Les sorties du 26 décembre 2012

  • Mis à jour : 4 mars 2016

Critiques tirées de Télérama et autres magazines

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

-  "Gangs of Wasseypur - 2e partie" réalisé par Anurag Kashyap - Thriller avec Nawazuddin Siddiqui et Huma Qureshi et Vineet Singh et Anurita Jha et Aditya Kumar et Zeichan Quadri et Richa Chadda et Reemma Sen (2h40min) - Inde

Critique : La suite, enfin, de la guerre des deux clans indiens mafieux de Wasseypur ! Là, on est dans les années 70, ce sont trois frères qui prennent la relève (sanglante) : la mise en scène est inventive et ample, le rythme, dingue, la violence, la musique et le sous texte insolents partout. Enorme !

Notation Presse : 4.0/5

Notation Public : 3.1/5

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans

Les clans de Shahid Khan et Ramadir Singh continuent de s’affronter dans la région de Wasseypur. Et c’est maintenant au petit fils de Shahid, Faizal de reprendre la tête du clan Khan. Fumeur depuis son plus jeune âge et timide, personne, surtout sa mère, ne croient en son potentiel de chef de gang. Mais bientôt Faizal va marquer les esprits par son intelligence et son incroyable soif de vengeance qui ne semble pas trouver de fin. Aidé de ses frères et inspiré des héros de Bollywood, il va étendre le pouvoir du clan Khan comme jamais, combattre Ramadir sans relâche et enfin peut-être connaitre le repos du vainqueur ?

-  "Jack Reacher" réalisé par Christopher McQuarrie - Thriller avec Tom Cruise et Rosamund Pike et Robert Duvall et David Oyelowo et Richard Jenkins et Werner Herzog et Alexia Fast et Michael Raymond-James (2h10min) - USA

Critique : A Pittsburgh, un tireur embusqué prend pour cible des passants au hasard. L’enquête est bouclée en rien de temps, mais voilà qu’intervient un ex-militaire justicier, sorti des romans de Lee Child ("Jack Reacher"). Enquête et thriller, ce film prenant bénéficie d’une mise en scène solide, parfois même un peu hitchcockienne.

Notation Presse : 3.6/5

Notation Public : 3.9/5

Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. »
Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret.

-  "Jours de pêche en Patagonie (Dias de pesca)" réalisé par Carlos Sorin - Drame avec Alejandro Awada et Victoria Almeida et Oscar Ayala et Diego Caballero et Daniel Keller et Martin Galindez et Santiago Sorin (1h18min) - Argentine

Critique : Un homme s’en va dans une petite ville de Patagonie pêcher le requin et, surtout, retrouver sa fille... Par l’auteur d’« Historias minimas » et de « Bombon el perro », le portrait délicat et subtil d’un homme qui tente un nouveau départ...

Notation Presse : 3.6/5

Notation Public : 3.1/5

Synopsis : A la recherche d’un nouveau départ, Marco décide de partir en Patagonie s’initier à la pêche au requin. Ce nouvel hobby ne semble pas être l’unique raison de son arrivée dans la petite ville de Puerto Deseado...

-  "Le bonheur... Terre promise" réalisé par Laurent Hasse - Documentaire (1h34min)- France

Critique : En traversant la France à pied du sud au nord, Laurent Hasse réalise un beau

Notation Presse : 3.0/5

Notation Public : 3.2/5

Synopsis : Il n’avait rien prévu, rien anticipé. Il est parti un matin d’hiver, seul, à pied, pour traverser le pays du Sud au Nord. Juste être dans l’errance, rompre avec les attaches et les habitudes et porter un regard neuf sur le territoire et le quotidien de ses habitants.
Il s’en remettait au hasard pour faire des rencontres et ne poursuivait qu’un seul but : le Bonheur.

-  "Les Habitants" réalisé par Alex Van Warmerdam - Reprise de 1995 - Comédie avec Leonard Lucieer et Jack Wouterse et Rudolf Lucieer et Alex Van Warmerdam et Annet Malherbe et Veerle Dobbelaere et Loes Wouterson et Dary Some (1h45min) - Pays Bas

Critique : Les passions rentrées, les frustrations et les manies des habitants d’un lotissement cerné par une forêt touffue, dans la Hollande des années 60. Entre absurde et réalisme, angoisse et rire, une fable sur le voyeurisme, drôle jusqu’au malaise.

Notation Public : 3.6/5

Synopsis : Une femme qui, sur les conseils dʼune statue de Saint-François, se prive de nourriture pour plaire au Seigneur. Un enfant qui, fasciné par la guerre civile au Congo, se déguise en Noir et se fait appeler Lumumba. Un facteur bien indiscret, un garde-chasse myope et stérile, un boucher à l’appétit sexuel débordant qui ne manque pas dʼimagination pour capturer ses proies. Voici quelques éléments dʼune comédie des plus insolites sur la vie des habitants dʼun lotissement perdu, dans le Nord de lʼEurope.

-  "Sugar Man (Searching for Sugar Man)" réalisé par Malik Bendjelloul - Documentaire (1h25min) - GB -Suède

Critique : L’incroyable histoire d’un folk-rocker de Detroit dont les deux albums, ignorés en 1970 et 1971, firent l’objet d’un culte en Afrique du Sud. Retrouvé trente ans après, Sixto Rodriguez est le très humble héros de ce documentaire-enquête.

Notation Presse : 4.3/5

Notation Public : 3.3/5

Synopsis : Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C’est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de Sugar Man. Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.

-  "Un enfant de toi" réalisé par Jacques Doillon - Comédie dramatique avec Lou Doillon et Samuel Benchetrit et Malik Zidi et Marilyne Fontaine et Olga Milshtein et Malonn Lévana et Marlowe Mitchell et Louise Obled (2h16min) - France

Critique : Elle a tout pour être heureuse : une gamine, un mec génial. Mais elle décide d’avoir un enfant de son ex... Jacques Doillon filme toujours (magnifiquement) des corps à coeur cruels et élégants. Sublime pour beaucoup, insupportable à certains...

Notation Presse : 2.6/5

Notation Public : 2.9/5

Synopsis : Aya et Louis se sont aimés, ont eu une fille ensemble et se sont séparés. Chacun a refait sa vie de son coté... Mais il y a des histoires qui ne s’oublient pas facilement.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

-  "L’Homme qui rit" réalisé par Jean-Pierre Améris - Drame avec Gérard Depardieu et Marc-André Grondin et Christa Théret et Emmanuelle Seigner et Arben Bajraktaraj et Serge Merlin et Christèle Tual et Swann Arlaud (1h33min) - France

Critique : Un saltimbanque monte des spectacles avec une jeune fille aveugle et un garçon au sourire en forme de balafre dont le succès dépasse bientôt l’étrange trio. Mêlant grandeur féerique et délicatesse, cette adaptation de Victor Hugo exprime une belle admiration pour l’imaginaire de l’écrivain, mais se perd un peu dans le décorum.

Notation Presse : 2.4/5

Notation Public : 2.9/5

Synopsis : En pleine tourmente hivernale, Ursus, un forain haut en couleurs, recueille dans sa roulotte deux orphelins perdus dans la tempête : Gwynplaine, un jeune garçon marqué au visage par une cicatrice qui lui donne en permanence une sorte de rire, et Déa, une fillette aveugle.
Quelques années plus tard, ils sillonnent ensemble les routes et donnent un spectacle dont Gwynplaine, devenu adulte, est la vedette. Partout on veut voir L’Homme qui rit, il fait rire et émeut les foules. Ce succès ouvre au jeune homme les portes de la célébrité et de la richesse et l’éloigne des deux seuls êtres qui l’aient toujours aimé pour ce qu’il est : Déa et Ursus.

-  "Par amour" réalisé par Laurent Firode - Comédie dramatique avec Frédéric Bouraly et Valérie Mairesse et Jean-Paul Muel et Philippe Duquesne et Valérie Vogt et Sophie Mounicot et Irène Ismaïloff et Eric Savin (1h55min)6 France

Critique : Les errements affectifs et sentimentaux d’un groupe de théâtreux amateurs. Une attachante étude de caractères, malgré certaines maladresses.

Notation Presse : 1.5/5

Notation Public : 3.3/5

Synopsis : Dans un cours de théâtre amateur où l’on répète Roméo et Juliette, les élèves et leur professeur vont, chacun à sa façon, vivre des histoires d’amour aussi fortes que l’histoire légendaire de la pièce de William Shakespeare. De quoi est-on capable par amour ? Du meilleur comme du pire...

- "Une Estonienne à Paris " réalisé par Ilmar Raag - Drame avec Jeanne Moreau et Laine Mägi et Patrick Pineau et Corentin Lobet et François Beukelaers et Ita Ever et Helle Kuningas et Tonu Mikiver (1h34min) - France - Belgique - Estonie

Critique : L’Estonienne du titre vient s’occuper d’une vieille dame riche au caractère difficile. Un face-à-face dont la mise scène déjoue la théâtralité, cherchant, dans les à-côtés, les silences, le secret de ces personnages attachants. Une jolie musique de chambre, soutenue par des comédiens brillants. attachante étude de caractères, malgré certaines maladresses.

Notation Presse : 2.8/5

Notation Public : 2.8/5

Synopsis : Anne quitte l’Estonie pour venir à Paris s’occuper de Frida, vieille dame estonienne installée en France depuis de nombreuses années. A son arrivée, Anne se rend compte qu’elle n’est pas désirée. Frida tente par tous les moyens de la décourager. Elle n’attend rien d’autre de la vie que l’attention de Stéphane, son jeune amant d’autrefois. Anne résiste à sa manière. A son contact, Frida va retrouver sa fougue d’éternelle séductrice.

TELERAMA N’ AIME PAS MAIS CE N’EST PAS NE RAISON POUR LE VOIR

Cotation 2/5

-  "Possédée (The Possession)" réalisé par Ole Bornedal . Epouvante, horreur avec Jeffrey Dean Morgan et Kyra Sedgwick et Natasha Calis et Grant Show et Madison Davenport et Rob LaBelle et Jay Brazeau et Anna Hagan (1h35min) - USA

Critique : Un méchant démon échappé d’une boîte hante une adolescente. Imitation paresseuse et bâclée de "L’Exorciste"...

Notation Presse : 2.3/5

Notation Public : 3.8/5

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans

Clyde et Stephanie Brenek ne voient pas de raison de s’inquiéter lorsque leur fille cadette Em devient étrangement obsédée par un petit coffre en bois acheté lors d’un vide grenier. Mais rapidement, son comportement devient de plus en plus agressif et le couple suspecte la présence d’une force malveillante autour d’eux. Ils découvrent alors que la boîte fut créée afin de contenir un Dibbuk, un esprit qui habite et dévore finalement son hôte humain

-  "Kinshasa Superband" réalisé par Pierre Laffargue . Documentaire (1h38min) - France - Congo

Critique : Ce film retrace une aventure musicale exceptionnelle qui a réuni sur scène, à Bruxelles, au Danemark et au Japon, 19 musiciens en provenance de la RDC, des Etats-Unis, du Danemark, du Brésil, du Japon. Un bel exemple d’attention et d’écoute qui permet de mieux vivre ensemble.

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’AVIS, A VOUS DE JUGER

-  "Feu - Crazy Horse Paris", 3D réalisé par Christian Louboutin . Documentaire (1h20min) - France

Critique : Les étapes du Crazy Horse recréés dans un studio de cinéma. Le directeur français, Bruno Hullin, a supervisé les diffusions de la coupe du monde 2010. Il a aussi travaillé 3 ans avec Sony afin de développer de nouveaux appareils photo. Pour « FEU », Hullin a travaillé avec une équipe de professionnels spécialisés dans la 3D, dont le groupe du film « Pina » de Wim Wender, et avec l’équipe du prochain « Astérix et Obélix ; Au service de sa majesté ». Pour être capable d’exprimer cette ballade onirique, Hulling a filmé le spectacle dans un studio de 1300 mètres carrés dont l’espace était dans une totale obscurité « illimitée ».

Synopsis : L’idée. « Notre projet artistique n’est pas un enregistrement. C’est une ballade sensuelle où l’on prend le temps de se promener et de regarder les paysages », nous dit le directeur Bruno Hullin. « Le paysage n’ ?existe pas. Il est symbolisait par les corps des femmes ». Les interprètes, parées de leurs costumes, sont filmées afin d’accentuer ces courtes scènes compte tenu de leur carrière et de leurs vie.
Les étapes du Crazy Horse recréés dans un studio de cinéma. Le directeur français, Bruno Hullin, a supervisé les diffusions de la coupe du monde 2010. Il a aussi travaillé 3 ans avec Sony afin de développer de nouveaux appareils photo. Pour « FEU », Hullin a travaillé avec une équipe de professionnels spécialisés dans la 3D, dont le groupe du film « Pina » de Wim Wender, et avec l’équipe du prochain « Astérix et Obélix ; Au service de sa majesté ». Pour être capable d’exprimer cette ballade onirique, Hulling a filmé le spectacle dans un studio de 1300 mètres carrés dont l’espace était dans une totale obscurité « illimitée ».

- "Touristes (Sightseers)" réalisé par Ben Wheatley . Comédie avec Alice Lowe et Steve Oram et Eileen Davies et Monica Dolan et Jonathan Aris et Kenneth Hadley et Stephanie Jacob et Smurf (1h29min) - GB

Critique : Tina a toujours mené une vie paisible et bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces « vacances de rêve » dégénèrent : touristes négligents, ados bruyants et campings réservés vont rapidement mettre en pièces le rêve de Chris et de tous ceux qui se trouveront sur son chemin.

Notation Presse : 3.0/5

Notation Public : 3.5/5

Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Tina a toujours mené une vie paisible et bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces "vacances de rêve" dégénèrent : touristes négligents, ados bruyants et campings réservés vont rapidement mettre en pièces le rêve de Chris et de tous ceux qui se trouveront sur son chemin..