Sorties cinéma du 16 juillet 2014

  • Mis à jour : 16 juillet 2014

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 16 juillet 2014

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- «  Fastlife – Comédie – Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Thomas N’Gijol - Avec : Thomas N’Gijol, Karole Rocher, Julien Boisselier - Durée : 1h31min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : EuropaCorp

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 2.9/5

Critique  : Le Parisien - Par Alain Grasset - Thomas Ngijol, 35 ans, passe à la réalisation avec cette comédie bien ficelée, fort drôle.

Synopsis  : Fastlife : aller toujours plus loin, plus vite, pour briller aux yeux des autres : telle est la devise de Franklin. Franklin est un trentenaire mégalomane obnubilé par l’envie de briller à n’importe quel prix. il devra choisir entre devenir un homme ou continuer à vivre la Fastlife.

-  « L’homme qu’on aimait trop » – Drame - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : André Téchiné - Avec : Guillaume Canet, Catherine Deneuve, Adèle Haenel - Durée : 1h56min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Mars Distributio

Note de la presse : 3.5/5

Note du public :3.1 /5

Critique  : TLC - Toute la Culture (La redaction de TLC)3/4 -
Thriller magnifique sur fond de décadence du Casino, L’homme qu’on aimait trop joue avec grâce des flash-back pour mettre en scène avec classicisme et tact une intrigue lancinante. Le jeu des acteurs tient le film comme une cathédrale. A commencer par Catherine Deneuve, toujours royale, variant encore une fois sur le rôle de la grande dame, sans jamais complètement se répéter. (...) Quant à Guillaume Canet, en homme fatal, il reconquiert toute notre estime. Même s’il n’a plus tout à fait le look d’un jeune premier, il reste un séducteur d’une justesse infinie. Un très beau film, que les scènes d’ouverture et de clôture encadrent, comme un tableau précieux.

Synopsis  : 1976. Après l’échec de son mariage, Agnès Le Roux rentre d’Afrique et retrouve sa mère, Renée, propriétaire du casino Le Palais de la Méditerranée à Nice. La jeune femme tombe amoureuse de l’homme de confiance de Renée, Maurice Agnelet, un avocat de dix ans son aîné. Maurice a d’autres liaisons. Agnès l’aime à la folie. Actionnaire du Palais de la Méditerranée, Agnès veut vendre sa part de l’héritage familial pour voler de ses propres ailes. Une partie truquée siphonne les caisses de la salle de jeux. On menace Renée. Derrière ces manœuvres guerrières plane l’ombre de la mafia et de Fratoni le patron du casino concurrent qui veut prendre le contrôle du Palais de la Méditerranée. Tombé en disgrâce auprès de Renée, Maurice met en relation Agnès avec Fratoni qui lui offre trois millions de francs pour qu’elle vote contre sa mère. Agnès accepte le marché. Renée perd le contrôle du casino. Agnès supporte mal sa propre trahison. Maurice s’éloigne. Après une tentative de suicide, la jeune femme disparaît à la Toussaint 1977. On ne retrouvera jamais son corps. Trente ans après, Maurice Agnelet demeure l’éternel suspect de ce crime sans preuve ni cadavre. Convaincue de sa culpabilité, Renée se bat pour qu’il soit condamné...

Adaptation du livre « Une femme face à la mafia » de Renée et Jean-Charles Leroux

- « Ping Pong Summer » - Comédie - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Michael Tully - Avec : Marcello Conte, Myles Massey, Helena Seabrook - Durée : 1h32min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 Titre original : Ping Pong Summer - Distributeur : Potemkine Films

Critique  : Premiere (Christophe Narbonne=
Comme dans tous les teen movies, le héros, flanqué d’un sidekick assez cool, va être soumis à une série de rites initiatiques face au méchant et à la belle fille du coin. Ce qui change ici, c’est le ton employé par Michael Tully : éthéré, désincarné, bis (les acteurs sous ou surjouent comme dans une comédie trash de John Waters), Ping Pong Summer laisse une impression mitigée de mollesse et de singularité.

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 3.2/5

Synopsis  : Été 1985. Radford Miracle et sa famille posent leurs valises à Ocean City, Maryland pour les grandes vacances. Jeune adolescent solitaire mais sympathique, Rad est obsédé par le ping-pong, le hip-hop... et Stacy Summers, la fille populaire sur laquelle il a flashé dès son arrivée. Sportif médiocre, piètre danseur et a priori peu dragueur, cet été sera pourtant le sien : celui ou il va gagner son surnom de Radical Miracle.

- « Two Hundred Thousand Dirty » - Comédie - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Timothy L. Anderson - Avec : Mark Greenfield ? Coolio, Rocio Verdejo - Durée : 1h29min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2012 - Distributeur : Mangoustine

Critique  :

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.1/5

Synopsis = Rob et Manny vendent des matelas dans un Centre commercial paumé, à quelques kilomètres de La Vegas. Ils passent leurs journées à glander devant le magasin et à imaginer des arnaques qui n’aboutissent jamais. Exaspéré par la nullité de ses vendeurs, leur patron embauche Isabelle, une superbe jeune femme d’origine argentine. Isabelle brise alors la routine des deux losers en leur proposant un marché inattendu : tuer son ex-mari en échange de 200 000 dollars.

-  « Tanta Agua » – Comédie dramatique - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Leticia Jorge et Ana Guevara - Avec : Malú Chouza, Nestor Guzzini, Joaquín Castiglioni - Durée : 1h42min - Pays de production : Uruguay - Année de production : 2013 - Distributeur : A3 Distribution

Note de la presse :3.0 /5

Note du public :3.0 /5

Critique  :

Synopsis  : Depuis son divorce, Alberto passe peu de temps avec ses enfants. Cette année, il a loué une maison dans un centre aquatique, et compte bien en profiter pour les retrouver. Mais pour Lucia, 14 ans, cette semaine sous l’autorité paternelle s’annonce très pénible... Dès leur arrivée, la pluie incessante donne le ton à ces retrouvailles : entre activités annulées et maladresses du quotidien, la petite famille se révèle vite à fleur de peau. Pour Alberto, Lucia et Federico qui ont perdu l’habitude de vivre ensemble, ces vacances pluvieuses sont le moment de sauver leur famille de la noyade..

-  « Shapito Show - Partie 1 "Amour + Amitié" » _ Comédie musicale - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Sergei Loban - Avec : Piotr Mamonov, Aleksei Podolski, Vera Strokova - Durée : 1h40min - Pays de production : Russie - Année de production : 2013 - Titre original : Shapito-shou - Distributeur : Damned Distribution

Note de la presse : 3.2/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : aVoir-aLire.com _ Par Virgile Dumez _ Ce gigantesque jeu de poupées russes où les correspondances entre les quatre histoires finissent par former un tout à peu près cohérent est hautement stimulant, notamment pour tous ceux qui en ont assez des spectacles formatés.

Synopsis  : Au sud de la Crimée, sur les plages de la mer Noire, quatre voyages, quatre quêtes - l’Amour, l’Amitié, le Respect, l’Association -, quatre "losers" héroïques. Chacun d’eux est au centre d’un drame profond personnel, mais n’est qu’un personnage secondaire et banal dans le drame des autres. Dans un tourbillon passionnant, l’humour absurde se mêle à l’émotion, à la surprise, à l’émerveillement.

-  « Shapito Show - Partie 2 "Respect+ Association" » _ Comédie musicale - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Sergei Loban - Avec : Piotr Mamonov, Aleksei Podolski, Vera Strokova - Durée : 1h40min - Pays de production : Russie - Année de production : 2013 - Titre original : Shapito-shou - Distributeur : Damned Distribution

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : Télérama _ Par Pierre Murat _ Un drôle de truc. Excentrique. Long. Piégeux. Et faussement désordonné (...).

Synopsis  : Au sud de la Crimée, sur les plages de la mer Noire, quatre voyages, quatre quêtes - l’Amour, l’Amitié, le Respect, l’Association -, quatre "losers" héroïques. Chacun d’eux est au centre d’un drame profond personnel, mais n’est qu’un personnage secondaire et banal dans le drame des autres. Dans un tourbillon passionnant, l’humour absurde se mêle à l’émotion, à la surprise, à l’émerveillement.

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « Ablations) » – Thriller - Tous publics avec avertissement - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Arnold de Parscau - Avec : Denis Menochet, Virginie Ledoyen, Yolande Moreau - Durée : 1h34min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Ad Vitam

Note de la presse : 2.0/5

Note du public : 2.8/5

Critique  : Premiere ( Christophe Narbonne) ¼
Un type, dans les vapes, se réveille un matin avec un rein en moins. Qui ? Comment ? Pourquoi ? Le héros, cherchant les réponses à ces questions, va progressivement se déconnecter de la réalité et de ses proches. Cette histoire incohérente, écrite par Benoît Delépine, accumule les circonstances aggravantes : des dialogues creux, une interprétation très inégale, des méchants à côté de la plaque (le tandem Moreau-Nahon a l’air de jouer dans un autre film)... L’intensité et la conviction de Denis Ménochet n’y changent rien.

Synopsis  : Un homme se réveille au petit matin dans un terrain vague, demi-nu, sans aucun souvenir de ses frasques de la veille. Sitôt rentré à son hôtel, il se rend compte qu’il a une cicatrice fraîchement recousue au bas du dos. Une ancienne maitresse chirurgienne lui confirme ce qu’il pressentait : on lui a volé un rein. Pour le retrouver, il sacrifiera tout : sa famille, son travail, jusqu’à sombrer dans la folie.

- « The face of love » – Romance - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Arie Posin - Avec : Annette Bening, Ed Harris, Robin Williams - Durée : 1h32min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : The Face of Love - Distributeur : Chrysalis Films

Note de la presse : 2.4/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : LaPresse.ca (Maud L’Archeveque)2/4
Le début de « The Face of Love » rappelle certains éléments de l’intrigue de Vertigo, et des références-hommages au chef-d’oeuvre de Hitchcock sont égrenés au fil du film. Le cinéaste, qui en est seulement à son deuxième long métrage, ne s’est pas aidé en invitant les comparaisons avec le maître de la tension. N’est pas Hitchcock qui veut.

Synopsis  : Nikki est veuve depuis cinq ans. Un jour, elle tombe sur le double parfait de son mari défunt. Envahie par son trouble, elle décide de le séduire..

- « Transformers : L’Age de l’Extinction » - Film de science-fiction Action - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Michael Bay - Avec : Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Kelsey Grammer - Durée : 2h45min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Paramount Pictures Fran

Note de la presse : /5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Alors que l’humanité panse ses plaies, après les événements de « Transformers : La Face cachée de la Lune », les Autobots et les Decepticons ont disparu de la surface de la Terre. Mais un groupe formé de financiers et scientifiques puissants et ingénieux étudient les invasions successives des Transformers, afin de repousser les limites de la technologie au-delà de ce qu’ils peuvent contrôler. Et pendant ce temps, une menace Transformer ancienne et puissante prend la Terre pour cible. L’aventure épique de la bataille entre le bien et le mal, la liberté et l’esclavage, peut commencer.
Quatrième volet de la saga Transformers dont l’action se déroule 4 ans après Transformers 3 : la face cachée de la lune

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS , A VOUS DE JUGER

- « Sexy Dance 5 - Live in Vegas » – Film de danse - Date de sortie : 16 juillet 2014 - Réalisé par : Trish Sie - Avec : Ryan Guzman, Briana Evigan, Adam G Sevani - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Step Up 5 - All in - Distributeur : Universal Pictures International France

Note de la presse : 4.0/5

Note du public :4.0 /5

Critique  : CinéBuzz (Sophie Rizzi)
La plus célèbre franchise du dancefloor sur grand écran poursuit donc son bonhomme de chemin avec ces scénarios prétextes et ses chorégraphies qui plairont sans nul doute aux irréductibles danseurs. Quant aux autres…

Synopsis  : Sexy Dance 5 - All in Vegas est le dernier épisode d’une des sagas les plus appréciées dans l’histoire des films de danse, avec des chorégraphies atteignant un niveau jamais égalé. Alors qu’un danseur de rue de Miami, Sean Asa, emménage à Hollywood rêvant de fortune et de gloire, il se retrouve confronté aux contraintes quasi insurmontables requises pour réussir dans le milieu professionnel de la danse. Mais lorsque la nouvelle équipe qu’il forme avec la belle et opiniâtre Andie West se qualifie en finale d’un reality show de qualité sous les paillettes de Las Vegas, il trouve alors l’occasion de réaliser son rêve - s’il parvient à oublier des rivalités tenaces et une loyauté de longue date, afin de faire ce qu’il aime par-dessus tout : danser.

5e volet de la franchise Sexy Dance