Sorties cinéma du 15 mai 2013

  • Mis à jour : 5 mars 2016

Critiques tirées de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

-  "Le Passé" Réalisé par Asghar Farhadi -Thriller- Avec Avec : Bérénice Bejo, Tahar Rahim, Ali Mosaffa - Durée : 2h10min - Pays de production : Iran - Année de production : 2013

Critique : Journal du dimanche - Danielle Attali - A l’efficacité de la mise en scène s’ajoute un scénario à la mécanique redoutable. Loin de l’Iran, qui lui offrait un contexte politique particulièrement fort, le cinéaste réussit une saisissante chronique. Seul bémol, Tahar Rahim, en père de famille, a ici le défaut de sa jeunesse face à l’imposant Ali Mosaffa et à Bérénice Bejo, à fleur de peau. Mais Farhadi est un orfèvre.

Note Presse : 5.0/5
Note du public :

Synopsis : Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d’Ahmad pour tenter d’améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- " Le pouvoir" Réalisé par : Patrick ROTMAN - Documentaire - Durée : 1h45min Pays de production : France - Année de production : 2012

Critique : L’Express (Eric Libiot) - Passionnant. Mais le principe de ce docu porte en lui ses limites : celles imposées par le secret du pouvoir. En l’occurrence, ce secret mine le film de l’intérieur et le rend naturellement décevant. Tout y est normal. RAS. Etrange jeu de miroirs entre le sujet et sa mise en images.

Note de la Presse : 4.0/5
Note des spectateurs : /5

Synopsis : Patrick Rotman, en exclusivité et pour la premieère fois, filme le métier de Président au quotidien. Avec une mise en scène dépouillée, le film pénètre et dévoile le coeur de l’Elysée. LE POUVOIR est une plongée au coeur de l’Elysée, au coeur du pouvoir. Le pouvoir, c’est un homme. Le Président de la République. Le pouvoir, c’est un lieu. Le Palais de l’Elysée. Le spectateur est invité àpénétrer le saint des saints, à assister aux réunions des conseillers avec le Président, à la préparation des sommets internationaux, aux tête-à-tête de François Hollande avec ses principaux Ministres. Fruit de huit mois de tournage à l’Elysée, le film révèle un lieu secret et protégé.

-  "Gatsby le Magnifique" (The Great Gatsby) Réalisé par Baz Luhrmann - Avec : Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Carey Mulligan - Durée : 2h22min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013

Critique :

Note de la Presse : 4.0/5
Note des spectateurs :

Synopsis :
Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des moeurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool. Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Une nouvelle adaptation du roman de F. Scott Fitzgerald - Le film fait l’ouverture de Cannes 2013

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  "Dreamers " Réalisé par : Noëlle Deschamps - Documentaire- Avec :Michel Gondry, Emir Kusturica, James Gray - Durée : 1h25min - Pays de production France- Année de production : 2013

Critique : Pariscope (Dimitri Denorme) - Une dizaine de cinéastes et/ou scénaristes qui n’ont rien en commun parlent de leur rapport à l’écriture. Scolaire et pour aficionados.

Note de la Presse : 2.7/5
Note du spectateur :

Synopsis : Ce film documentaire est une « ballade » dans l’imaginaire de 16 auteurs et metteurs en scène des années 80 à nos jours. Ils sont français, américains, mexicain, chinois, anglais, ils ont 90, 60 ou 40 ans, ils ne se connaissent pas forcément, ne travaillent pas ensemble. Pourtant, ils font partie d’une même famille. Ils se sont imposés comme une évidence, ils ont su créer ce cinéma qui a perduré au-delà des années, ils ont tous en commun ce cinéma de l’émotion.

- " Tu seras un homme " Réalisé par Benoît Cohen - Comédie dramatique - Avec :
Aurelio Cohen, Jules Sagot, Grégoire Monsaingeon - Durée :1h25min - Pays de production : France - Année de production : 2012

Critique : Premiere (Isabelle Danel) - Pour son sixième long métrage, Benoît Cohen s’entoure d’acteurs épatants, comme à son habitude, et filme son propre fils (très doué). Mais cette gentille chronique d’une amitié, traversée de réels moments de grâce, aurait mérité un scénario étayé. Sans le foisonnement choral qui donnait du peps et du sens aux plus jolies réussites de Cohen (Nos enfants chéris, le film et la série ; Qui m’aime me suive), les personnages ont tendance à s’giter dans le vide.

Note de la Presse : 2.3/5
Note des spectateurs

Synopsis : Léo a 10 ans. C’est un poète solitaire qui semble avoir quitté trop tôt la légèreté de l’enfance pour se réfugier dans la lecture. Sa rencontre avec Théo, 20 ans, jeune adulte insouciant, l’oblige à sortir de sa coquille. En devenant amis, malgré leur différence d’âge, tous deux vont s’aider à grandir. Mais ce n’est pas au gout de tout le monde et le père de l’enfant décide d’y mettre un terme. Alors Théo entraîne Léo pour une escapade au bord de la mer, au risque de ne plus contrôler la situation...

TELERAMA N’ AIME PAS MAIS CE N’EST PAS NE RAISON POUR LE VOIR

Cotation 2/5

- " Song pour Marion " - Réalisé par : Paul Andrew Williams - Comédie dramatique - Avec : Terence Stamp, Vanessa Redgrave, Gemma Arterton - Durée : 1h33min- Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2012

Critique : Evene (Pauline Le Gall) - On n’y évite pas quelques écueils, mais malgré les notes déjà entendues, le trio d’acteurs apporte un véritable relief au tout et une émotion palpable. On y verse même une larme en entendant « True Colors » de Cindy Lauper. Une preuve que ce Glee du troisième âge est bourré de charme.

Note de la Presse : 2.5/5
Note des spectateurs

Synopsis : Arthur et Marion, couple de retraités londoniens, sont profondément unis malgré leurs caractères dissemblables ; Marion est positive et sociable, Arthur est morose et fâché avec la terre entière. Aussi ne comprend-il pas l’enthousiasme de sa femme à chanter dans cette chorale férue de reprises pop décalées et menée par la pétillante Elizabeth.
Mais peuà peu, Arthur se laisse toucher par la bonne humeur du groupe et par la gentillesse d’Elizabeth. Encouragé par cette derniè ?re, qui a inscrit la chorale à un concours, Arthur réalise qu’il n’est jamais trop tard pour changer.

- " Mama " - Réalisé par Andres Muschietti - Film fantastique Thriller - Avec : Jessica Chastain, Nikolaj Coster-Waldau, Megan Charpentier - Durée : 1h40min- Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013

Critique : Les Fiches du cinéma (Pierre-Simon Gutman ) - Un premier film produit avec la bénédiction de Guillermo De Toro. De bonnes idées gâchées par une approche convenue du genre.

Note de la Presse : 3.2/5

Note des spectateurs

Synopsis :
5 ans auparavant les 2 soeurs, Victoria et Lilly, disparaissaient de leur banlieue sans laisser de trace. Depuis lors, leur oncle Lucas et sa petite amie, Annabel, les cherchent comme des fous. Mais, lorsque les enfants sont retrouvées vivantes dans une cabane délabrée, le couple se demande si elles sont les seules à s’ ?inviter chez eux. Tandis qu’’nnabel tente de les initier à une vie normale, elle est de plus en plus convaincue d’une présence maléfique dans leur maison. Les 2 soeurs souffrent-elles d’un réel traumatisme, ou y a -t-il un fantôme qui leur rend visite ? Comment ont-elles pu survivre seules pendant toutes ces années ?

- " One piece Z " Réalisé par :Tatsuya Nagamine - Film d’animation - Avec : Stéphane Excoffier, Patrick Noérie, Kelly MAROT - Durée : 1h47min - Pays de production : Japon - Année de production : 2012

Critique : A voir à lire (Frédéric Mignard) - Si on préférera « One Piece : Le baron Omatsuri et l’île aux secrets du maître Mamoru » Hosoda pour ses penchants sombres, on ne regrettera vraiment pas d’être du voyage avec ce divertissement insulaire agité dont l’ambition première est de nous en mettre plein la vue !

Note de la Presse : 3.2/5

Note des Spectateurs :

Synopsis : Z, un ancien amiral de la Marine, débarque avec son équipage sur une île du Nouveau Monde. Le but de leur voyage : dérober un minerai renfermant une énergie phénoménale capable de rivaliser avec la puissance des armes antiques. Mais Z et ses acolytes ont un autre objectif : l’xtermination totale des pirates de toutes les mers du monde. Alors qu’il navigue dans les eaux du Nouveau Monde, l’équipage au chapeau de paille va croiser la route du terrible Z. Mais ce n’est pas le seul danger que vont devoir affronter Luffy et ses compagnons : leur vieil ennemi Aokiji et la Marine sont également sur leurs traces. Le sort du Nouveau Monde est à désormais entre leurs mains et une bataille d’une ampleur sans précédent est sur le point d’éclater !

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS, A VOUS DE JUGER

- " Modus Anomali, le Réveil de la Proie " - Réalisé par Joko Anwar - Drame - Avec :Rio Dewant, Hannah Al Rashid, Aridh Tritama - Durée : 1h28min - Pays de production : Indonésie - Année de production : 2012

Critique : A voir à lire (Frédéric Mignard) - Un survival viscéral au twist malin qui assure à fond dans la réalisation

Note de la Presse : 3.1/5

Note des Spectateurs :

Synopsis - Au coeur d’une forêt inconnue, un homme se réveille après avoir été enterré vivant.il n’a plus de souvenirs et va découvrir très vite qu’il est, avec les membres de sa famille, la proie d’un tueur sadique et pervers.