Festival de Cannes _ Présentation film "CAPTIVES"

  • Mis à jour : 19 mai 2014

CONF ?RENCE DE PRESSE - « Captives- » de Atom Egoyan : "C’est le sentiment de culpabilité provoqué par les erreurs de la vie qui m’a fasciné"

Atom Egoyan s’est présenté ce vendredi devant la presse, accompagné de toute l’équipe de Captives, présenté en Compétition. Le réalisateur a notamment évoqué ce qui l’a amené à se pencher sur les conséquences d’un kidnapping.

Atom Egoyan, à propos de la genèse de son film :
"L’idée de ce film m’est apparue alors que je me trouvais sur la côte ouest du Canada. Un garçon venait de disparaître tragiquement dans un parc près de chez moi. Il y a d’ailleurs toujours des affichettes dans ce parc à son sujet, alors qu’il est recherché depuis plusieurs années. Ce fait divers m’a trotté dans la tête. Et l’histoire du film a pris forme."

SYNOPSIS
8 ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublants semblent indiquer qu’elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d’élucider le mystère de sa disparition.

Le réalisateur a évoqué sa vision des personnages masculins du film :
"Je pense que tous les hommes font des erreurs, parfois des erreurs graves, comme enlever un enfant. C’est le sentiment de culpabilité provoqué par les erreurs de la vie qui m’a fasciné. Chaque être humain vit avec des remords. Nous essayons tous de corriger nos erreurs. Le film essaye de souligner la psychologie de ses personnages."

Ryan Reynolds, sur sa préparation pour le film :
"J’ai lu le scénario et je me suis documenté en lisant énormément d’articles qui parlent de ces cas tragiques. Ils débouchent la plupart du temps vers le délitement de la famille et plus particulièrement de la relation entre les parents. C’est une sorte de désintégration au fil de temps. Cette histoire incroyable m’a d’autant plus touchée que mon propre frère aide ces victimes au Canada dans un service de police."

Kevin Durand a révélé comment il a appréhendé son rôle :
"J’ai été à la fois honoré et terrifié qu’on me propose ce rôle. Le profil de mon personnage m’a fait peur. J’ai beaucoup lu sur le sujet et je me suis intéressé à des histoires semblables pour m’imprégner. Je me suis dit que c’était un défi à relever de jouer un role comme ça."

Propos recueillis par Benoit Pavan