Hommage à Sylvia Kristel

  • Mis à jour : 23 octobre 2012

HOMMAGE A SYLVIA KRISTEL

L’inoubliable interprète d’Emmanuelle s’est éteinte hier à Amsterdam, victime d’un cancer. L’occasion de lui rendre hommage en rappelant sa carrière. Sylvia Kristel commence sa carrière par le maquinnat puis comme actrice avec de petits rôles dans des films néerlandais. En 1974, elle tient le rôle-titre du film Emmanuelle (adapté du roman d’Emmanuelle Arsan). Ce film, qui lui a apporté la notoriété internationale, demeure l ??un des films français ayant eu le plus de succès. Elle tourne dans des films plus « classiques » avec des cinéastes comme Jean-Pierre Mocky, Claude Chabrol ou Roger Vadim.


Sylvia Kristel, qui a joué dans "Emmanuelle"... par BFMTV

Elle apparaît dans l’adaptation de L ??Amant de Lady Chatterley et obtient le rôle-titre dans une biographie érotique de l ??espionne Mata Hari . Cette image la suit jusqu’aux  ?tats-Unis où elle joue, en 1981, Regina Copoletta , une femme séduisant un adolescent dans la comédie érotique controversée Leçons très particulières . Malgré le soutien de la critique, Sylvia Kristel est rapidement cantonnée à des rôles érotiques et sa carrière se termine pratiquement en 1981.

En 1984 elle connaît alors un véritable succès en tant que peintre.

En 2004, elle réalise le court-métrage Topor et moi dans lequel elle joue.

En 2006, elle publie son autobiographie sous le titre Nue, dans laquelle elle raconte son calvaire : victime de son innocence, escroquée, puis dépossédée, sa vie est tombée en pièces, minée par l ??alcool et la drogue.