bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > NOS ACTIVITES > CINE SENIOR > Projection du vendredi 27 août 2010

Projection du vendredi 27 août 2010

EPADH Gex

  • Mis à jour : 28 août 2010

Les pensionnaires de l’Epdah de Gex ont été enchanté de regarder les courts-métrages projetés par C&C.
Voulant sciemment motivé la mémoire de ces personnes dont certaines frôlent les cent ans, C&C a projeté les courts-métrages suivants :

- Le Grand Café Pollet 1968 : vie d’un café et de ses habitués dans les années 60 dans les Vosges. Un premier constat le clivage des générations et sociaux étaient déjà présents mais ils fréquentaient les mêmes lieux : patrons - ouvriers - jeunes - retraités. Quel dommage que ces cafés n’existent plus.....

- Les vacances de Frédéric Rossif - 1959 : une vision de ce que représentent les vacances pour les français mais aussi les étrangers dans le monde entier. Superbes images de Rossif où les prises de vues de reflets de paysages dans l’eau est un véritablement enchantement.

- Aiment-ils nos voitures ? de Roland Dhordain - 1960 : reportage sur la crise automobile en France (déjà) et la baisse des exportations des Renault. Une vedette : la Dauphine. Reportage aux USA - Belgique - Suisse.

- Nés le jour J de Frédéric Rossif - 1959 : Une interview de jeunes hommes et jeunes filles nés le 6 juin 1944. Un premier constat les jeunes travaillaient tôt (trois jeunes travaillaient déjà) . Malgré le peu d’instructions pour certains ils connaissaient la signification du 6 juin 1945. Juste une jeune fille qui ignorait qui était Hitler d’où "Hitler connais pas..." qui a fait son chemin depuis.

- "Le business et la mode " de 1962 : les débuts de Yves St Laurent

- "Demain sur le France" de 1961 de Roger Benamou : le passage du Liberté et du Flandres au France à travers un reportage sur la traversée de l’Atlantique sur un paquebot de croisière.

Tous les participant-e-s ont été particulièrement intéressés et ont demandé la date de la prochaine séance. Nous essaierons de les satisfaire malgré le refus du Conseil Général de l’Ain de subventionner cette activité qui avait été lancé en 2009 avec leur aide.