bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > LA VIE DE L’ASSOCIATION > Archives 2013 > Semaine faste pour Cultures & Cinémas

Semaine faste pour Cultures & Cinémas

  • Mis à jour : 14 juin 2014

Lancement du Festival des Cinq Continents

Tout a commencé lundi dernier, par le lancement de la préparation du Festival du Cinéma des Cinq Continents. Cette 8° Edition se déroulera du 14 au 25 mai 2014. Toujours à la recherche de nouveautés, le comité d’organisation dirigé par Hervé Gransart se penche sur l’extension des lieux de projections notamment sur la Suisse avec Le Grand Saconnex et Meyrin. A la recherche d’une programmation toujours plus riche et conservant une convivialité déjà acquise l’année dernière, le comité s’est organisé en plusieurs commissions dans lesquelles chaque bénévole trouve une place pour assurer au mieux une aide précieuse pour la préparation, le montage et la conduite du Festival. Le F5C est toujours demandeur de personnels disposés à consacrer un peu de leur temps pour la réussite de ce rendez-vous cinématographique. Le Directeur du Festival espère dépasser les chiffres de l’année dernière en attirant encore plus la population suisse. Les lecteurs seront tenus au courant régulièrement de l’avancement des travaux par le biais du site du Festival des Cinq Continents www.cinqcontinents.eu

Connaissance de Jean Renoir

Mardi, c’était au tour des cinéphiles de faire connaissance avec une grande figure du temps passé : Jean Renoir. Comme tous les mois, Cultures & Cinémas présente un grand réalisateur. Cette conférence émaillé de projections d’extraits de films célèbres comme « La grande Illusion » et « French Cancan » a ravi les personnes présentes et donné envie de revoir ces grands classiques. Le prochain café-cinéma aura lieu en novembre et cette fois il y sera question de « cinéma sud-américain ». Mise en place de FILMAR oblige.

Projection - débat « La fille publique »

Pour clore cette semaine, Cultures & Cinémas proposait « La Fille Publique « une fiction- réalité réalisée par Cheyenne Carron. Ce film intéressant, joué avec beaucoup de réalisme par des acteurs débutants, met en avant les problèmes de l’adoption vécue par les enfants. Les spectateurs ont été émus par la recherche quasi obsessionnelle de Yasmine pour se forger une identité à travers l’amour « parental » de sa famille d’accueil. Au-delà de cette quête, il y a aussi une approche parallèle de Yasmine pour accomplir son rêve : devenir réalisatrice. Rêve et douleur, tel était le partage de ce personnage que les spectateurs ont pu analyser avec un débat animé par Françoise Mazuire, psychologue, spécialiste de la famille. De nombreuses questions et réactions ont fait participer la salle et permis d’éclairer le thème proposé par Odile Lorin, organisatrice de la soirée.