bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2013 > Sorties cinéma du 25 septembre 2013

Sorties cinéma du 25 septembre 2013

  • Mis à jour : 5 mars 2016

Critiques tirées de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

-  "Blue Jasmine " - Drame - Réalisé par : Woody Allen - Avec : Alec Baldwin, Cate Blanchett, Louis C.K.- Durée : 1h38min - Pays de production : Etats-Unis- Année de production : 2013 - Titre original : Blue Jasmine - Distributeur : Mars Distribution

Critique  : Elle par Florence Ben Sadoun _ Cate Blanchett traverse "Blue Jasmine" avec une élégance à fleur de peau où on sent à tout moment qu’elle peut basculer dans la folie douce. (...) Elle est extraordinaire.

Note de la presse : 4.7/5
Note du public : /5

Synopsis  : Alors qu’elle touche le fond, et que son mariage avec le riche homme d’affaires Hal bat de l’aile, Jasmine, New-yorkaise aussi snobe qu’élégante, décide de s’installer chez sa soeur Ginger, qui vit dans un modeste appartement de San Francisco, pour tenter de surmonter la crise.
Lorsque Jasmine arrive en Californie, elle est profondément perturbée, sous l’effet des antidépresseurs. Si elle arbore toujours sa classe naturelle, elle est psychologiquement fragile et n’a aucune qualification lui permettant de trouver du travail. Elle n’a guère d’estime pour le petit copain de Ginger, Chili, qu’elle considère comme un « raté », au même titre que l’ex- mari de sa soeur Augie. Ginger, qui se rend compte que sa soeur est instable, lui suggère de se lancer dans la décoration d’intérieur, pensant à raison qu’elle ne dédaignera pas ce type de profession. Entretemps, Jasmine accepte à contrecoeur de travailler comme réceptionniste dans un cabinet dentaire, où son patron, le docteur Flicker, tente de la séduire, bien malgré elle...
Comprenant, grâce à sa soeur, que ses choix sentimentaux sont désastreux, Ginger se met à fréquenter Al, ingénieur du son. De son côté, Jasmine entrevoit le bout du tunnel en rencontrant Dwight, diplomate attiré par sa beauté, son élégance et sa distinction. Mais Jasmine a une faiblesse : elle ne vit que dans le regard des autres, tout en refusant de voir la réalité en face. Elle ne pourra dès lors que précipiter sa propre chute.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

-  "Artemis, coeur d’artichaut" - Comédie - Réalisé par : Hubert Viel - Avec : Frédérique Barre, Noémie Rosset, Hubert Viel.- Durée : 1h4min - Pays de production : France- Année de production : 2013 - Distributeur : Niz ! - D’après "Les Hymnes" de Callimaque

Critique  : Studio Live par Laurent Djian _ Rohmer pour le côté jeunes étudiantes en fleur, le Godard des débuts pour sa liberté de ton, Garrel pour son aspect pris sur le vif... : les diverses influences de Hubert Viel sautent aux yeux dans ce revigorant coup d’essai. Des influences qu’il mélange avec une habileté ludique, jusqu’à en inventer son propre style intello-burlesque. Comme l’indique le titre, la mythologie imprègne le récit. Artémis est une déesse lunaire parachutée dans notre monde contemporain, une étudiante renfermée. C’est sa colocataire, une nymphe, l’exubérante Kalie, qui l’amènera à croquer la vie à pleines dents.
Les deux copines entament un road trip loufoque. Des chansons paillardes résonnent lors de teufs décontractées, de gros éclairs chassent des policiers zélé lors d’une scène quasi fantastique. C’est fou, c’est frais, c’est un pied de nez indispensable à la comédie française formatée.

Note de la presse : 3.5 /5
Note du public : /5

Synopsis  : Un passage dans la vie d’Artémis, déesse lunaire parachutée dans le monde contemporain. Etudiante en lettres, solitaire et mélancolique, sa vie bascule quand elle rencontre l’exubérante nymphe Kalie. Histoire d’une amitié foudroyante.

-  « La lettre à Momo » - Film d’animation - Réalisé par : Hiroyuki OKIURA - Durée : 2h - Pays de production : Japon - Année de production : 2012 - Titre original : Momo e no tegami - Distributeur : Les films du Préau

Critique  :
L’Ecran Fantastique par Yann Lebecque _ Le scénario, tout en mélancolie (...) laisse (...) place à l’humour, et apporte beaucoup de chaleur aux personnages très attachants peuplant ce joli conte.

Note de la presse : 4.0 /5

Note du public : /5

Synopsis : A la mort de son père, Momo, une fillette de onze ans, quitte la ville pour s’installer avec sa mère sur une petite île où le temps semble s’être arrêté. Momo n’est pas particulièrement heureuse d’être là, d’autant qu’elle est très préoccupée par un début de lettre que son père lui a écrite. Une lettre avec seulement deux mots : "Chère Momo...". Que voulait-il vraiment lui dire ?
Un jour, alors qu’elle fouille le grenier, elle trouve un vieux livre et bientôt sa vie va se trouver bouleversée par l’apparition de trois étranges créatures...

-  « Miele » - Drame - Réalisé par : Valeria Golino - Avec : Jasmine Trinca, Carlo CECCHI, Libero de Rienzo - Durée : 1h40min - Pays de production : France Italie - Année de production : 2013 - Titre original : Miele - Distributeur : Jour2Fête

Critique  : Le Journal du Dimanche par Jean-Pierre Lacomme _ (...) le premier film de Valeria Golino comme réalisatrice est tout en nuances. Son héroïne, à laquelle Jasmine Trinca prête son jeu intense, n’a d’ailleurs rien d’exemplaire puisqu’elle se fait payer pour son aide. Ni pamphlet ni roman-photo, "Miele" parle de mort mais exalte la vie.

Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  : Irène vit seule dans une maison au bord de la mer non loin de Rome. Son père et son amant la croient étudiante. En réalité, sous le nom de code MIELE, elle aide clandestinement des personnes en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant.
Un jour, elle procure une de ces doses mortelles à un nouveau "client" Monsieur Grimaldi. Elle découvre cependant qu’il est en parfaite santé mais qu’il veut mettre fin à ses jours, ayant perdu goût à la vie. Bien décidée à ne pas être responsable de ce suicide, elle va tout faire pour l’en empêcher.

-  "Mon âme, par toi guérie " -Drame - Réalisé par : François Dupeyron - Avec : Grégory Gadebois, Céline Sallette, Jean-Pierre Darroussin - Durée : 2h4min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Alfama Films - Adaptation du roman Chacun pour soi, Dieu s’en fout de François Dupeyron

Critique  :
Elle par Florence Ben Sadoun _ Grégory Gadebois, aussi troublant dans ses moments de faille que dans ses accès de colère. Autour de lui gravitent des acteurs bouillonnant de la même énergie et qui réussissent à emporter le spectateur dans cette histoire fantastique qui ne l’est peut-être pas.

Note de la presse : 3.8/5

Note du public : /5

Synopsis  : Frédi perd sa mère. Cette dernière lui a transmis un don. Il ne veut pas en entendre parler mais il est contraint, forcé de reconnaître que ses mains guérissent. Il s’interroge. D’où vient ce don ? Qu’importe, il l’accepte, il lâche prise.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  « 2 Guns » - Drame Thriller Action - Réalisé par : Baltasar Kormakur - Avec : Denzel Washington, Mark Wahlberg, Paula Patton - Durée : 1h49min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : 2 Guns - Distributeur : Sony Pictures France - D’après les romans graphiques de Steven Grant

Critique  :. Le Journal du Dimanche par Stéphanie Belpêche _ De la tchatche, de l’humour, du rythme : cette comédie d’action perpétue la tradition du buddy movie. Divertissant malgré un scénario alambiqué.

Note de la presse : 2.0/5

Note du public : /5

Synopsis : Bobby et Stig passent tout leur temps ensemble et mouillent dans des affaires très louches. Ils ne le savent pas, mais ils appartiennent tous les deux à des agences gouvernementales qui leur ont demandé d’infiltrer un réseau de trafiquants de drogue. Lorsqu’un casse auquel chacun participe pour coincer l’autre tourne mal, Bobby comme Stig sont lâchés par leurs hiérarchies respectives. Ils découvrent qu’ils ont été manipulés.Désormais, tout le monde veut les voir en prison, ou encore mieux, morts. Ils ne peuvent plus compter que l’un sur l’autre, et malheureusement pour ceux qui veulent leur peau, à trop jouer les malfrats, ils ont pris de mauvaises habitudes.

-  " Sur le Chemin de l’Ecole " - Documentaire - Réalisé par : Pascal PLISSON - Durée : 1h15min - Pays de production : France - Année de production : 2012 Distributeur : Walt Disney Pictures France

Critique  : Première par Damien Leblanc _ (...) la caméra de Pascal Plisson retranscrit sans relâche la force de caractère des jeunes protagonistes, la sérénité de leur environnement familial et leur inépuisable volonté d’émancipation sociale.

Note de la presse : 3.7/5
Note du public : /5

Synopsis : Sur le chemin de l’école suit l’extraordinaire destinée de cinq enfants aux quatre coins du globe, pour qui l’accès à l’éducation est à priori impossible.
Comme un écho au célèbre adage de pierre Rabhi : « La question n’est pas tant de savoir quelle terre nous allons laisser à nos enfants mais plutôt quels enfants nous allons laisser à la terre », Sur le chemin de l’école apporte la preuve que ces enfants qui bâtiront le monde de demain ont une conscience aigue de l’importance de l’éducation et de l’apprentissage, et que sans école, nos sociétés n’ont pas d’avenir.
Véritable ode à la vie, Sur le chemin de l’école nous entraîne dans les décors sublimes de la savane du Kenya, des monts de l’Atlas marocain, de la campagne indienne ou du désert australien. nous suivrons ces enfants prêts à parcourir des kilomètres chaque jour, bravant tous les dangers, pour rejoindre leur classe et accéder à l’éducation, sésame d’une vie meilleure. leur ambition ? Apprendre, comprendre, saisir leur chance, pour devenir un jour pilote de ligne, médecin, professeur.

-  « Annonces Nurith AVIV » - Documentaire - Durée : 1h4min - Pays de production : Belgique, France, Israël - Année de production : 2012 - Distributeur : Esperanza Prod

Note de la presse : 2.0/5

Synopsis  : Le film Annonces esquisse le portrait de sept femmes qui composent sur un même thème. Elles prennent pour point de départ les récits des Annonces faites à Hagar, Sarah et Marie, que rapportent l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Coran. Ces sept femmes a chacune avec ses clefs de lecture : mythologie, histoire de l’art, poésie, psychanalyse, théologie ’ nous ouvrent la compréhension de ces récits. Ainsi, y mêlant leur propre histoire, leurs mythes personnels, elles en arrivent à évoquer des sujets tels que la naissance de l’image dans le monde chrétien ou celle du poème dans la Grèce antique.

-  « Les Conquérants » - Comédie - Réalisé par : Xabi Molia - Avec : Mathieu Demy, Denis Podalydès, Christian CRAHAY - Durée : 1h36min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Pyramide Films

Critique  :
Première par Christophe Narbonne _ Passant du buddy movie réaliste au conte fantastique, de la chronique à la fable, "Les Conquérants" est à la fois une chanson de geste décalée et un hymne désaccordé à la fraternité retrouvée.

Note de la presse : 3.2 /5
Note du public : /5

Synopsis  : Galaad et Noé se retrouvent à l’enterrement de leur père. Demi-frères, ils n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est une collection d’échecs personnels. Persuadé que le mauvais oeil les poursuit depuis que leur père a dérobé une relique sacrée, Galaad convainc Noé d’agir. S’improvisant aventuriers, les deux hommes partent en quête de l’objet volé, et de la chance qui les fuit.

-  « Ne m’oublie pas » - Documentaire - Réalisé par : David Sieveking - Durée : 1h28min - Pays de production : Allemagne - Année de production : 2012 Titre original : Vergiss mein nicht - Distributeur : Dissidenz Films

Critique  :.
Première par Isabelle Danel _ De cette tranche de vie, on sort perturbé sans se sentir voyeur pour autant. C’est la force de ce documentaire unique et dérangeant qui pose un regard tendre sur la réalité d’un ultime combat perdu d’avance.

Note de la presse : 3.5 /5
Note du public : /5

Synopsis  : Septuagénaires paisibles vivant non loin de Hambourg, Gretel et Malte ont vécu les années 60 de manière très engagée - au point d’être fichés et surveillés par les autorités suisses, à l’époque où Malte enseignait à l’université. Couple indépendant, ils s’autorisaient par ailleurs des aventures extra-conjugales tout en menant une vie de famille ordinaire et unie, forte de trois enfants ! Jusqu’au jour où, le soir du réveillon de Noël, Malte sert une simple soupe et oublie les cadeaux... David, le benjamin, décide alors de faire un film pour faire durer les souvenirs le plus longtemps possible...

-  "La petite fabrique du Monde " -Film d’animation Courts métrages - Réalisé par : Francesco Testa ,Cristina Lastrego - Durée : 42min - Pays de production : Allemagne Italie Norvège Pologne Russie Suisse Grande-Bretagne - Année de production : 2012 - Distributeur : KMBO

Critique  :

Note de la presse  : /5
Note du public  : /5

Synopsis  : Faire surgir du sable ou de la neige de drôles de bonhommes, construire avec des objets glanés ici ou là le palais de ses rêves, dessiner la vie, suivre une drôle de coccinelle dans un grand voyage, admirer dans une féérie de couleurs la naissance de l’univers et de l’Homme. La matière s’anime comme lorsque l’enfant joue et invente son monde.
Un programme de 6 court métrages venant des quatre coins du monde dédié à l’imaginaire et à l’émotion des tout petits spectateurs.
Les 6 courts-métrages :
- La création de Cristina Lastrego et Francesco Testa
- Une bouteille à la mer de Kirsten Lepore
- Chinti de Natalia Mirzoyan
- Feu follet de Sarah Wickens
- Grand-frère de Jésus Perez et Elisabeth Hüttermann
- Dodu, le garçon de papier de José Miguel Ribeiro

TELERAMA N’ AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS ALLER LE VOIR

Cotation 2/5

-  " Rush" - Biopic - Réalisé par : Ron Howard - Avec : Chris Hemsworth, Daniel Brühl, Olivia Wilde - Durée : 2h3minPays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Rush - Distributeur : Pathé !

Critique  : Première par Frédéric Foubert : le scénariste Peter Morgan trouve dans ce traitement "démocratique" matière à un récit ultradynamique, en perpétuel mouvement.

Note de la presse : 3.8 /5
Note du public : /5

Synopsis  : Situé durant l’âge d’or de la Formule 1, RUSH retrace le passionnant et haletant combat entre deux des plus grands rivaux que l’histoire du sport ait jamais connus, celui de James Hunt et Niki Lauda concourant pour les illustres écuries McLaren et Ferrari. Issu de la classe des privilégiés, charismatique et beau garçon, tout oppose le play-boy anglais James Hunt à Niki Lauda, son adversaire autrichien, réservé et méthodique. RUSH suit la vie instable de ces deux pilotes, sur les circuits et en dehors, et retrace leur rivalité depuis leurs tout débuts.

-  "The way (La Route ensemble) " - Comédie dramatique - Réalisé par : Emilio Estevez - Avec : Martin Sheen, Deborah Kara Unger, James Nesbitt - Durée : 2h8min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2011- Titre original : The Way- Distributeur : Version Originale / Condor - D’après le roman "Off the road : A Modern-Day Walk Down the pilgrim’s route into Spain" de Jack Hitt

Critique  : Le Journal du Dimanche par Barbara Théate _ Devant la caméra admirative de son fils, Martin Sheen porte avec beaucoup de générosité ce road-movie pédestre et humaniste, qui prend (un peu trop) son temps.

Note de la presse : 2.8 /5
Note du public : /5

Synopsis  : Tom Avery, médecin américain à l’existence confortable, se rend d’urgence en France où son fils Daniel vient de disparaître lors d’un accident en montagne. Il découvre sur place que ce fils qu’il n’a jamais compris avait entrepris le pèlerinage de Compostelle. Tom décide alors de prendre le « camino ». Sur sa route, il croise Jack l’irlandais, Sarah la canadienne ou encore le hollandais Joost, pèlerins aux caractères bien trempés. D’abord fuyant, Tom s’ouvre pas à pas, à mesure qu’il apprend enfin à « marcher ensemble ».

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS, A VOUS DE JUGER

-  « Players » - Drame Thriller - Réalisé par : Brad Furman - Avec : Justin Timberlake, Gemma Arterton, Anthony Mackie - Durée : 1h32min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Runner Runner - Distributeur : 20th Century Fox

Critique  : Le Journal du Dimanche par Jean-Pierre Lacomme - Sans suprise mais avec un bon sens du tempo et un atout charme, Gemma Arterton.

Note de la presse : 3.0 /5
Note du public : /5

Synopsis :Richie, étudiant à Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. Lorsqu’il se retrouve ruiné, et persuadé d’avoir été arnaqué, il décide de s’envoler pour le Costa Rica afin de retrouver la trace d’Ivan Block, le créateur du site. Ivan prend Richie sous son aile et l’amène à intégrer son business. Sentant grandir le danger et réalisant les ambitions démesurées de son boss, Richie va tenter de renverser la donne en sa faveur.

-  « Age is » - Documentaire - Réalisé par : Stephen DWOSKIN - Durée : 1h15min - Pays de production : France, Grande-Bretagne - Année de production : 2012 - Titre original : Age is... - Distributeur : Independencia Dist.

Synopsis  : A 70 ans passés, malgré un handicap toujours plus contraignant, hérité d’une poliomyélite contractée l’âge de 9 ans, Stephen Dwoskin avait pris la décision de réaliser un nouveau film, le dernier. Celui dont le cinéma n’a cessé de jeter un regard impudique, mi-burlesque mi-pathétique, sur le corps, ses blessures et ses désirs, explore ici le grand âge dans ses moindres détails. Constitué de mille visages, bribes de corps (ceux de ses proches ou d’inconnus), de regards, de scènes de vie et de paysages, le film s’élabore comme un véritable poème sans paroles...

-  « La Dette » - Documentaire - Réalisé par : Jennifer Baichwal - Avec Sophie Mitrani ,Nicolas Ubelmann - Durée : 1h26min - Pays de production : Canada - Année de production : 2011 - Titre original : Payback - Distributeur : Coopérative Direction Humaine des Ressources

Synopsis  : Inspiré de l’ouvrage à succès de Margaret Atwood "Comptes et légendes, la dette et la face cachée de la richesse", ce long métrage documentaire présente la dette sous une perspective fascinante en la décrivant comme une construction mentale et observe son influence sur les relations, les sociétés, les structures dirigeantes et le sort de la planète.