus fort de la loi martiale instaurée par le président Marcos, quelques villageois rebelles tentent de résister …

Critique : Les Inrockuptibles, par Serge Kaganski
Lav Diaz regarde bourreaux et victimes avec la même humanité, le même dispositif esthétique, parce qu’il dénonce un système plutôt que les individus, et parce qu’il est cinéaste plutôt qu’idéologue.

- « C’EST QUI CETTE FILLE »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 23min) - De Nathan Silver - Avec Lindsay Burdge, Damien Bonnard, Esther Garrel - Genres Romance, Comédie - Nationalités Français, Américain - Titre original Thirst Street - Distributeur Stray Dogs Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Gina, hôtesse de l’air en escale à Paris, et Jérôme passent la nuit ensemble après une soirée bien arrosée. Soudain Gina est partout : au bar où Jérôme travaille, dans la rue où il habite, et même dans l’appartement qu’il partage avec sa petite amie Clémence... Gina est décidément folle de lui, et ira jusqu’au bout pour le conquérir. L’ (anti)-comédie romantique de l’été.

Critique : aVoir-aLire.com, par Frédéric Mignard
La folie douce et peu ordinaire d’une héroïne de cinéma indépendant américain dans un décor parisien de comédie lunaire, sensuelle et accaparante, qui distille astucieusement les charmes de son univers décalé et envoûtant. L’une des belles surprises de l’été 2018.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS D ’EN DONNER UN

- « HÔTEL TRANSYLVANIE 3 : DES VACANCES MONSTRUEUSES »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 37min) - De Genndy Tartakovsky - Avec Adam Sandler, Andy Samberg, Selena Gomez - Genres Animation, Comédie - Nationalité Américain - Titre original Hotel Transylvania 3 : Summer Vacation

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis  :
Notre famille de monstres préférée embarque pour une croisière de rêve afin que Drac puisse enfin souffler un peu et savourer des vacances au lieu de s’occuper de tout le monde à l’hôtel. Tout s’annonce à merveille pour la petite famille, entre matchs de volley monstres, excursions exotiques et séances de bronzette au clair de lune… Mais les vacances idéales prennent un tour inattendu lorsque Mavis se rend compte que Drac est tombé sous le charme de la mystérieuse Ericka, la capitaine humaine du navire, dont le secret les menace tous…

Critique : Les Fiches du Cinéma, par Marine Quinchon
Les gags sont toujours là et les décors surprenants, mais dans cette ambiance ludique et colorée les personnages principaux semblent essoufflés et sans marge d’évolution. La fin emporte le morceau.

- « HOTEL ARTEMIS »
Date de sortie 25 juillet 2018 (1h 35min) - De Drew Pearce - Avec Jodie Foster, Sterling K. Brown, Dave Bautista - Genres Action, Thriller, Science fiction - Nationalités Américain, Britannique - Distributeur Metropolitan FilmExport

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Dans un futur proche, une infirmière, qui dirige un hôpital regroupant les plus dangereux criminels de Los Angeles, découvre que l’un de ses patients est dans l’établissement afin d’en assassiner un autre.

Critique : Première par Sylvestre Picard
Il est amusant de constater comment parfois certaines idées tordues circulent dans le zeitgeist de la série B hollywoodienne : en l’occurrence, le concept rigolo d’un hôtel clandestin où malfrats et assassins peuvent se soigner en toute discrétion est l’idée fondamentale aussi bien de John Wick que de cet Hôtel Artemis.

- « BAJIRAO MASTANI »
Date de sortie 25 juillet 2018 (2h 38min) - De Sanjay Leela Bhansali - Avec Ranveer Singh, Deepika Padukone, Priyanka Chopra - Genres Historique, Romance, Drame - Nationalité Indien - Distributeur ESC Editions

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 4.0/5

Synopsis  :
Inde, au début du 18ème siècle. La cour du roi hindou marathe Chhatrapati Shahu a besoin d’un nouveau Peshwa, équivalent du 1er ministre. Le jeune Bajirao, guerrier émérite doté d’une grande sagesse spirituelle, est choisi. Quelques années plus tard, durant un de ses voyages, Bajirao rencontre Mastani, fille du roi rajpoute hindou Chhatrasal et de sa conjointe musulmane perse Ruhani Bai. Elle lui demande son aide pour combattre l’envahisseur musulman qui menace leur fort. Bajirao, impressionné par ses qualités de guerrière, accepte de l’aider et ils réussissent à vaincre les ennemis. Chhatrasal, reconnaissant, insiste pour que Bajirao passe Holi (la fête des couleurs) avec eux à Bundelkhand. Mastani et Bajirao tombent amoureux. Il lui offre sa dague, inconscient du symbole de mariage que cela représente pour les rajpoutes de Bundelkhand. Bajirao repart pour Pune, où Kashi Bai, son épouse dévouée qui l’attendait impatiemment, l’accueille. Mastani, déterminée à suivre son cœur, arrive à Pune. En pleine reconquête de l’Inde, Bajirao affrontera les Moghols, alors en pleine désintégration... mais le Peshwa, bientôt tiraillé par deux amours, résistera-t-il aux assauts du cœur et contre la raison d’État ?

Critique : Première, par Sylvestre Picard
Une grande fresque historique.