Sorties cinéma du 15 octobre 2014

  • Mis à jour : 15 octobre 2014

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 15 au mardi 21 octobre 2014

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LE SEL DE LA TERRE » - Documentaire - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Wim Wenders ,Juliano Ribeiro Salgado - Durée : 1h40min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : The Salt of the Earth - Distributeur : Le Pacte

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Gérard Delorme) _ La vie et l’œuvre de Sebastião Salgado, photographe réputé pour avoir parcouru le monde entier et témoigné des guerres en Afrique. En choisissant d’évoquer Salgado pour son retour au documentaire, Wim Wenders tenait un sujet en or. Et le résultat est rien moins qu’excellent. Le cinéaste commence à la première personne pour évoquer sa propre découverte d’un maître du noir et blanc. Puis il s’efface pour laisser parler le photographe en utilisant un dispositif ingénieux qui permet de passer, comme dans un fondu enchaîné, d’un tirage photo en gros plan au visage de Salgado en train de commenter l’image en question. Wenders évoque les principales étapes de la vie de cet humaniste, la majeure partie étant centrée sur sa couverture des conflits africains qui lui ont inspiré des images inoubliables, à la fois belles et terribles. Le réalisateur a tourné dans un noir et blanc tout à fait approprié, tandis qu’un segment situé au Brésil est illustré par des extraits de vidéos en couleurs enregistrées par le fils du photographe. Au final, une expérience humaine extraordinaire en forme de voyage qui exalte, bouleverse et horrifie, avant de finir sur une note optimiste.

Synopsis  : Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode…, il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète.
Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe

- « LES BOXTROLLS » - Film d’animation - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Anthony Stacchi ,Graham Annable - Avec : Ben Kingsley ,Isaac Hempstead-Wright , Elle Fanning - Durée : 1h37min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014- Distributeur : Universal Pictures France

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : /5

Critique  : Voici ( La rédaction de Voici ) _ Le studio dans lequel est né le beau film d’animation "Coraline" récidive, avec moins de profondeur, mais aussi une vraie prouesse visuelle et beaucoup d’énergie. Un peu rude, tout de même, pour les tout-petits.

Synopsis  : Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants.
Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages.
C’est du moins la légende à laquelle les gens de Cheesebridge ont toujours cru.
En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces.
Les Boxtrolls ont élevé depuis le berceau un petit humain orphelin Œuf, comme l’un des leurs, explorateur de décharge et collectionneur de détritus mécaniques.
Ils deviennent soudainement la cible d’un infâme dératiseur Archibald Trappenard qui voit dans sa disposition à éradiquer les trolls son
ticket d’entrée au sein de la bonne société de Cheesebridge. La bande de bricoleurs au grand cœur doit alors se tourner vers celui dont ils ont adopté la responsabilité, ainsi qu’une jeune fille de la haute qui n’a pas froid aux yeux, Winnie afin de concilier leurs deux mondes, au gré des vents du changement... et du fromage...

Adaptation du roman d’aventures fantastiques Here Be Monsters d’Alan Snow

- « GERONIMO » - Drame - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Tony Gatlif - Avec : Céline Sallette, Rachid Yous, David Murgia - Durée : 1h45min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Les Films du Losange

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Christophe Narbonne) _ Tony Gatlif a imaginé un "West Side Story" gipsy confrontant évidemment deux bandes rivales (Gitans d’un côté, Turcs de l’autre), qui s’affrontent à coups de battles musicales pour sauver l’honneur de leur clan. Au centre de la mêlée, une éducatrice surnommée « Geronimo ». Le réalisateur insuffle une énergie inouïe aux séquences chorégraphiées mais néglige hélas son scénario, où les faux-pas le disputent aux accords mineurs. Le film a toutefois le courage et le mérite de dénoncer des pratiques archaïques dont les femmes sont encore victimes au sein de certaines communautés.

Synopsis  : Sud de la France.
Dans la chaleur du mois d’août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre.
Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d’origine turque s’échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan.
Leur fuite met le feu aux poudres aux deux clans. Lorsque l’affrontement éclate en joutes et "battles" musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

- « HAUTES TERRES » - Documentaire - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Marie-Pierre Brêtas - Durée : 1h27min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Zeugma Films

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Damien Leblanc) _ Dans le Nordeste, au Brésil, un couple de paysans acquiert une propriété agricole après quatre ans de lutte. Commence alors le défi, plus éprouvant encore, de la gestion collective des terres. En s’immergeant dans ces paysages de sécheresse et en restant scotchée au visage de son héroïne, la caméra livre des plans semblables à ceux d’un western, faisant parfois oublier la nature documentaire des images. Le film, qui gagne en puissance picturale ce qu’il perd en didactisme, se dote ainsi d’une rugosité qui sied parfaitement à son sujet.

Synopsis  : Dans le Nordeste du Brésil, Vanilda et son mari Antonio, ainsi qu’une vingtaine d’autres familles de paysans obtiennent enfin une propriété après avoir passé quatre ans à lutter dans un campement avec le soutien du syndicat des sans-terres.
Tels les pionniers d’un Western ils entreprennent la lente construction d’une communauté agricole, armés de la force de leurs bras et de leurs espoirs, sur ce territoire hanté par la sécheresse
La gestion collective de la propriété et de ses ressources s’avère être une aventure plus exigeante encore que la conquête des terres. C’est cette force utopique que le film va regarder prendre pied dans l’épreuve d’une réalité désolée.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « LE LABYRINTHE » - Film de science-fiction - Tous publics avec avertissement - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Wes Ball - Avec : Dylan O’Brien, Aml Ameen, Ki Hong Lee - Durée : 1h54min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : The Maze Runner - Distributeur : 20th Century Fox

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Gérard Delorme) _ Ce premier volet de ce que les producteurs aimeraient voir devenir une franchise sent trop la formule déjà épuisée pour convaincre. L’intrigue plonge des ados amnésiques dans un pré, avec pour seule issue un labyrinthe dont les murs se déplacent toutes les nuits. Certains personnages sont parachutés là juste pour figurer dans la suite, et la conclusion donne l’impression de revenir dans "Divergente", avec Patricia Clarkson à la place de Kate Winslet. À sauver, quelques scènes de suspense dénotant un certain savoir-faire.

Synopsis  : Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit.
Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D.
En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

D’après le roman de James Dashner

- « WHITE BIRD » -Comédie dramatique - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Gregg Araki - Avec : Shailene Woodley , Eva Green, Christopher Meloni- Durée : 1h31min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : White Bird in a Blizzard - Distributeur : Bac Films

Note de la presse : 3.8/5

Note du public : /5

Critique  : Nouvel Obs ( Guillaume Loison ) _ Si le dernier twist, pied de nez spectaculaire, réduit paradoxalement le spectre idéologique du film, il ne gâche en rien l’élégance formelle ni la touffeur érotique dans lesquelles il se love avec malice.

Synopsis  : Kat Connor a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

Adaptation du roman Un Oiseau blanc dans le blizzard de Laura Kasischke

- « A LA POURSUITE DU ROI PLUMES » - Film d’animation - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Esben Toft Jacobsen - Durée : 1h18min - Pays de production : Danemark Suède - Année de production : 2014 - Titre original : Resan till Fjäderkungens Rike - Distributeur : Gebeka Films

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Isabelle Danel) _ La maman de Johan a été emmenée par le roi Plumes dans son royaume de Mora. Afin de la retrouver, le lapin s’embarque avec son père et le chien Bill pour un voyage aventureux. Ce deuxième film d’animation du réalisateur de "L’Ours Montagne" (2011) est un conte fantastique évoquant la question du deuil. Inventif, surprenant, complexe, il adoucit la tristesse du sujet en jouant sur les matières : poils soyeux des lapins, plumes et écailles du roi, créature mi-oiseau mi-monstre marin.

Synopsis  : Johan et son père vivent tous les deux seuls sur l’océan. Johan aime leur bateau : il y a une serre pour faire pousser les carottes, des filets pour pêcher de magnifiques poissons, c’est aussi le lieu idéal pour des parties de cache-cache... Un jour, alors que son père va à terre pour chercher des provisions, il capte un mystérieux message à la radio... et décide alors de partir à la poursuite du Roi Plumes.

A partir de 6 ans

- « LILTING OU LA DELICATESSE » - Drame - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Hong Khaou - Avec : Ben Whishaw, Pei-Pei Cheng, Andrew Leun - Durée : 1h26min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2014 - Titre original : Lilting - Distributeur : Jour2Fête

Note de la presse : 2.6/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Damien Leblanc) _ La difficulté de communiquer au-delà des barrières linguistiques et générationnelles, le vide affectif de certains immigrés, la crainte d’avouer son homosexualité : autant de sujets explorés dans ce modeste drame londonien où une mère sino-cambodgienne apprend à connaître le petit ami de son fils décédé. Malgré une structure en flash-back inspirée de Lone Star, la musique sirupeuse et les déséquilibres d’interprétation (Ben Whishaw surclassant le reste du casting) conduisent le mélo sur un terrain trop doucereux et anecdotique.

Synopsis  : Dans le Londres contemporain, une mère sino-cambodgienne pleure la mort prématurée de son fils. Son monde s’écroule et se trouve perturbé par la présence d’un étranger. Leur difficulté à communiquer les force à faire appel à un traducteur. Ensemble, ils commencent à reconstituer les souvenirs d’un homme qu’ils ont tous deux aimé.

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « SAMBA » - Comédie - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Olivier Nakache ,Eric Tolédano - Avec : Omar Sy, Charlotte Gainsbourg , Tahar Rahim - Durée : 1h58min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Gaumont

Note de la presse : 4.1/5

Note du public : /5

Critique  : Voici ( La rédaction de Voici ) _ Jamais larmoyant ou pontifiant, entre éclats de rire et instants de grâce, le duo réussit à parler de la France d’aujourd’hui, en restant près de l’individu et de notre capacité à observer le monde avec ironie.

Synopsis  : Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les boulots de misère ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent... Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ?

Adaptation du roman « Samba pour la France » de Delphine Coulin

- « NINJA TURTLES » - Film d’aventures Film de karaté Action - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Jonathan Liebesman - Avec : Johnny Knoxville, Tony Shalhoub, Megan Fox - Durée : 1h40min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Teenage Mutant Ninja Turtles- Distributeur : Paramount Pictures France

Note de la presse : 2.3/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (Sylvestre Picard) _ La journaliste April O’Neil enquête sur le Clan Foot, une mafia qui veut régner sur le monde du crime new-yorkais. À cette occasion, elle découvre que quatre justiciers, des tortues mutantes humanoïdes,
sont déjà prêts à en découdre avec l’organisation. Des tortues ninja ? Même si vous n’êtes pas un enfant des 80s, le concept est tellement nanar et accrocheur que vous ne pourrez pas éviter d’y emmener votre progéniture. Au risque de froisser la poignée de puristes fans des héros vintage, le film n’est pas mauvais. Jonathan Liebesman est ici à son meilleur niveau, après le terrible "World Invasion – Battle
Los Angeles" et le déjà plus réussi "La Colère des Titans". Grâce à qui ? Au producteur Michael Bay évidemment. Car sous l’influence du réalisateur de "Transformers", le cinéaste déploie une belle énergie bordélique, le tout relevé d’une bonne dose de cynisme. Certains choix sont discutables, comme celui de se concentrer sur l’histoire d’April, mais le fait est qu’il y a du cinéma dans "Ninja Turtles", et du bon. Notamment le temps d’une course-poursuite démente entre des camions le long d’une route enneigée, durant laquelle les notions de temps et d’espace sont soumises aux délires du scénario.

Synopsis  : Tenez-vous prêts : quatre héros de légende vont bientôt faire parler d’eux à New York…
Leonardo, le leader, Michelangelo, le beau gosse, Raphael, le rebelle et Donatello, le cerveau, vont tout faire pour défendre la ville de New York, prise entre les griffes de Shredder. Entre deux dégustations de pizzas (sans anchois, bien sûr) et un entraînement intense aux arts martiaux, prodigué par leur maître Splinter, ils vont accomplir leur destin, aidés par la courageuse reporter, April O’Neil.

Existe en version 3D

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOIR

- « PAT ET MAT » - Film d’animation Enfants - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Marek Beneš - Durée : 40min - Pays de production : Tchécoslovaquie - Distributeur : Cinema Public Films

Note de la presse : /5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Pat et Mat sont deux amis inséparables qui partagent une passion commune pour le bricolage. Tous deux déploient toute leur énergie et surtout leur imagination pour cela : mais attention aux nombreux rebondissements et cascades !
Programme de 5 courts-métrages :
La salle de bain : Pat et Mat sont obligés de débrancher le robinet pour poser le nouveau meuble de leur salle de bain. Mais le rebrancher ne semble pas si simple…
Les assiettes en papier : Nos deux compères Pat et Mat décident de recycler les assiettes en papier qu’ils ont utilisé pour leur barbecue : mais comment vont-ils s’y prendre ?
La piscine : Il fait chaud aujourd’hui : Pat et Mat décident de gonfler leur piscine : mais attention à cet exercice périlleux !
L’aspirateur : Pat et Mat n’aiment pas passer l’aspirateur et décident alors de perfectionner et de moderniser leur machine : mais attention aux mauvaises surprises !
Le projecteur : Que de bons souvenirs enregistrés sur les pellicules de Pat et Mat ! Ils décident de sortir leur projecteur, mais la projection ne semble pas si évidente à mettre en place !

A partir de 3 ans

- « HIDDEN UNIVERSE – REGARDS VERS L’INFINI » - Documentaire - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Russell Scott - Avec : Miranda Richardson - Durée : 40min - Pays de production : Australie Etats Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Hidden Universe 3D - Distributeur : La Geode

Note de la presse : /5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : HIDDEN UNIVERSE présente pour la première fois en format géant les images spectaculaires et très récentes de l’Univers prises par les télescopes les plus puissants du monde comme le Very Large Telescope (VLT) et le télescope ALMA. À partir du point de vue extraordinaire de la base futuriste de l’ESO (Observatoire Européen austral) dans le désert d’Atacama au Chili et en compagnie de deux jeunes astronomes, les spectateurs pourront découvrir les plus anciennes galaxies, admirer la naissance d’étoiles au cœur de saisissants nuages de gaz et de poussière, être témoins de la collision de deux galaxies avant de s’engager dans une promenade insolite à la surface de Mars et du soleil.

- « LES PETITS GARS DE LA CAMPAGNE » - Documentaire - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Arnaud Brugier - Durée : 1h20min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Les Productions de la Main Verte

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : /5

Critique  : PREMIERE (1) 2 Hendy Bicaise2 Brugier est certes honnête dans sa démarche de documentariste totalement acquis à la cause des agriculteurs, mais il reconnaît le « désordre certain » dans lequel il fait défiler les intervenants tout au long de son film. Les propos pragmatiques de certains producteurs succèdent aux cours magistraux intimidants de professeurs et autres politiciens. Le spectateur est finalement amené à compatir au désarroi des paysans et à comprendre leur rejet de la Politique Agricole Commune. Mission accomplie.

Synopsis  : En cinquante ans, l’agriculture française a changé du tout au tout. Une transformation radicale inédite dans l’histoire qui entraîna de profondes mutations économiques, sociales et environnementales.
Derrière cette révolution restée silencieuse, il y a la PAC, la Politique Agricole Commune dont tout le monde a entendu parlé sans la connaître vraiment. Elle a pourtant bouleversé la vie de millions d’individus en modelant leur alimentation, leurs paysages, leur quotidien.
"Les petits gars de la campagne" plonge au cœur de cette volonté politique initiée à l’échelle européenne il y a 60 ans, avec l’ambition de contribuer à remettre l’agriculture au cœur d’un débat public dont elle a été écartée pendant trop longtemps.

- « BALADE ENTRE LES TOMBES » - Thriller Interdit au -12 ans - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Scott Frank - Avec : Liam Neeson, Dan Stevens , David Harbour - Durée : 1h54min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : A Walk Among the Tombstones - Distributeur : Metropolitan

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : /5

Critique  : Voici ( Vincent Cocquebert ) _ Une adapation du polar de Lawrence Block, qui renoue avec l’esprit sombre et tendu des années 90, façon "Seven" avec quelques touches socio à la "The Wire". D’un classicisme hautement recommandable.

Synopsis  : Ancien flic, Matt Scudder est désormais un détective privé qui travaille en marge de la loi. Engagé par un trafiquant de drogue pour retrouver ceux qui ont enlevé et assassiné sa femme avec une rare violence, Scudder découvre que ce n’est
pas le premier crime sanglant qui frappe les puissants du milieu... S’aventurant entre le bien et le mal, Scudder va traquer les monstres qui ont commis ces crimes atroces jusque dans les plus effroyables bas-fonds de New York, espérant les trouver avant qu’ils ne tuent à nouveau.

D’après la saga littéraire à succès Matt Scudder de Lawrence Block

- « G.A.R.I. ! » - Documentaire - Date de sortie : 15 octobre 2014 - Réalisé par : Nicolas Réglat - Durée : 1h23min - Pays de production : France - Année de production : 2012 - Distributeur : A-Parts Distribution

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : /5

Critique  : aVoir-aLire.com
Par Virgile Dumez
Cette plongée de première main au cœur d’une organisation activiste d’extrême-gauche antifranquiste des années 70 a le mérite de présenter un nombre conséquent de témoignages. Il manque sans doute à l’ensemble une assise historique plus ferme.

Synopsis  : Espagne, mars 1974. Alors que le franquisme exécute sans pitié les opposants, que des centaines de prisonniers politiques sont menacés de mort en Espagne, plusieurs membres du M.I.L. (Mouvement Ibérique de Libération) risquent d’être condamnés à la peine capitale par la justice franquiste. Pour leur éviter le garrot, quatre groupes d’activistes, à Paris et à Toulouse, décident d’unir leurs forces dans un réseau appelé les G.A.R.I. (Groupes d’Action Révolutionnaire Internationalistes). Ils organisent l’enlèvement de Balthazar Suarez, directeur de la banque de Bilbao à Paris, en échange de la libération de leurs camarades du M.I.L et d’une centaine de prisonniers politiques.
40 ans plus tard, le réalisateur, qui a grandi dans le secret de cette aventure, profite de la fin du délai de prescription pour donner la parole à des membres de sa famille et d’autres anciens des G.A.R.I. : ils nous parlent de cette époque, de l’enlèvement du banquier, des actions mises en œuvre pour lutter contre la dictature et des conséquences de leurs actes...
Ce film retrace une histoire incroyable racontée par ses « acteurs »... qui ne cuisinent pas que du lapin !

Adaptation de la BD Rapto en Paris