Hommage à Edouard Molinaro

  • Mis à jour : 8 décembre 2013

HOMMAGE A EDOUARD MOLINARO

Pour beaucoup Edouard Molinaro était un des plus grands réalisateurs du film dit « populaire ». Chacun se souvient de ses grands succès : «  Quand passent les faisans  » (1965) avec une pléiade d ??acteurs (Bernard Blier, Michel Serrault, Jean Lefèvre et Paul Meurisse, « Oscar » et « Hibernatus » avec Louis de Funès, « L ??emmerdeur » avec Lino Ventura et Jacques Brel et « Le téléphone rose » avec Pierre Mondy et Mireille Darc. et surtout « La cage aux folles 1 et 2 ». Mais peu se souvienne qu ??il fut l ??auteur de films plus profonds comme son premier film « Dos au mur » (1958), « Un témoin dans la ville » (1959), « L ??homme pressé » (1977).

Pour nous il restera l ??auteur de la trilogie du XVIII° Siècle : « Mon oncle Benjamin », « Le souper » et « Beaumarchais, l ??insolent » pour la projection desquels nous l ??avions invité.

Il restera , un grand professionnel, un homme passionné par les textes et surtout un charmant compagnon. Avant de partir il nous a laissé la superbe idée de choisir comme trophée pour le Festival des Cinq Continents, un Candide d ??or ou de cristal. A chaque fois que nous remettrons ce trophée Edouard Molinaro sera un peu présent.