Sorties cinéma du 5 mars 2014

  • Mis à jour : 12 avril 2015

Critiques tirées de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du 12 mars 2014

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

-  « Arrête ou je continue » - Comédie dramatique - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Sophie Fillières - Avec : Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric, Anne Brochet - Durée : 1h42min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Les Films du Losange

Critique  : A voir à lire ( Virgile Dumez )___Après une première partie savoureuse dynamitée par un ton décalé du meilleur effet, le nouveau film de Sophie Fillières se perd dans la forêt qu’arpente inlassablement son héroïne. Dommage ...

Note de la presse : 3.6/5

Note du public : 3.3/5

Synopsis  : Pomme et Pierre. Ils sont ensemble depuis longtemps. Est-ce encore de l’amour ou sont-ils pris dans cette combine qu’est devenu leur couple, dans ce numéro qui se joue presque malgré eux ? Il la dénigre. Elle le rabaisse.
Ce n’est pas tant qu’ils ne peuvent plus se supporter - encore que - c’est qu’ils n’en peuvent plus d’être deux, et ces deux là. « Arrête ou je continue » l’un comme l’autre pourrait le dire. Et pourtant... Ils ont encore quelques élans, ils veulent y croire encore, s’accrochent à de plates déclarations ou à une gentillesse, ils ont encore l’humour de leur amour, même éreinté.
Ils ont l’habitude de longues marches en forêt. Au cours de l’une d’elle, Pomme refuse de rentrer. Non. Juste non. Qu’il lui file le kway, qu’il lui file le pull, qu’il lui file le sac, elle reste... Elle disparaît dans les taillis. Sans fracas.

-  « Un week-end à Paris » - Comédie dramatique - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Roger Michell - Avec : Jim Broadbent , Lindsay Duncan , Jeff Goldblum - Durée : 1h33min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2013 - Titre original : Le Week-End - Distributeur : ARP

Critique  : TLC - Toute la Culture ( Gilles Herail ) __Episodiquement touchant, parfois drôle, Un weekend à Paris nous plonge dans une douce torpeur, une forme d’indifférence polie où même les (excellents) acteurs peinent à nous passionner. Sans intérêt.

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.2/5

Synopsis  : Un couple anglais vient à Paris fêter leurs trente ans de mariage.
Ils redécouvrent la ville, mais aussi l’humour, la fantaisie, et le plaisir d’être ensemble.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  « Dans l’ombre de Mary - La promesse de Walt Disney » -Comédie dramatique - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : John Lee Hancock - Avec : Emma Thompson, Tom Hanks, Paul Giamatti - Durée : 2h5min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Saving Mr. Banks - Distributeur : Walt Disney Pictures France

Critique  : PREMIERE _ Christophe Narbonne _ Il y avait tout à craindre de ce long métrage Disney mettant en scène le créateur du fameux studio. Mais si le grand Walt apparaît bien comme un bonhomme jovial et sympathique (le portrait est très légèrement ironique), il n’est en l’occurrence pas le sujet du film, qui se concentre sur P.L. Travers, monstre de névroses et de fragilité viscéralement attaché à sa nounou imaginaire. D’habiles flash-back racontent l’enfance de cette Australienne ballottée entre un père alcoolique qu’elle adorait et une mère dépressive qu’elle ignorait. Petit à petit, avec le concours de scènes au présent joliment croquées, se dessine le portrait bouleversant d’une vieille fille hantée par un passé qu’elle exorcisa en partie dans son oeuvre. On parie que vous ne regarderez plus Mary Poppins du même oeil.

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : 4.2/5

Synopsis  : Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, Mary Poppins, celui-ci leur fait une promesse... qu’il mettra vingt ans à tenir !
Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien-aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contre- coeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé...
Au cours de deux semaines intenses en 1961,Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper...
Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art...

-  « Diplomatie » - Film historique - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Volker Schlöndorff - Avec : André Dussollier , Niels Arestrup , Burghart Klaussner - Durée : 1h24min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Gaumont

Critique  : Ecran Large ( Sandy Gillet )___Malgré sa mise en scène qui a du mal à s’extirper de ses origines théâtrales, "Diplomatie" emporte le morceau par son récit mélangeant vérités historiques et fantasmes dramaturgiques. Quant au couple Dussollier / Arestrup, il est tout simplement formidable.

Note de la presse : 3.9/5

Note du public : 3.9/5

Synopsis  : La nuit du 24 au 25 août 1944. Le sort de Paris est entre les mains du Général Von Choltitz, Gouverneur du Grand Paris, qui se prépare, sur ordre d’Hitler, à faire sauter la capitale. Issu d’une longue lignée de militaires prussiens, le général n’a jamais eu d’hésitation quand il fallait obéir aux ordres. C’est tout cela qui préoccupe le consul suédois Nordling lorsqu’il gravit l’escalier secret qui le conduit à la suite du Général à l’hôtel Meurice. Les ponts sur la Seine et les principaux monuments de Paris Le Louvre, Notre-Dame, la Tour Eiffel ... - sont minés et prêts à exploser. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, le consul va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l’ordre de destruction.

Adaptation de la pièce de théâtre de Cyril Gély

-  « Free Fall » - Drame - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Stephan Lacant - Avec : Hanno Koffler , Max Riemelt, Attila Borlan - Durée : 1h40min - Pays de production : Allemagne - Année de production : 2013 - Titre original : Freier Fall - Distributeur : KMBO

Critique  : Les Fiches du cinéma ( La redaction de Les Fiches du Cinema ) __ Stephan Lacant livre un premier long métrage maîtrisé, crédible et cohérent, qui n’en manque pas moins d’un peu de profondeur.

Note de la presse : 2.8/5

Note du public : 3.3/5

Synopsis  : Marc semble avoir une vie toute tracée : une belle carrière dans la police, une femme aimante et un bébé à venir. Un jour, il rencontre Kay, un nouveau collègue qui vient de rejoindre son unité. La complicité entre les deux hommes vient rapidement à dépasser le cadre de leur travail.

-  « l’Etudiant » - Drame - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Darezhan Omirbayev ,Darejan OMIRBAEV - Avec : Nurlan Baitasov, Maiya SERKIBAYEVA , Yedyge BOLYSBAYEv - Durée : 1h30min - Pays de production : Kazakhstan - Année de production : 2012 - Titre original : Student - Distributeur : Les Acacias

Critique  : Le Monde - Par Isabelle Regnier - (...) en dotant les plus faibles d’une conscience (...), le cinéaste ouvre une brèche dans le ciel noir de sa fable. Un geste qui témoigne d’une fidélité à l’humanisme qui fut toujours, et qui reste donc, le ferment de son cinéma.

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : 2.8/5

Synopsis  : ..Un étudiant en philosophie souffre du manque d’argent et de solitude. Il va parfois acheter du pain chez l’épicier et peu à peu l’idée de cambrioler le magasin lui vient à l’esprit. Il commet finalement son crime durant lequel l’épicier et une cliente deviennent ses victimes. Le sentiment de culpabilité grandit en lui. Alors qu’il tombe amoureux d’une jeune fille, il prend la responsabilité de ses actes.

-  « Parce que j’étais Peintre - l’Art rescapé des Camps Nazis » - Documentaire - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Christophe Cogne - tDurée : 1h44min - Pays de production : France Allemagne - Année de production : 2013 - Distributeur : Jour2Fête

Critique  : Journal du dimanche ( Danielle Attali ) __Parce que j’étais peintre à l’air de vouloir éviter des questions plus prosaïques mais passionnantes : comment les artistes survivaient et trouvaient du papier et des mines de crayon, comment cachaient-ils leurs dessins ? Du coup, le traitement donne le sentiment que le film est passé à côté d’un sujet plus grand et bien plus humain.

Note de la presse : 3.6/5

Note du public : /5

Synopsis  : .Ce film mène une enquête inédite parmi les oeuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et avec les conservateurs de ces oeuvres : des émotions qu’elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l’horreur et de l’extermination. Surtout peut-être, il contemple longuement les dessins, croquis, lavis, peintures, conservés dans les fonds en France, en Allemagne, en Israël, en Pologne, en Tchéquie, en Belgique, en Suisse...
Dans ce voyage parmi ces fragments d’images clandestines et les ruines des anciens camps, il propose une quête sensible entre visages, corps et paysages, pour questionner la notion d’oeuvre et interroger frontalement l’idée de beauté. L’enjeu en est dérangeant, mais peut-être ainsi pourrons-nous mieux nous figurer ce que furent ces camps, appréhender les possibles de l’art et éprouver ce qu’est l’honneur d’un artiste - aussi infime et fragile que soit le geste de dessiner..

-  « Se battre » - Documentaire - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Jean-Pierre DURET ,Andrea SANTANA - Durée : 1h30min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Aloest Distribution

Critique  :

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 3.2/5

Synopsis  : ..De nombreux Français de tous âges connaissent aujourd’hui des fins de mois difficiles. Nous ignorons presque tout de ces vies, de leur intimité, de leur quotidien, de leur combat pour survivre. Stigmatisés sous des mots trompeurs et injustes, ils sont la face noire et muette de notre société telle que nous sommes en train de l’accepter.
Pourtant, en eux, il y a le désir de révolte, les rêves, la rage de vivre, et les mots pour le dire. Seuls à leurs côtés, les bénévoles des associations d’entraide, une véritable armée de l’ombre, se donnent sans compter pour une idée de la justice et du bien commun.
Leurs énergies rassemblées nourrissent l’envie de continuer à vivre ensemble et tracent un chemin d’espoir pour tous. C’est le don fragile du cinéma de nous mettre de plein-pied avec ces fragments d’existence, à la fois offerts et pourtant si pudiques.

-  « Youth » - Drame - Date de sortie : 05 mars 2014- Réalisé par : Tom Shoval - Avec : David Cunio , Eitan Cunio , Moshe Ivgy - Durée : 1h47min - Pays de production : Israël - Année de production : 2013 - Titre original : Youth - Distributeur : Ad Vitam

Critique  : Elle ( Florence Ben Sadoun ) __Ce film israélien aborde pour une fois la question économique du pays sans passer par la politique.

Note de la presse : 3.1/5

Note du public : 2.9/5

Synopsis  : Yaki et Shaul, deux frères aux liens fusionnels, vivent dans une banlieue de Tel Aviv chez leurs parents. Endettés et menacés d’expulsion, leur situation est difficile.Yaki, au service militaire, passe quelques jours en permission auprès des siens.Alors qu’il ne se sépare jamais de son arme de service, les deux frères échafaudent un plan d’enlèvement. Mais c’est le jour Shabbat et rien ne se passe comme prévu.

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N� ??EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

-  « Le chemin » - Drame - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Luciano Moura - Avec : Wagner Moura , Mariana Lima, Lima Duarte - Durée : 1h33min - Pays de production : Brésil - Année de production : 2012 - Titre original : A Busca - Distributeur : Jupiter Films

Critique  : Nouvel Obs ( Marie-Elisabeth Rouchy ) ___Entre film d’action, road-movie et récit intimiste, le film peine à trouver véritablement son ton et rate un peu le coche.

Note de la presse : 2.8/5

Note du public : 3.3/5

Synopsis  : Théo vit dans une riche banlieue brésilienne. Médecin, mari et père, il donne pourtant la priorité à sa seule carrière. Sa femme à demandé le divorce et la maison familiale est sur le point d’être vendue. La fugue soudaine et inexpliquée de son fils va bouleverser cette situation.
Théo va alors se lancer à la recherche de son fils. Au cours de ce long voyage à travers le Brésil, il découvre ce qui compte réellement pour lui. Ce retour à l’essentiel va changer sa vie...

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS, A VOUS DE JUGER

-  « 300, la naissance d’un empire » - Action - Interdit au -12 ans - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Noam Murro - Avec : Sullivan Stapleton , Eva Green , Lena Headey - Durée : 1h58min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : 300 : Rise of an Empire - Distributeur : Warner Bros Distribution

Critique  : Public ( Florence Roman ) ___Enorme carton en 2006, 300 revient avec son esthétique de péplum kitsch pour fans de jeux vidéo. Toujours aussi violent et ampoulé, ce second volet est surtout l’occasion de retrouver Eva Green en guerrière sanguinaire.

Note de la presse : 2.2/5

Note du public : 4.3/5

Synopsis  : Nouveau chapitre de la saga 300, 300 : la naissance d’un Empire se déroule cette fois en mer.
Le général grec Thémistocle doit affronter l’invincible armada perse, emmenée par le dieu-roi Xerxès et la redoutable Artémise, à la tête de la marine perse.
Conscient que son seul espoir de vaincre son ennemi consiste à fédérer toutes les forces de la Grèce, Thémistocle s’engage dans une bataille qui changera à jamais le cours de la guerre.

-  « El gran dragon » - Documentaire - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Gildas Nevet ,Tristan Guerlotté - Durée : 1h41min - Pays de production : France - Année de production : 2012 - Titre original : El Gran Dragon - Distributeur : Bobine Films

Critique  : PREMIERE (Christophe Narbonne) __ L’opposition entre médecine traditionnelle et chamanique ? C’est du passé, comme en témoigne ce documentaire joliment mis en images, qui raconte aussi en filigrane la disparition programmée de pratiques et de savoirs ancestraux, menacés par la déforestation.

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.6/5

Synopsis  : El Gran Dragòn est un voyage au Pérou. L’exploration d’une équipe à la recherche d’un savoir en perdition par l’intermédiaire de rencontres en tous genres.
Cela commence par la découverte des origines de la médecine traditionnelle afin de saisir où sont nés les premiers fondements de la médication occidentale. Comment, pourquoi sommes nous de plus en plus éloignés de la médication par les plantes allant jusqu’à l’oubli des enseignements que l’on a pu en tirer ?
Etant un documentaire sur les médecines traditionnelles Amazoniennes, le film El Gran Dragòn se construit au fil du voyage, influencé par des lieux, des rencontres et divers témoignages.C’est en partant à la recherche des origines de cette pratique que l’on constate sa disparition progressive. Le savoir, datant déjà de plusieurs milliers d’années, est de moins en moins retranscrit et se perd entre lobbys pharmaceutiques, tourisme chamanique, pollution et déforestation.

-  « L’instinct de résistance » - Documentaire - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Jorge AMAT - Avec : Feodor Atkine, Pierre Daix, Armand GATTI - Durée : 1h26min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Cinéma Saint-André-des-Arts

Critique  :

Note de la presse : /5

Note du public : /5

Synopsis  : Ce film documentaire montre le phénomène de résilience apparu dans les vies du producteur de cinéma, Serge Silberman, du dramaturge Armand Gatti, du journaliste-écrivain Pierre Daix et du diplomate-écrivain Stephane Hessel, après leur passage dans les camps de concentrations.
Comment ces quatre personnages qui, en 1945 étaient réduits à l’état de squelette, ont-ils fait pour laisser derrière eux, 60 ans après, une oeuvre si considérable ? Chacun ayant eu une expérience et une trajectoire différente, les entretiens nous plongent aussi bien dans le ghetto de Varsovie avec Serge Silberman qu’au Q.G. du général De Gaulle à Londres avec Stéphane Hessel, dans le maquis Limousin ave Armand Gatti et avec Pierre Daix, dans le premier groupe de jeunes résistants de Paris, avant même la fin du pacte Germano-Soviétique.. Le diplomate-écrivain Stéphane Hessel, le dramaturge Armand Gatti, le journaliste-écrivain Pierre Daix et le producteur de cinéma Serge Silberman, ont construit une oeuvre après leur passage dans la résistance et les camps de concentration. Chacun à sa manière a pu atteindre un état de résilience, grâce à la création. Après leur libération, ils ont continué à lutter contre l’oppression et l’asservissement de esprits, pour la liberté d’expression.

- « N’importe qui » - Comédie - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Raphaël Frydman - Avec : Rémi Gaillard, Nicole Ferroni, Franck Bruneau - Durée : 1h21min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Wild Bunch

Critique  :

Note de la presse : /5

Note du public : 3.5/5

Synopsis  : Avec ses potes, Rémi fait n’importe quoi... Pour devenir n’importe qui. Mais Sandra, sa copine, aimerait qu’il devienne quelqu’un. Et il y arrive quand même un peu.

-  « Vampire academy » - Comédie Film fantastique - Date de sortie : 05 mars 2014 - Réalisé par : Mark Waters - Avec : Lucy Fry, Zoey Deutch, Dominic Sherwood - Durée : 1h45min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2013 - Distributeur : Metropolitan

Critique  : Public ( Florence Roman )___Après l’arrêt de la saga Twilight, voici de quoi apporter un peu de sang neuf et d’esprit gossip girl aux histoires de croqueurs de carotides.

Note de la presse : /5

Note du public : 3.7/5

Synopsis  : Rose et Lissa ont toujours été inséparables. Elles pourraient être comme toutes les jeunes filles de leur âge, mais Lissa est une princesse vampire Moroï que Rose est chargée de protéger. Pour avoir fugué de l’académie, les deux amies sont punies et Rose est désormais surveillée par le très strict Dimitri. Sa condition devient encore plus compliquée à gérer lorsque son attirance pour son mentor grandit.Alors que Lissa hésite à assumer ses fonctions royales, ses ennemis préparent dans l’ombre un plan pour la détruire et éteindre sa lignée.

Adaptation de la série de romans de Richelle Mead.
1er film d’une potentielle saga composée de 6 volets.