Sortie cinémas du 18 juin 2014

  • Mis à jour : 18 juin 2014

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 18 juin 2014

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

-  « Jersey Boys » - Film musical - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Clint Eastwood - Avec : John Lloyd Young, Erich Bergen, Michael Lomenda - Durée : 2h15min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Warner Bros Pictures France

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.0/5

Critique  :

Synopsis  : Quatre garçons du New Jersey, issus d’un milieu modeste, montent le groupe "The Four Seasons" qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs échecs et leurs succès sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération, à l’instar de “Sherry,” “Big Girls Don’t Cry,” “Walk Like a Man,” “Dawn,” “Rag Doll,” “Bye Bye Baby,” “Who Loves You,” et bien d’autres encore.
Ces standards sont aujourd’hui repris par les fans de la comédie musicale qui triomphe à Broadway depuis huit ans et qui a connu une tournée mondiale à succès.
Adaptation de la comédie musicale de Broadway.

- « The Tow Faces of January »Thriller - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Hossein Amin - Avec : Viggo Mortensen, Kirsten Dunst , Oscar Isaac - Durée : 1h37min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Distributeur : StudioCanal

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : A voir à lire ( Virgile Dumez ) 3/4 _ Pur film noir à l’ancienne, cette adaptation d’un bouquin de Patricia Highsmith parvient à retrouver la saveur d’un cinéma certes classique, mais ô combien stimulant.

Synopsis  : 1962. Un couple de touristes américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette, arrive à Athènes. À l’Acropole, ils rencontrent Rydal, jeune guide américain parlant grec, arnaqueur de touristes à l’occasion. Séduit par la beauté de Colette et impressionné par la fortune de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner. Les McFarland se révèlent moins lisses qu’il n’y paraît : le luxe et leur raffinement cachent bien mal leur part d’ombre.

D’après le roman de Patricia Highsmith

-  « Résistance naturelle » Documentaire - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Jonathan Nossiter - Durée : 1h25min - Pays de production : France Italie - Année de production : 2014 - Titre original : Natural Resistance - Distributeur : Rezo Films.

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 2.9/5

Critique  : PREMIERE (Eric Vernay) _ 3/4 _ Dans "Mondovino" (2004), Jonathan Nossiter avait déjà pointé du doigt les ravages de la mondialisation à travers le prisme du vin. L’enquête reprend ici à une échelle plus modeste et locale, au nord de l’Italie. Si le discours, édifiant, apparaît vite assez manichéen – petits viticulteurs contre grand capital, singularité des saveurs contre standardisation du goût, respect écologique contre destruction chimique du sol – le cinéaste-sommelier parvient néanmoins à donner une forme stimulante à ce duel entre David et Goliath. Des extraits de films de Charlie Chaplin, Alfred Hitchcock ou Robert Bresson jalonnent en effet le documentaire, ainsi que des archives télévisuelles, faisant trinquer agriculture et culture dans un ludique maelström d’images. La pétillante caméra à l’épaule de Nossiter étourdit parfois les méninges mais c’est capiteux, provocant, drôle, ouvert aux accidents et aux impuretés, bref, tout sauf insipide, à l’instar du précieux breuvage en péril.

Synopsis  : Réunis sous le soleil de l’Italie, une poignée de vignerons et un directeur de Cinémathèque partagent leur passion du vin et du cinéma. En quelques années, des agriculteurs libres ont transformé la conception du vin ainsi que son marché en produisant un vin dit « naturel ». Par goût de la liberté, de la transmission, de l’honnêteté artisanale et de la santé de la planète (et de ses habitants), ils sont entrés en résistance. Contre la tyrannie du marché et des gouvernements qui le servent.
Stefano Bellotti, le Pasolini des vignes (poète et rebelle !) dans le Piémont et Elena et Anna Pantaleoni, deux générations de femmes Émiliennes, ré-imaginent, souvent avec leur ironie, comment contester. Rejoins par Corrado Dottori dans les Marches et Giovanna Tiezzi en Toscane, ils partent tous à la recherche de la prochaine bataille.
Mais un engagement écologique envers la nature ne sert à rien s’il n’y a pas également une écologie de la culture. Comme le vin, la transmission vitale et le rôle contestataire de la culture cinématographique sont menacés de disparition.
Dix ans après MONDOVINO, Jonathan Nossiter part à la rencontre en Italie de ses quelques résistants, de ces passeurs de vie.

- « Xenia » - Comédie dramatique - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par Panos H. Koutras - Avec : Kostas Nikouli, Nikos Gelia, Aggelos Papadimitriou - Durée : 2h3min - Pays de production : France Grèce - Année de production : 2014 - Distributeur : Pyramide Films

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : Télérama ( Aurélien Ferenczi )_ 2/4 _ Empathie maximale pour les personnages, art de la rupture du ton : le cinéaste prend bien soin que les histoires familiales qu’il raconte de film en film ne virent pas trop franchement à la tragédie, une spécialité locale… On apprécie hautement son élégance exubérante.

Synopsis  : A la mort de leur mère, Dany et son frère Odysseas, 16 et 18 ans, prennent la route d’Athènes à Thessalonique pour retrouver leur père, un Grec qu’ils n’ont jamais connu. Albanais par leur mère, ils sont étrangers dans leur propre pays et veulent que ce père les reconnaisse pour obtenir la nationalité grecque. Dany et Ody se sont aussi promis de participer à un populaire concours de chant qui pourrait rendre leur vie meilleure. Ce voyage mettra à l’épreuve la force de leurs liens, leur part d’enfance et leur amour des chansons italiennes.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  « Au fil d’Arianne » Film fantastique - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Robert Guédiguian - Avec : Judith Magre, Ariane Ascaride, Jacques Boudet- Durée : 1h32min - Pays de production : France - Année de production : 2013 Distributeur : Diaphana

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 2.8/5

Critique  : A voir à lire ( Jean-Claude Arrougé ) - 2/4 _ Une fantaisie de Robert Guédiguian, où le cinéaste retrouve les lieux marseillais qu’il affectionne et son fidèle petit monde. Une comédie sympathique et loufoque qui se regarde avec un certain plaisir.

Synopsis  : C’est le jour de son anniversaire et Ariane est plus seule que jamais dans sa jolie maison. Les bougies sont allumées sur le gâteau. Mais les invités se sont excusés… Ils ne viendront pas. Alors elle prend sa jolie voiture et quitte sa jolie banlieue pour se perdre dans la grande ville…

-  « Comme le vent » Drame Biopic - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Marco Simon Puccioni - Avec : Valeria Golino, Filippo Timi, Francesco Scianna - Durée : 1h52min - Pays de production : France Italie - Année de production : 2013 - Titre original : Come il Vento - Distributeur : Bodega Films

Note de la presse : 3.1/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : A voir à lire ( Jean-Claude Arrougé ) 3/4 _ Autour d’Armida Miserere, directrice de prisons en Italie pendant vingt ans, un beau film engagé sur le combat contre "Cosa nostra" et une superbe histoire d’amour. Avec une comédienne exceptionnelle : Valeria Golino.

Synopsis  : Armida Miserere est l’une des premières femmes directrices de prison d’Italie. Régulièrement menacée de mort, elle n’a pas froid aux yeux et impose son autorité tout en s’appliquant à faire respecter les droits des détenus. À la fois forte et fragile, pugnace et sensible, elle rêve aussi d’une vie familiale sans histoire.
Sa vie bascule le jour où son mari se fait brutalement assassiner par la mafia. Désormais sans attache, elle accepte la direction de prisons parmi les plus dures d’Italie, sans jamais renoncer à sa quête de vérité et de justice.

- « Con la Pata Quebrada - Retourne à tes Fourneaux » - Documentaire - Date de sortie : 18 juin 2014- Réalisé par : Diego Galan - Avec : Carlos HIPOLITO - Durée : 1h23min - Pays de production : Espagne - Année de production : 2013 - Titre original : Con la pata quebrada - Distributeur : Iberi Films

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : PREMIERE (Damien Leblanc) _ 2/4 _ S’appuyant sur près de deux cents extraits de films, ce documentaire observe comment la représentation de la femme a évolué dans le cinéma espagnol des années 30 à aujourd’hui. Si la voix off souligne avec humour l’affolant machisme dans lequel le pays a longtemps baigné, l’analyse manque d’ambition quand il s’agit d’évoquer les changements décisifs opérés par le cinéma de Pedro Almodóvar après la mort de Franco. Le voyage demeure cependant instructif et rappelle que certaines avancées comme le droit à l’avortement ne sont jamais définitivement acquises.

Synopsis  : Des années 30 à nos jours, une chronique sur la représentation de la femme dans le cinéma espagnol, à travers pas moins de 180 fragments de film. Une manière aussi de revisiter l’histoire de l’Espagne.

- « Danger dave » Documentaire - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Philippe PETIT - Durée : 1h24min - Pays de production : France - Année de production : 2012 - Distributeur : L’Entrepôt

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : PREMIERE (Sylvestre Picard) _ 3/4 _ Danger Dave, c’est le surnom de David Martelleur, un Belge expert en skate, grand dadais barbu limite SDF, éternel ado vêtu de T-shirts Iron Maiden qui enchaîne les bitures nocturnes et qui foire une compétition sur deux à cause de ses gueules de bois. Hanté par de beaux plans qui apparaissent comme des spectres au son d’une musique new wave, ce documentaire tourné sur cinq ans est une belle surprise, fragments d’une odyssée sans but des squats d’Europe du Nord aux terrains vagues de Thaïlande, avec un esprit punk désabusé.

Synopsis  : Cinq années durant, aux quatre coins du monde, David, un skater professionnel en fin de carrière, et les siens sont radiographiés dans un univers urbain fait de bois ou de béton. Restituant les codes d’un nomadisme en marge des idées politiques et des guides touristiques, "Danger Dave" relate les vicissitudes de cet homme aux mille visages qui ne veut pas vieillir. "Danger Dave" interroge le vide qui s’installe autour de David et questionne le déni et le jusqu’au-boutisme de son comportement.

- « Epilogue » - Drame - Date de sortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Amir Manor - Avec : Yosef Carmon, Rivka Gur, Shai Avivi - Durée : 1h35min - Pays de production : Israël - Année de production : 2012 - Titre original : Hayuta u’ Berl - Distributeur : Sophie Dulac Distribution

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : PREMIERE (Christophe Narbonne) _ 2/4 _ Le succès d’"Amour "contribuerait-il à l’émergence du « film de fin de vie » ? On peut se poser la question tant cette variante israélienne nourrit de ressemblances avec le drame de Michael Haneke. Comme Amour, "Épilogue" dépasse le simple constat de la déchéance physique pour s’interroger sur la nature profonde du sentiment amoureux. Où puiser la force de réinventer le couple quand votre corps vous lâche inexorablement ? Un peu trop démonstratif et accablant par instants, ce premier long métrage révèle néanmoins un cinéaste prometteur.

Synopsis  : Hayuta et Berl, pionniers, militants fondateurs de la première heure de l’état d’Israël, ne reconnaissent plus grand-chose de leur idéal de jeunesse, dans la société israélienne des années 2000. Après des années de combats, leurs rêves communs, leur projet révolutionnaire de construire un état-providence, sont toujours intacts. Certes, le corps a vieillit, mais leur cœur et leur esprit, ont gardé la fraîcheur des utopies de leurs 20 ans. Confrontés aux l’absurdités d’une administration kafkaïenne et autoritaire, fatigués d’être relégués au rang de citoyens fantômes, ils décident de s’offrir un dernier grand baroude d’honneur. Libres.

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS , A VOUS DE JUGER

- « La fête sauvage » - RESTAURE - Documentaire - Date de ressortie : 18 juin 2014 - Réalisé par : Frédéric ROSSIF - Avec : Evelyne Dress, Gérard FALCONETTI, Myriam Mézières - Durée : 1h30min - Pays de production : français - Année de production : 1975 - Date de sortie : 06 avril 1983 - Distributeur : SNC PARAFRANCE

Note de la presse :

Note du public : 3.1/5

Critique  :

Synopsis  : Une fête de la nature qui a exigé plus de deux ans de tournage en Afrique, Asie, Amérique du Sud. Captés dans leur intimité, les animaux vivent selon les rythmes éternels : chasse, jeu, amour, repos...

- « Triple Alliance » – Comédie - Date de sortie :18 juin 2014 - Réalisé par : Nick Cassavetes - Avec : Cameron Diaz, Leslie Mann, Kate Upton - Durée : 1h48min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : The Other Woman - Distributeur : 20th Century Fox

Note de la presse : 2.7/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : PREMIERE (Mathieu Carratier) 2/4 _ On ne va pas se mentir, si cette Triple Alliance existe, c’est évidemment plus pour surfer allègrement sur le succès de "Mes meilleures amies" que pour la beauté de l’art. Les coutures sont apparentes, à commencer par le casting : une star internationale, Cameron Diaz, pour flatter le box-office ; madame Apatow à la ville, Leslie Mann, pour la caution comédie branchée ; et enfin la mannequin Kate Upton dans son premier rôle important au cinéma, histoire de mettre un peu de piment dans la promo. Plongez ce trio de blondes piquantes dans une intrigue ressemblant à l’accroche de couverture d’un magazine féminin (« Peut-on être copine avec les maîtresses de son mari ? »), ajoutez une bonne dose de girl power (l’époux adultère va sacrément morfler) et vous obtenez l’un de ces produits hollywoodiens savamment millimétrés qui, parfois, peuvent s’avérer redoutablement efficaces. C’est le cas du nouveau film de Nick Cassavetes (She’s So Lovely, N’oublie jamais). Le réalisateur a su s’effacer au profit d’un divertissement populaire dont la grande idée est d’avoir confié à Leslie Mann le rôle de la femme au bord de la crise de nerfs. Au terme de plusieurs scènes d’anthologie – incluant une beuverie épique à la conclusion acrobatique –, l’actrice prouve une nouvelle fois qu’elle est l’une des armes fatales les plus injustement sous-exploitées de la comédie américaine.

Synopsis  : Carly découvre que son nouveau petit ami Marc est un imposteur, lorsqu’elle rencontre accidentellement sa femme, Kate. Carly va se prendre d’affection pour elle, et leur improbable amitié va se renforcer encore un peu plus lorsqu’elles réalisent que Marc les trompe toutes les deux avec une autre femme, Amber.
Les trois femmes vont joindre leurs forces et mettre au point un impitoyable complot pour se venger