Sorties cinéma du 14 mars 2018

  • Mis à jour : 20 mars

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 14 mars 2018

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

« AMERICA »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 22min) - De Claus Drexel - Avec acteurs inconnus -
Genre Documentaire - Nationalité Américain - Distributeur Diaphana Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Novembre 2016 : les États-Unis s’apprêtent à élire leur nouveau président.
AMERICA est une plongée vertigineuse au cœur de l’Arizona, à la rencontre des habitants d’une petite ville traversée par la Route 66, les héritiers cabossés du rêve américain qui nous livrent leurs espoirs et leurs craintes.

Critique :aVoir-aLire.com par Claudine Levanneur
Entre patriotisme et résignation, America trace le portrait d’une Amérique contrastée et finalement attachante.

- « LA BELLE ET LA BELLE »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 35min) - De Sophie Fillières - Avec Sandrine Kiberlain, Agathe Bonitzer, Melvil Poupaud - Genres Comédie, Romance - Nationalité Français - Distributeur Memento Films Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s’avère qu’elles ne forment qu’une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie…

Critique : Cahiers du Cinéma par Florence Maillard
La légèreté de ton, de touche, recouvre ici une vraie finesse de l’écriture et du propos, jamais asséné mais sensible au travers de la progression du film, en intelligence avec lui.

- « RAZZIA »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 59min) - De Nabil Ayouch - Avec Maryam Touzani, Arieh Worthalter, Abdelilah Rachid - Genre Drame - Nationalités Français, Belge, Marocain - Distributeur Ad Vitam

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis  :
A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte….

Critique : Télérama par Frédéric Strauss
Maryam Touzani, qui a coécrit le film, donne à cette Marocaine sa beauté de tragédienne, mais aussi une douceur, une sensualité qui suggèrent une plénitude heureuse. Entre violence et apaisement, Nabil Ayouch la filme comme l’espoir retrouvé. Sa passion de cinéaste mais aussi de citoyen et d’homme soutient de bout en bout le film, son plus beau.

- « CHIEN »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 34min) - De Samuel Benchetrit - Avec Vincent Macaigne, Bouli Lanners, Vanessa Paradis - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 2.7/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Jacques Blanchot perd tout : sa femme, son travail, son logement. Il devient peu à peu étranger au monde qui l’entoure, jusqu’à ce que le patron d’une animalerie le recueille

Critique = Télérama par Guillemette Odicino
Film étrange et dérangeant, Chien s’achève sur un monologue où ne comptent plus que la contemplation de la nature et le don de soi, inconditionnel. Cette métamorphose à la Kafka est devenue douce. Mais tout aussi effrayante…

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « UN RACCOURCI DANS LE TEMPS »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 50min) - De Ava DuVernay - Avec Storm Reid, Oprah Winfrey, Reese Witherspoon - Genres Fantastique, Famille - Nationalité Américain - Titre original A Wrinkle In Time -

Notes et critiques
Note de la presse : 1.9/5
Note du public : 2.1/5

Synopsis  :
Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède - tout comme son petit frère Charles Wallace - un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe, ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

Critique : Télérama par Samuel Douhaire
Adapté d’un livre culte aux Etat-Unis, le dernier blockbuster de Disney, s’il ne manque pas de kitsch, souffre des lourdeurs du genre : morale gentillette et scénario ultra cadré. Transformée en simple exécutante, la réalisatrice Ava DuVernay (“Selma”, “Le 13e”) y perd sa singularité.

- « HOSTILES »
Date de sortie 14 mars 2018 (2h 13min) - De Scott Cooper - Avec Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi - Genres Western, Drame - Nationalité Américain - Distributeur Metropolitan FilmExport

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple.
Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

Critiques = Le Monde par Thomas Sotinel
En criminel de guerre chez qui se fait jour la conscience de sa faute, Christian Bale puise dans ses inépuisables ressources de colère, de remords. C’est lui qui, lorsque Hostiles perd le rythme ample qui est celui de sa première partie, permet au film de garder sa cohérence.

- « L’AFFAIRE ROMAN J. »
Date de sortie 14 mars 2018 (2h 03min) - De Dan Gilroy - Avec Denzel Washington, Colin Farrell, Carmen Ejogo - Genres Drame, Thriller, Judiciaire - Nationalité Américain - Titre original Roman J. Israel, Esq. - Distributeur Sony Pictures Releasing France

Notes et critiques
Note de la presse :2.4 /5
Note du public : 3.4/5

Synopsis :
À la mort de son mentor, Roman J. Israel, avocat aussi idéaliste que déterminé, voit sa vie bouleversée. Dans l’univers des tribunaux surchargés de Los Angeles, celui qui fut son modèle et une figure légendaire des droits civiques laisse un vrai vide. Recruté par l’ambitieux George Pierce, Roman se lie d’amitié avec une militante de l’égalité des droits. Confronté à des événements extrêmes, il va pourtant remettre en question l’engagement qui a déterminé toute sa carrière…

Critique : Les Inrockuptibles par Jacky Goldberg
Le film s’effondre avec ses idéaux, dans une suite de retournements tous plus grotesques les uns que les autres.

- « BATTLESHIP ISLAND »
Date de sortie 14 mars 2018 (2h 17min) - De Ryoo Seung-wan - Avec Joong-ki Song, Soo-an Kim, Jung-Min Hwang - Genres Action, Drame - Nationalité Sud-Coréen - Titre original Gun-ham-do - Distributeur Metropolitan FilmExport

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public :3.6/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de Coréens sont emmenés de force sur l’île d’Hashima par les forces coloniales japonaises. L’île est un camp de travail où les prisonniers sont envoyés à la mine. Un résistant infiltré sur l’île élabore un plan d’évasion géant, afin sauver le plus grand nombre de prisonniers possible...

Critique : Première par Gérard Delorme
Sur fond de récit d’évasion, de manuel de survie et de dénonciation de crimes de guerre, Battleship island est une symphonie furieuse et fracassante.

- « GHOSTLAND »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 31min) - De Pascal Laugier - Avec Crystal Reed, Anastasia Phillips, Mylène Farmer - Genre Epouvante-horreur - Nationalités Français, Canadien - Distributeur Mars Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 4.3/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 16 ans
Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.
Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…

Critique : aVoir-aLire.com par Pierre Vedral
Pascal Laugier se surpasse avec ce qui apparaît être indéniablement une nouvelle date dans l’horreur.

- « TOUT LE MONDE DEBOUT »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 47min) - De Franck Dubosc - Avec Franck Dubosc, Alexandra Lamy, Elsa Zylberstein - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur Gaumont Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis  :
Jocelyn, homme d’affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d’être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé. Jusqu’au jour où elle lui présente sa sœur elle-même handicapée...

Critique : Télérama par Guillemette Odicino
Petite surprise : devenu réalisateur, Franck Dubosc s’est écrit un rôle qui diffère un peu de l’habituel crâneur imbu de lui-même. (...) On excuse quelques traits d’humour épais devant la grâce d’un dîner aux chandelles dans une piscine. Et devant une jolie idée scénaristique qui honore l’intelligence des femmes et atteste d’un regard tendre et juste sur le handicap.

- « AVANT QUE NOUS DISPARAISSIONS »
Date de sortie 14 mars 2018 (2h 09min) - De Kiyoshi Kurosawa - Avec Masami Nagasawa, Ryuhei Matsuda, Hiroki Hasegawa - Genres Drame, Science fiction -
Nationalité Japonais - Titre original Sanpo suru shin’ryakusha - Distributeur Eurozoom

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis  :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs Alors que Narumi et son mari Shinji traversent une mauvaise passe, Shinji disparaît soudainement et revient quelques jours plus tard, complètement transformé. Il semble être devenu un homme différent, tendre et attentionné. Au même moment, une famille est brutalement assassinée et de curieux phénomènes se produisent en ville. Le journaliste Sakurai va mener l’enquête sur cette mystérieuse affaire.

Critique : Cahiers du Cinéma par Stéphane du Mesnildot
Avec son titre fataliste, Avant que nous disparaissions énonce la fin de notre civilisation avec une évidence plus terrorisante que toute la pyrotechnie hollywoodienne.

- « JEUNESSE AUX CŒURS ARDENTS »
Date de sortie 14 mars 2018 - De Cheyenne Carron - Avec acteurs inconnus - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
David, 20 ans, habite chez ses parents ; brillants dans ses études et promu à une belle carrière, il accompagne pourtant ses amis, désabusés, dans leurs braquages. Un jour, une de leur victime s’avère être un ancien militaire ayant vécu la guerre d’Indochine : Henri, dit le « Capitaine », qui à 90 ans continue de se battre pour l’honneur et la mémoire des anciens soldats. Fasciné et admiratif, David se rapproche peu à peu du vieil homme : de leur amitié naîtra sa nouvelle vocation…

Critique :

- « MALA JUNTA »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 29min) - De Claudia Huaiquimilla - Avec Andrew Bargsted, Eliseo Fernández, Francisco Pérez-Bannen - Genre Drame - Nationalité Chilien - Distributeur Bodega Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Tano, adolescent turbulent, est envoyé dans le sud du Chili, chez son père qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années. Au lycée, il fait la connaissance de Cheo, jeune garçon timide d’origine mapuche, malmené par les autres élèves. Ils se lient d’amitié, chacun apprenant à dépasser ses difficultés grâce à l’autre. Si Tano canalise progressivement sa colère, Cheo quant à lui trouve la force de revendiquer son identité amérindienne. Tous deux s’impliquent alors dans la défense du territoire Mapuche...

Critique : Télérama par C­écile Mury
Entre ces tourments adolescents et ceux des Mapuche, en lutte pour leurs droits, le film tangue, puis parvient à un équilibre mélancolique, la touchante vérité d’un lieu et de ses habitants.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation 2/5

- « UN JUIF POUR L’EXEMPLE »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 19min) - De Jacob Berger - Avec Bruno Ganz, André Wilms, Aurélien Patouillard - Genre Drame - Nationalité Suisse - Distributeur Esperanza Productions

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 2.9/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
1942, l’Europe est à feu et à sang. Mais nous sommes en Suisse, plus précisement à Payerne. C’est loin, la guerre, pense-t-on ici, c’est pour les autres, même si la frontière n’est qu’à quelques kilomètres. Dans ces campagnes reculées, la terre a le goût âcre du sang des cochons et des bestiaux à cornes, qu’on tue depuis des siècles. L’économie va mal. Usines et ateliers mécaniques disparaissent. La Banque de Payerne fait faillite. Des hommes aux mines patibulaires rôdent par routes et chemins. Les cafés sont pleins de râleurs. Parmi eux, Fernand Ischi, vantard, rusé, bien renseigné, a prêté serment, avec une vingtaine de payernois, au Parti nazi. Il rêve d’attirer l’attention de la Légation d’Allemagne, et même - pourquoi pas ? d’Adolf Hitler lui-même. Dans leur ligne de mire : Arthur Bloch, 60 ans. Bernois, il exerce le métier de marchand de bétail. Il connait bien tous les paysans et les bouchers de la région. Ce jeudi 16 avril, se tiendra la prochaine foire aux bestiaux de Payerne. C’est ce jour-là qu’Ischi et sa bande passeront à l’acte. C’est ce jour-là qu’un Juif sera tué pour l’exemple. Soixante-sept ans plus tard, en 2009, quand l’écrivain suisse Jacques Chessex se souviendra de ces faits, c’est lui qui sera désigné comme l’ennemi à abattre.

Critique :

« DROP OF SUN (I AM TRULY A DROP OF SUN ON EARTH) »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 01min) - De Elene Naveriani - Avec Khatia Nozadze, Daniel Antony Onwuka - Genres Drame, Romance - Nationalités Suisse, Géorgien - Titre original Me Mzis Skivi Var Dedamicaze - Distributeur Vendredi Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
April se prostitue à Tbilissi. Une nuit elle aborde un nouveau client, Dije, jeune réfugié Nigérian arrivé en Georgie par erreur. Petit à petit se tisse entre-eux une mystérieuse relation. En noir et blanc s’esquisse avec douceur le portrait de deux âmes errantes et celui d’une ville d’aujourd’hui.

Critique :

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « TOMB RAIDER »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 58min) - De Roar Uthaug - Avec Alicia Vikander, Dominic West, Walton Goggins - Genres Aventure, Action - Nationalité Américain -
Distributeur Warner Bros. France

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public :3.3 /5

Synopsis  :
Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir "Tomb Raider"…

Critique : Les Inrockuptibles par Bruno Deruisseau
Contrairement à Angelina Jolie, Alicia Vikander est une Lara Croft qui brille par ses aptitudes physiques et sa témérité plutôt que par ses mensurations.

- « FEATHERMAN, UN DÉNOMMÉ HOMME-PLUME »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 41min) - De Éric Dick - Avec Préciado Rodriguez, Cédrick Spinassou, Sandy Jollivet - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur Les Films Indépendants d’Exception

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
1905 - La troupe du légendaire Buffalo Bill, le Wild West Show, quitte La Roche-sur-Yon en Vendée, en abandonnant Le dénommé Homme plume dans la prison de la ville. Sans le sou et gardant un silence troublant, cet Amérindien Sioux est confronté aux avanies d’une société hostile envers les étrangers jusqu’à ce que l’accueil d’une famille de placement transforme le destin de cet homme déraciné…

Critique :

- « BLANCHE RHAPSODIE - MÉMOIRE DE THÉÂTRE »
Date de sortie 14 mars 2018 (1h 14min) - De Claire Ruppli - Avec Guy Bedos, Marlène Jobert, Michel Aumont - Genre Documentaire - Nationalité Français -
Distributeur Cinéma Saint-André des Arts

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Le film rend hommage au "21 rue Blanche", ancien hôtel particulier ayant abrité l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) de 1944 à 1997. Depuis 1997, quand l’ENSATT a été transférée à Lyon, la bâtisse est restée à l’abandon. Avant transformation du lieu, des anciens élèves, connus, reconnus, méconnus, inconnus viennent témoigner : les fantômes c’est nous !

Critique :