bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2014 > Sorties cinéma du 12 novembre 2014

Sorties cinéma du 12 novembre 2014

  • Mis à jour : 15 novembre 2014

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 12 au mardi 18 novembre 2014

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LA PROCHAINE FOIS JE VISERAI LE CŒUR » - Drame - Tous publics avec avertissement - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Cédric Anger - Avec : Guillaume Canet, Ana Girardot, Jean-Yves Berteloot - Durée : 1h51min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Mars Distribution

Note de la presse : 3.6/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : PREMIERE (Isabelle Danel) _ Inspiré de l’affaire Alain Lamare, criminel qui sévit entre 1978 et 1979, le troisième long métrage de Cédric Anger est une plongée dans l’inconnu, l’inexplicable. Franck est un être totalement opaque. Malgré ses lettres à la police (dont l’une des phrases donne son magnifique titre au film), ses raisons de tuer restent en effet mystérieuses, d’autant qu’il n’y prend aucun plaisir. Sa vie publique est celle d’un homme sans qualités, certes bon élément mais à qui toute mutation est refusée. Très documenté, le film évite la reconstitution pétrifiante et crée une ambiance grâce à une image bleutée accentuant la pâleur des visages, un détail de décor (téléphone, voiture), une information à la télévision (l’invasion du Koweit). La caméra suit les faits et gestes de Franck, accompagne ses manies, ses aversions, ses fragilités (impressionnant volume de jeu de Guillaume Canet). On passe de l’empathie au rejet du personnage, de la compréhension à la certitude de ne rien savoir de lui. C’est à la fois déstabilisant et captivant.

Synopsis  : Pendant plusieurs mois, entre 1978 et 1979, les habitants de l’Oise se retrouvent plongés dans l’angoisse et la terreur : un maniaque sévit prenant pour cibles des jeunes femmes. Après avoir tenté d’en renverser plusieurs au volant de sa voiture, il finit par blesser et tuer des auto-stoppeuses choisies au hasard. L’homme est partout et nulle part, échappant aux pièges des enquêteurs et aux barrages. Il en réchappe d’autant plus facilement qu’il est en réalité un jeune et timide gendarme qui mène une vie banale et sans histoires au sein de sa brigade. Gendarme modèle, il est chargé d’enquêter sur ses propres crimes jusqu’à ce que les cartes de son périple meurtrier lui échappent.
Adaptation du livre Un assassin au-dessus de tout soupçon d’Yvan Stefanovitch

- « QUI VIVE » - Drame - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Marianne Tardieu - Avec : Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, Moussa Mansaly - Durée : 1h23min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Rezo Films

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 3.4/5

Critique  : PREMIERE (Gaël Golhen)_Drôle de film que ce "Qui Vive". On colle aux basques de Chérif, trentenaire paumé qui tente de quitter sa cité en décrochant un diplôme d’infirmier. Harcelé constamment par des petites frappes, il finit par pactiser avec le caïd du coin pour avoir la paix. Thriller social et drame existentiel, ce film sur la banlieue est ancré dans une violence asphyxiante, pourtant traversée d’une douceur inouïe. Ceci grâce à la présence de Reda Kateb, qui confirme là son excellence à camper des personnages réels brillant d’une étrange clarté.

Synopsis  : Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny... Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d’adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d’eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l’espace d’une nuit, la vie de Chérif bascule...

- « LOVE IN STRANGE » - Drame - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Ira Sachs - Avec : John Lithgow, Alfred Molina, Marisa Tomei - Durée : 1h38min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Pretty Pictures

Note de la presse : 3.8/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : StudioCiné Live ( Laurent Djian ) _ Pas de quoi se relever la nuit, même si "Love is Strange", grâce à deux acteurs poignants, sonne souvent juste.

Synopsis  : Après 39 ans de vie commune, George et Ben décident de se marier. Mais, au retour de leur voyage de noces, George se fait subitement licencier. Du jour au lendemain, le couple n’est plus en mesure de rembourser le prêt de son appartement New yorkais. Contraints de vendre et déménager, ils vont devoir compter sur l’aide de leur famille et de leurs amis. Une nouvelle vie les éloignant l’un de l’autre, s’impose alors dans leur quotidien.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « RESPIRE » - Drame - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Mélanie Laurent - Avec : Joséphine Japy, Lou de Laâge, Isabelle Carré - Durée : 1h32min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Gaumont

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.5/5

Critique  : Le Monde ( Thomas Sotinel )3 _ Ces raccourcis sont un peu voyants, tout comme certains procédés de mise en scène, mais ils n’entravent jamais le mécanisme qui fascine Mélanie Laurent. On partage d’autant mieux cette fascination que Lou de Lâage campe une créature envoûtante.

Synopsis  : Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.
Adaptatation du roman de Anne-Sophie Brasme

- « MARIE HEURTIN » - Drame - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Jean-Pierre Améris - Avec : Isabelle Carré, Ariana Rivoire, Brigitte Catillon - Durée : 1h33min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Diaphana

Note de la presse : 3.8/5

Note du public : 3.7/5

Critique  : StudioCiné Live ( Thomas Baurez ) _ Améris filme ce drame avec une pudeur implacable, tant elle devient une force et le sujet même du film. (...) C’est quand le scénario devient terre à terre que le film perd en intensité, ses deux actrices s’employant alors à redonner de la transcendance à l’ensemble.

Synopsis  : Cette histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle. Née sourde et aveugle en 1885, âgée de 14 ans, Marie Heurtin est incapable de communiquer. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre, comme le lui conseille un médecin qui la juge « débile », à la faire interner dans un asile. En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « petit animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit..

- « FAVELAS » - Thriller - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Stephen Daldry - Avec : Rickson Tevez, Wagner Moura, Gabriel Weinstein - Durée : 1h53min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2014- Titre original : Trash - Distributeur : Universal Pictures International France

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : PREMIERE (Joachim Cohen) _ Avec cette adaptation du livre d’Andy Mulligan, "Trash", Stephen Daldry nous immerge dans un Brésil aux couleurs chatoyantes et à la misère cinégénique qui n’est pas sans rappeler l’Inde vue par Danny Boyle dans "Slumdog Millionaire". Le résultat est un thriller assez scolaire qui finit néanmoins par captiver grâce au charme de ses jeunes héros et à la nécessité de leur quête.

Synopsis  : Lorsque deux garçons des bidonvilles de Rio trouvent un portefeuille au cours de leur inspection quotidienne de la décharge du coin, ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de changer à jamais. Quand la police locale débarque, offrant une belle récompense en échange du portefeuille, Rafael et Gardo réalisent l’importance de leur découverte. Une aventure extraordinaire commence alors pour nos deux jeunes héros. Flanqués de leur ami Rato, le trio décide de cacher le portefeuille, et échapper à la police afin de découvrir quel secret il peut bien contenir.
Pour tenter d’y voir plus clair, ils vont recomposer étape par étape l’histoire de son propriétaire, José Angelo, discernant peu à peu à qui ils peuvent se fier. Ils vont alors réaliser que la police, et notamment son chef, le redoutable Frederico, sont loin d’être dignes de confiance. Mais un couple de missionnaires américains qui travaille dans leur favela, le très désabusé père Julliard et sa jeune assistante Olivia, pourront peut-être leur ouvrir de meilleures perspectives.

Adaptation du roman de Andy Mulligan.

- « UN PROF PAS COMME LES AUTRES » - Comédie - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Bora Dagtekin - Avec : Elyas M’Barek, Karoline Herfurth, Katja RIEMANN - Pays de production : allemand - Année de production : 2013 - Titre original : Das Professor - Distributeur : Ocean Films

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : 3.5/5

Critique  : PREMIERE (Bernard Achour) _ Sept millions d’Allemands ont porté en triomphe cette comédie. Pendant près d’une heure, on se pince : acteurs hystériques, gags atterrants… C’est quoi ce truc ? Puis, insensiblement, le délire trash et ultracoloré révèle un capital sympathie inattendu, au point de déboucher sur un état des lieux plutôt fin quant aux bienfaits de la street culture dans la transmission du savoir

Synopsis  : Zeki Müller, petit escroc, sort de prison avec pour seul but de retrouver un butin qu’il a enterré. Le problème est que depuis, un gymnase s’est construit au-dessus. Afin de récupérer son argent, Zeki n’a pas d’autre choix que de se faire embaucher comme enseignant suppléant dans l’école dont dépend le gymnase. Il devient ainsi le pire enseignant de tous les temps. La nuit, Zeki creuse secrètement ; La journée, il utilise des méthodes peu orthodoxes pour amener des élèves indisciplinés sur la bonne voie. Cette approche pédagogique est condamnée par sa collègue Lisi, enseignante peu respectée qui va trouver en Zeki, non seulement un allié mais également une personne douée d’une certaine intégrité morale.

- « MARY, QUEEN OF SCOTS » - Drame Biopic Romance - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Thomas Imbach - Avec : Camille Rutherford, Mehdi Dehbi, Sean Biggerstaff - Durée : 2h - Pays de production : France Suisse - Année de production : 2013 - Titre original : Mary Queen of ScotsDistributeur : Aramis Films

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 2.8/5

Critique  : StudioCiné Live ( Xavier Leherpeur ) 2 Une fiction miniature mais nullement austère. Marie Stuart, campée dans toute sa complexité par l’excellent Camille Rutherford.

Synopsis  : Mary, reine des Écossais, grandit en France et est promise à la couronne de France. Mais la maladie emporte son mari et la jeune veuve rentre seule dans une Écosse dévastée par la guerre. Elizabeth vient d’être sacrée reine d’Angleterre. Pour Mary, elle est comme une sœur jumelle à qui elle peut se confier. Mary se remarie et donne naissance à un héritier du trône. Mais son nouveau mari, Lord Darnley, s’avère être un faible et lorsque Mary rencontre l’amour de sa vie, le comte de Bothwell, elle fait assassiner Darnley et épouse Bothwell. Horrifiés par ce geste et par la passion aveugle qui l’a motivé, l’aristocratie et le peuple d’Écosse se retournent contre elle.

Adaptation de Mary Stuart de Stephan Zweig

- « CAVALIER EXPRESS » - Courts métrages - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Alain Cavalier - Durée : 1h25min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Agence du court-métrage

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Cavalier Express propose une nouvelle lecture de huit courts métrages d’Alain Cavalier, pensés et présentés sous la forme d’un récit unique. Un regard du filmeur sur ses contemporains, mais aussi sur sa propre démarche cinématographique qui, des années 60 à aujourd’hui, n’a cessé d’évoluer vers un affinement, un dépouillement, toujours dans le plaisir de filmer. Passé et présent se télescopent, se superposent et se nourrissent mutuellement.
Les courts-métrages : La matelassière, Lettre d’Alain Cavalier, Elle, seule, La rémouleuse, J’attends Joël, Faire la mort, Agonie d’un melon et L’ illusionniste

- « CHACUN SA VIE » - Comédie dramatique - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Ali GHANEM - Avec : Ahmed TAYBI, Alice Taurand - Pays de production : franco-algérien - Année de production : 2014 - Distributeur : Saint-André des Arts

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Rachid, ouvrier algérien à la retraite souhaite finir ses jours en Algérie. Sa femme et ses enfants refusent de le suivre... Il décide de s’y rendre seul et découvre une réalité à laquelle il ne s’attendait pas.

- « ATLAS » - Documentaire - Interdit au -16 ans - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Antoine d’Agata - Durée : 1h17min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Norte

Note de la presse : 2.7/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Gérard Delorme) _ D’inspiration baudelairienne, le photographe Antoine d’Agata a choisi le cinéma pour restituer son tour du monde des drogues et des prostituées. Acteur mais aussi témoin, il a passé trois ans à enregistrer les confessions de jeunes femmes qui parlent en voix off dans diverses langues, selon qu’elles viennent de Phnom Penh, Kiev, Tbilissi, Bombay, Kuala Lumpur, Bangkok, San Francisco, Oslo... Le résultat est étrangement poétique, mais l’expérience relève davantage de la contemplation de l’enfer que de la vision rassurante d’un classique documentaire.

Synopsis  : Un homme sans attaches, rescapé d’un long périple, collecte des images ivres, morceaux épars d’une identité atomisée comme les territoires qu’il parcourt. Il s’épuise dans l’étrangeté de signes, de lieux, de langues insondables. Il n’y a pas de dieu ou d’indulgence dans ses nuits, mais l’acceptation qu’il n’y a que la chair.

TELERAMA N’AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

- « TRAVAILLEUSES » – Documentaire - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Catherine Egloffe,Lingjie Wang - Durée : 1h12min - Pays de production : Burkina Faso Chine France Mali Roumanie - Année de production : 2013 - Distributeur : Hevadis

Note de la presse : 2.7/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Eric Vernay)_ "Je ne suis pas fière d’être à l’usine, mais fière de gagner ma vie par mes propres moyens", confie une ouvrière du textile. Mêmes témoignages ailleurs... Avec 120 heures d’images collectées en France, mais aussi en Roumanie, en Chine et en Afrique, ce documentaire tente de dresser un portrait-mosaïque de l’ouvrière contemporaine, en arrachant sa voix au babil des machines. Des témoignages lucides, poignants, où le travail apparaît comme synonyme à la fois d’indépendance et d’assujettissement, de fatalité et de besoin.

Synopsis  : Des travailleuses du textile parlent de la représentation de leur travail pendant que six artistes et réalisat- teurs dans cinq pays les regardent. Qui sont-elles ? Pourquoi font-elles ce métier ?
Ce qui importe d’abord c’est la manière dont chacune se voit, se pense. Les femmes parlent de leurs désirs, désir d’indépendance, pour le reste, elles décrivent leur vie au travail, les difficultés, la dureté, le besoin de travailler, les envies, les regrets... Souvent, elles se ressemblent, par leurs gestes attachés aux machines, mais aussi par leur histoire, le besoin d’argent, certaines ont peur, d’autres se rebiffent, refusent.
Ce qui importe aussi c’est la manière dont chacun voit ces femmes au travail. Les croisements de regards, se font au gré des images et des paroles, sans autre guide que le jeu du loin et du proche, dans l’espace recomposé des usines, des ateliers du rapport des corps aux machines, au travail.

- « QUAND VIENT LA NUIT » - Drame - Date de sortie : 12 novembre 2014- Réalisé par : Michaël R Roskam - Avec : Tom Hardy ,Noomi Rapace, James Gandolfini - Durée : 1h47min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : The Drop - Distributeur : 20th Century Fox

Note de la presse : 3.9/5

Note du public : 3.5/5

Critique  : StudioCiné Live ( Xavier Leherpeur ) _ Un enthousiasmant polar (...) qui confirme la forte maestria formelle de son metteur en scène.

Synopsis  : Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « money drop » - qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn.
Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller d’anciens drames enfouis du passé... Adaptation de la nouvelle Animal Rescue de Dennis Lehane

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOIR

- « TRAINS ETROITEMENT SURVEILLLES » - Fim de 1996 - Comédie Drame - Date de ressortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Jiri Menzel - Avec : Vaclav NECKAR, Jitka BENDOVA, Josef SOMR - Durée : 1h30min - Année de production : 1966 - Date de sortie : 22 novembre 1967 - Titre original : OSTRE SLEDOVANE VLAKYDistributeur : GFC

Note de la presse : /5

Note du public : 3.6/5

Critique  :

Synopsis  : Milos travaille dans une petite gare tchèque pendant la deuxième guerre mondiale. Tourmenté par sa timidité, il n’arrive pas à satisfaire la jolie contrôleuse qui pourtant s’offre à lui. Devant cet échec, désespéré de pouvoir prouver qu’il est un homme, il tente de se suicider. Une jeune fille va tenter de lui faire surmonter ses craintes.

- « SERANA » - Drame Thriller - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Susanne Bier - Avec : Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Rhys Ifans - Durée : 1h45min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Serena - Distributeur : StudioCanal

Note de la presse : 2.4/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : Closer ( La rédaction de Closer ) 2 Un film romanesque à voir pour le duo Bradley Cooper / Jennifer Lawrence.

Synopsis  : À la fin des années 20, George et Serena Pemberton, jeunes mariés, s’installent dans les montagnes de Caroline du Nord, où ils sont décidés à faire fortune dans l’industrie du bois. Dans cette nature sauvage, Serena se montre rapidement l’égale de n’importe quel homme et règne d’une main de fer avec son mari sur leur empire. Lorsque Serena découvre le secret de George alors qu’elle est elle-même frappée par le sort, leur couple passionné et impétueux se fissure. Leur destin les entraîne vers la plus terrible des tragédies...

Adaptation du roman de Ron Rash

- « [REC]4 : L’APOCALYSME » - Film d’horreur - Interdit au -12 ans - Date de sortie : 12 novembre 2014 - Réalisé par : Jaume Balaguero - Avec : Manuela VELASCO, Hector COLOME, María Alfonsa Rosso - Durée : 1h35min - Pays de production : Espagne - Année de production : 2014 - Titre original : [REC] 4 : Apocalipsis - Distributeur : Le Pacte

Note de la presse : 2.7/5

Note du public : 3.9/5

Critique  :

Synopsis  : Quelques heures après les terribles événements qui ont ravagé le vieil immeuble de Barcelone. Passé le chaos initial, l’armée décide d’intervenir et envoie un groupe d’élite dans l’immeuble pour poser des détonateurs et mettre un terme à ce cauchemar.
Mais quelques instants avant l’explosion, les soldats découvrent une ultime survivante : Angela Vidal… Elle est amenée dans un quartier de haute-sécurité pour être mise en quarantaine et isolée du monde afin de subir une batterie de tests médicaux. Un endroit parfait pour la renaissance du Mal…
L’Apocalypse peut commencer !

- « G.H.B. » - Drame - Date de sortie : 12 novembre - Réalisé par : Laetitia Masson - Avec : Marina Hands, Elodie Bouchez, Clémence Poesy - Durée : 1h36min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Paradis Films

Note de la presse : /5

Note du public : 2.9/5

Critique  :

Synopsis  : Quatre filles en fuite : L’une fuit son avenir, l’autre fuit son passé, la troisième fuit ses origines, la quatrième se fuit elle même en rêvant des trois autres. Toutes veulent oublier, toutes cherchent à capturer l’amour, par tous les moyens. En route vers leur nouvelle vie, elles croiseront des hommes, des femmes, des sauvages, des paradis artificiels....et même la mort.