Cannes _ La crise selon les frères Dardenne

  • Mis à jour : 22 mai 2014

COMPETITION - La crise selon les frères Dardenne

Jean-Pierre et Luc Dardenne forment un duo majeur du cinéma mondial. Ils collaborent pour la cinquième fois avec Fabrizio Rongione, qui occupe cette fois l’un des premiers rôles, et signent « Deux jours, une nui »t, un drame social en Compétition. Le casting des frères aux deux Palmes d’or est complété par Marion Cotillard pour qui ils ont eu un coup de coeur.

Synopsis  : Sandra risque de perdre son travail d’ouvrière. Pour sauver son poste, elle tente de convaincre ses collègues de renoncer à leur prime. Mais cette rallonge financière est loin d’être un luxe pour ces travailleurs modestes. Le temps lui est compté : elle n’a qu’un weekend pour y parvenir, soit deux jours, une nuit. Son mari, Manu, lui est d’une aide précieuse dans cette course.

Ce drame fait écho à Rosetta , Palme d’or 1999, ou la quête d’un emploi par une jeune femme interprétée par Emilie Dequenne. Depuis, la conjoncture a évolué, les aspirations des frères Dardenne également. « Dans la crise économique et sociale dans laquelle l’Europe se trouve actuellement, nous réfléchissions à faire un film sur une personne sur le point d’être licenciée avec l’accord de la majorité de ses collègues », explique Luc Dardenne.

Dans Deux jours, une nuit, le duo de réalisateurs met en scène des ouvriers placés en perpétuelle concurrence. Tous sont dans des situations précaires et Sandra comprend que sa requête est des plus délicates. C’est une femme déprimée et résignée, « une non performante » comme la définit Jean-Pierre Dardenne.
Pour ce rôle, les frères ont naturellement opté pour Marion Cotillard, croisée alors qu’elle tournait en Belgique avec Jacques Audiard pour De rouille et d’os. Pendant les heures qui ont suivi leur rencontre, Jean-Pierre et Luc n’ont « cessé de parler d’elle, de son visage, de son regard ». Pour l’actrice, « tourner avec eux revenait à accéder à l’inaccessible ».

Marion Cotillard rejoint un acteur bien connu des frères Dardenne. Fabrizio Rongione était un choix évident pour un rôle « plus qu’important ». « Fabrizio a réussi à donner à cet homme la force de vie, l’enthousiasme qu’il fallait pour soutenir Sandra », se réjouit Luc. Manu, son personnage un peu syndicaliste et très amoureux, fait tout pour tirer sa femme vers le haut. Il est la seule étincelle d’espoir dans une situation qui, pour Sandra, paraît insurmontable.

Tarik Khaldi