Sorties cinéma du 2 juillet 2014

  • Mis à jour : 21 septembre 2014

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 2 juillet 2014

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « A la recherche de Vivian Maier » - Documentaire - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : John Maloof ,Charlie Siskel - Durée : 1h24min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Finding Vivian Maier - Distributeur : Happiness Distribution

Critique  : Télérama _ Par Yasmine Youssi _ Au fil des rencontres, le personnage se révèle plus secret, plus complexe, le mystère autour d’elle s’épaissit, brouil­lant l’image première d’une Mary Poppins au Rolleiflex autour du cou. Ce qui rend le film passionnant.

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.3/5

Synopsis  : L’incroyable histoire d’une mystérieuse inconnue, photographe reconnue aujourd’hui comme l’une des plus grandes Street Photographers du 20ème siècle.
Née à New York, d’une mère française, avant de résider à Chicago, Vivian Maier était inséparable de son Rolleiflex et prit tout au long de son existence plus de 100 000 photographies sans jamais les montrer. Pour être libre d’exercer son art quand elle le voulait, Vivian Maier fut une nanny excentrique toute sa vie. Cachées dans un garde-meuble, c’est par hasard que John Maloof mit la main sur les photos de Vivian Maier en 2007. Depuis, il n’a cessé de chercher à mettre en lumière son travail et les expositions se multiplient partout dans le monde.

- « Jimmy ‘s hall » - Drame - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Ken Loach - Avec : Barry Ward , Simone Kirby, Jim Norton - Durée : 1h46min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2014 - Distributeur : Le Pacte

Critique  : Télérama ( Pierre Murat ) _ 2/4_ Ce film que Ken Loach affirme être son dernier (de fiction, en tout cas) est chaleureux, généreux, un peu appuyé, par moments, mais c’est souvent le cas avec lui. Bigrement revigorant, tout de même, avec une flamme intacte. Et un enthousiasme communicatif.

Note de la presse : 3.6/5

Note du public :3.3/5

Synopsis  : 1932 - Après un exil de 10 ans aux Etats-Unis, Jimmy Gralton rentre au pays pour aider sa mère à s’occuper de la ferme familiale. L’Irlande qu’il retrouve, une dizaine d’années après la guerre civile, s’est dotée d’un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis… Suite aux sollicitations des jeunes du Comté de Leitrim, Jimmy, malgré sa réticence à provoquer ses vieux ennemis comme l’Eglise ou les propriétaires terriens, décide de rouvrir le "Hall", un foyer de jeunesse gratuit et ouvert à tous où l’on se retrouve pour danser, étudier ou discuter. Le succès est immédiat. Mais l’influence grandissante de Jimmy et ses idées progressistes n’est pas du goût de tout le monde au village. Les tensions refont surface.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  « Dragons 2 » – Film d’animation Enfants - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Dean DeBlois - Avec : Jay Baruchel, Cate Blanchett, Gerard Butler - Durée : 1h45min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : How to Train your Dragon 2 - Distributeur : 20th Century Fox

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 4.5/5

Critique  : CinéBuzz ( Redac CineBuzz ) _ 3/ 4_ Dragons 2 offre plus qu’une suite à la première aventure. Le dessin-animé est toujours drôle, émouvant, sensitif et plein d’actions. La simplicité des relations homme/animal est complètement remise à zéro, chacun doit faire ses preuves. Les impulsions les plus noires ont une belle mise en scène. C’est noir tout en étant encore merveilleux, fantastique et jouissif. Le vol, la voltige, la chute libre, la danse sur et avec les dragons sont vraiment mis en valeur par une 3D enthousiasmante !

Synopsis  : La vie s’écoule paisiblement sur l’île de Beurk... Astrid, Rustik le Morveux, Varek, Kranedur et Kognedur se défient lors de courses sportives de dragons devenues très populaires tandis qu’Harold et Krokmou, désormais inséparables, parcourent les cieux à la conquête de territoires inconnus et de nouveaux mondes.
Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, protégés par un mystérieux dragonnier... Harold et Krokmou vont alors se retrouver au centre d’une lutte visant à maintenir la paix et vont devoir défendre leurs valeurs pour préserver le destin des vikings et des dragons.

Existe en version 3D
Adaptation des livres How to train your dragon de Cressida Cowell
Suite du film Dragons

- « Albert à l’ouest » - Comédie - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Seth MacFarlane - Avec : Seth MacFarlane, Charlize Theron, Amanda Seyfried - Durée : 1h57min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : A Million Ways to Die in the West - Distributeur : Universal Pictures France

Note de la presse : 2.7/5

Note du public : 3.4/5

Critique  : . Les Fiches du Cinéma - Par Gaël Reyre - Loin de la légèreté et de la drôlerie de “Ted”, Seth MacFarlane s’égare ici dans la facilité.

Synopsis  : Albert Stark est un tendre qui tente de survivre dans ce monde de brutes qu’est le Far West de la fin du 19e siècle. Simple éleveur de moutons, sa couardise, au cours d’un duel à main armée, donne à sa fiancée Louise une bonne excuse pour le plaquer et s’acoquiner avec le plus prospère commerçant de la ville, le moustachier Foy. Quand la belle et mystérieuse Anna arrive en ville, flanquée de son frère, le patibulaire Lewis, elle parvient à insuffler au pauvre Albert le courage qui lui manquait jusqu’alors. Des sentiments s’immiscent entre ces deux nouveaux alliés, jusqu’au jour où le mari de la belle, Chinch Leatherwood un hors-la-loi funestement célèbre, découvre le pot aux roses et n’a plus qu’une idée en tête : se venger. Albert trouvera-t-il le courage nécessaire pour affronter le bandit et en venir à bout ?
Au cours de ses déboires, Albert cherche conseil et réconfort auprès de son meilleur ami Edward, un cordonnier débonnaire et terriblement naïf et de sa fiancée, Ruth, la prostituée la plus populaire de la ville. De leur côté, les parents d’Albert, George et Elsie tentent tant bien que mal de déjouer les multiples pièges mortels dont recèle le Far West en se gardant, littéralement, de faire un geste.

- « Araf, quelque part entre deux » – Comédie dramatique - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Yesim USTAOGLU - Avec : Neslihan Atagül, Baris Hacihan, Özcan Deniz - Durée : 2h - Pays de production : France Allemagne Turquie - Année de production : 2012 - Titre original : Araf - Distributeur : CDP

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Les Fiches du Cinéma _ Par Grégory Auzou _ Drame désespérément sombre et tragique, galcial et intimiste, “Araf” - formellement réussi - séduit autant qu’il agace.

Synopsis  : Zehra et Olgun, deux adolescents sur le point de passer à l’âge adulte. De l’enfance, ils ont encore les rêves qui leur permettent de s’échapper d’un quotidien morne et monotone. De l’âge adulte, ils ont déjà l’obligation de travailler car leurs familles ont besoin de leurs salaires pour joindre les deux bouts.
Le rêve de Zehra est de trouver l’amour qui l’emmènera loin de cette ville grise et triste. La jeune fille travaille dans la cuisine d’une cafétéria au bord d’une autoroute où les routiers s’arrêtent pour se restaurer puis repartent vers le monde qui, pour elle, ne peut être que plus beau et meilleur qu’ici. A la maison, c’est avec des parents stricts sur les traditions qu’elle doit cohabiter. C’est donc d’autant plus facilement que, lors d’une noce, Zehra tombe sous le charme d’un de ces routiers, Mahur. Elle croit avoir trouvé l’amour et se voit déjà partir.
Olgun est serveur dans la même cafétéria que Zehra. Il rêve aussi de sortir de la médiocrité, de libérer sa mère de ce mari alcoolique qu’il méprise. Lorsqu’il ne fait pas les quatre cents coups avec son copain Rafat, il regarde un jeu télévisé, « Deal or no Deal ». Son rêve ? Y jouer, rafler les prix et vivre comme un nabab. Et aussi épouser Zehra.
Mais la réalité est bien moins romantique et surtout impitoyable.

-  « Match retour » - Documentaire - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Corneliu Porumboiu - Durée : 1h37min - Pays de production : Roumanie - Année de production : 2014 - Titre original : Al Doilea Joc - Distributeur : Contre-Allée Distribution

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : Le Monde _ Par jacques Mandelbaum _ "Match Retour" pense donc ensemble le football, la politique et le cinéma, avec cette ironie très roumaine selon laquelle tout ce qui est représenté tombe sous le coup d’une fatale illusion.

Synopsis  : Une trame faussement simple : le réalisateur et son père regardent un match de football de 1988 arbitré par ce dernier et leurs commentaires accompagnent en temps réel les images de télévision de l’époque. Il s’agit du derby de Bucarest entre les deux meilleures équipes du pays, le Dinamo et le Steaua, qui se joue sous une neige épaisse, un an avant la révolution qui a renversé Ceausescu. Les conditions sont au mieux difficiles, le jeu ne décolle pas. C’est un match parmi tant d’autres, avec des intertitres pour marquer le temps, des images à l’aspect granuleux qui se fondent avec la neige : une situation parfaitement banale qui va se prêter à des incursions dans le conditionnel.
Que se serait-il passé si la balle n’avait pas heurté la transversale ? Que se serait-il passé si l’arbitre avait cédé à la pression et avait avantagé l’une des deux équipes ? Si la caméra avait filmé la brève échauffourée qui a eu lieu sur la pelouse ? Si le match s’était déroulé une année plus tard ? Si la neige avait empêché la rencontre d’avoir lieu ? À partir de là, c’est une chaîne infinie de “matchs retours” qui découlent du premier. Chacun d’eux comporte des résultats, des images, des préférences et des significations différentes.

-  « Terra Nullius, confessions d’un mercenaire » – Documentaire - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Salomé Lamas - Durée : 1h12min - Pays de production : Portugal - Année de production : 2012 - Titre original : Terra de ninguém- Distributeur : Shellac

Note de la presse : 3.6/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : Les Inrockuptibles _ Par Vincent Ostria _ “Révéler et non juger”, tel est le credo de Salomé Lamas. Cela n’empêche pas ce film de nous hanter.

Synopsis  : Paulo offre un magnifique portrait de la cruauté et des paradoxes du pouvoir que les révolutions ont abattu dans le seul but d’ériger de nouvelles bureaucraties, de nouvelles cruautés et de nouveaux paradoxes. En tant que mercenaire il est à la frontière entre ces deux mondes.

- « Palerme » – Comédie dramatique - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Emma Dante - Avec : Emma Dante, Alba Rohrwacher , Elena Cotta - Durée : 1h34min - Pays de production : France Italie Suisse - Année de production : 2013 - Titre original : Via Castellana Bandiera - Distributeur : Jour2Fête

Note de la presse : 3.2/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : La Croix _ Par Arnaud Schwartz _ Emma Dante signe un premier long métrage très réussi, dont le dispositif théâtral (…) s’adapte très bien à l’écran. Exercice hardi et ardu exécuté avec maestria, le film doit aussi beaucoup à ses actrices.

Synopsis  : Un dimanche d’été. Le sirocco souffle sans relâche sur Palerme quand Rosa et Clara, en route pour célébrer le mariage d’une amie, se perdent dans la ville et débouchent dans une ruelle étroite : Via Castellana Bandiera. Au même moment, une autre voiture conduite par Samira, dans laquelle est entassée la famille Calafiore, emprunte la ruelle dans le sens opposé.
Ni Rosa ni Samira, vieille femme têtue, n’ont l’intention de faire marche arrière. Enfermées dans leurs voitures, les deux femmes s’affrontent dans un duel silencieux, le regard plein de haine, sans boire ni manger, sans dormir jusqu’au lendemain. Plus obstinées que le soleil de Palerme et plus dures que la férocité des hommes autour d’elles. Puisque comme dans tout duel, c’est une question de vie ou de mort...

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « Big bad wolves » – Comédie Thriller - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Aharon Keshales ,Navot Papushado - Avec : Lior Ashkenazi, Rotem Keinan, Tzahi Grad - Durée : 1h50min - Pays de production : Israël - Année de production : 2013 - Distributeur : Metropolitan

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : 3.4/5

Critique  : CinemaTeaser _ Par Julien Munoz _ "Big Bad Wolves" sème un humor détaché et méchant, volontairement inconfortable...

Synopsis  : Une série de meurtres d’une rare violence bouleverse la vie de trois hommes : le père de la dernière victime qui rêve de vengeance ; un policier en quête de justice qui n’hésitera pas à outrepasser la loi ; et le principal suspect – un professeur de théologie arrêté et remis en liberté suite aux excès de la police. Forcément, ça ne peut pas donner une enquête classique.

- « Le monde de Fred » – Comédie - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Valérie Preljocaj - Avec : Olivier Soler, Marina Golovine, Lorant Deutsch - Durée : 1h12min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Zelig Films

Note de la presse : 2.8/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : élérama _ Par Jacques Morice _ Cette comédie minimaliste, signée ­Valérie Müller-Preljocaj, fait parfois mouche sur les déconvenues du quadra qui galère et se cherche encore, mais son versant improvisé entre potes se retourne souvent contre elle.

Synopsis  : T’aimes le foot ? T’aimes le théâtre ? T’as tout compris alors ! Faire jouer du Molière sur un terrain de foot, voici le concept révolutionnaire proposé par Lorànt Deutsch, à notre héros Fred, réalisateur frustré, qui rêve de se mettre à écrire. En attendant, il enchaîne les interviews de footballeurs toujours plus conventionnelles et sans surprises pour des chaînes de sport. Sa vie sentimentale n’est guère plus satisfaisante. Il passe de conquêtes en conquêtes refusant toute attache. Un quotidien flou et décousu. Jusqu’au jour où Fleur, plus amie que conquête, lui annonce qu’elle est enceinte, par accident, de lui. Il s’était rêvé dans la peau d’un producteur, d’un réalisateur ou d’un présentateur télé. Mais jamais dans celle d’un père…

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS , A VOUS DE JUGER

- « Les ponts de Sarajevo » – Courts métrages Documentaire - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Aïda Begic ,Leonardo Di Costanzo, ….. - Durée : 1h50min - Pays de production : Bulgarie France Allemagne Italie Montenegro Russie Serbie Espagne Suisse - Année de production : 2014 - Distributeur : Rezo Films

Note de la presse :

Note du public :

Critique  : CinémaTeaser ( Emannuelle Spadacenta )_ 2/4_ le petit film de Sergei Loznitsa, magnifique travail esthétique et militant en noir et blanc, muet mais sonore, qui cristallise la nouvelle Sarajevo, celle où la vie gagne à la fin.

Synopsis  : A travers le regard de 13 cinéastes européens, le film explore ce que Sarajevo représente dans l’histoire européenne depuis un siècle et ce qu’elle incarne dans l’Europe d’aujourd’hui. De générations et d’origines diverses, ces auteurs marquants du cinéma contemporain proposent autant d’écritures et de regards singuliers

- « Duo d’escrocs » - Comédie - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Joel Hopkins - Avec : Emma Thompson, Pierce Brosnan, Timothy Spall - Durée : 1h34min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Love Punch - Distributeur : SND

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : 3.0/5

Critique Télé 7 Jours _ Par Philippe Ross _ (...) gentillette comédie d’arnaque (...) l’ensemble sympathique, à défaut d’être inoubliable.

Synopsis  : Enfin la retraite ! C’est ce que se dit Richard Jones en se rendant à son bureau pour sa dernière journée de travail. Or, il découvre qu’un trader français malveillant a mis sa société en faillite, anéantissant au passage son plan de retraite ainsi que celui de ses employés. En dernier recours, il fait appel à son ex-femme pour partir à la recherche de l’homme d’affaire véreux. Les deux ex-amants se lancent alors dans une course poursuite rocambolesque à travers la France.

-  « Boro in the box + Living still life » – Courts métrages - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Réalisé par : Bertrand Mandico - Durée : 55min - Année de production : 2012 - Distributeur : Malavida

Note de la presse : 3.9/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : aVoir-aLire.com_ Par Jean-Patrick Géreaud _ Deux films qui proposent une même expérimentation fascinante et s’offrent comme un manifeste poétique.

Synopsis  : 2 films de Bertrand Mandico avec Elina Löwensohn. Boro in the box : De sa conception épique à sa mort cinématographique, le portrait fantasmé et fictif du cinéaste Walerian Borowczyk (dit Boro). Boro in the box découvre un monde cruel et obscène, traverse des aventures sensitives et organiques, de la Pologne à Paris, au coeur d’un abécédaire fantasmagorique.
Living still life : Dans un monde en déliquescence, Fièvre, une femme mystérieuse,collecte des animaux morts et leur redonne vie en les filmant image par image. Un jour, elle reçoit la visite d’un homme. Sa femme est morte..