Les sorties du 29 août 2012

  • Mis à jour : 21 décembre 2012

Critiques tirées de Télérama et autres magazine

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation : 5/5

-  Les Enfants Loups, Ame et Yuki réalisé par Hosoda Mamoru - Film d’animation (1h57min) - Japon

Critique : Magnifique éloge du dévouement maternel et de la mère... nature que cette histoire d’une jeune veuve qui élève ses deux enfants mi-humains, mi-loups, dans une grande maison à la campagne. Mamoru Hosoda est un magicien du temps et de la narration. Miyazaki aurait-il trouvé un vrai rival ?

Notation Presse : 4,2/5

Notation Public : 3.8/5

Synopsis : Hana et ses deux enfants, Ame et Yuki, vivent discrètement dans un coin tranquille de la ville. Leur vie est simple et joyeuse, mais ils cachent un secret : leur père est un homme-loup. Quand celui-ci disparaît brutalement, Hana décide de quitter la ville pour élever ses enfants à l’abri des regards. Ils emménagent dans un village proche d’une forêt luxuriante ?

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

-  Superstar réalisé par Xavier Giannoli - Comédie avec Cédric Ben Abdallah et Kad Merad et Cécile de France et Louis-Do de Lencquensaing et Alberto Sorbelli et Pierre Diot et Christophe Kourotchkine et Stephan Wojtowicz et Garba Tounkara (1h52min) - France

ACTUELLEMENT EN SALLE A FERNEY VOLTAIRE

Critique : Un inconnu se réveille célèbre : on le suit, on le traque, on l’adore... Thriller absurde et rythmé où personne n’est épargné : ni les médias ni les anonymes qui choisissent n’importe qui comme idoles...Un pamphlet efficace.

Notation Presse : 3/5

Notation Public : 3/5

Synopsis : Un anonyme devient soudain célèbre, sans savoir pourquoi.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation : 3/5

-  David et Madame Hansen réalisé par Alexandre Astier - Comédie avec Isabelle Adjani et Alexandre Astier et Julie-Anne Roth et Victor Chambon et Jean-Charles Simon et Daphné Bürki et Sébastien Lalanne et  ?lodie Hesme (1h29min) - France

Critique : Sortie de clinique pour madame Hansen-Bergmann. Elle conduit son ergothérapeute dans une villa où les raisons de son traumatisme se révèlent... Pour Adjani, bien sûr, mais aussi pour une étrangeté suisse, perceptible dans les seconds rôles.

Notation Presse : 3/5

Notation Public : 3.4/5

Synopsis : David est ergothérapeute. Il exerce depuis peu dans une riche clinique suisse. Alors que, un matin, il manque une de ses collègues à l’appel, on lui confie une patiente à accompagner pour une course en ville : Madame Hansen-Bergmann. D’abord prudent et respectueux du protocole médical, David se montre procédurier. Mais au fur et à mesure qu’il côtoie sa patiente, sa curiosité grandit : tant de provocation et d’insolence, mêlées à de si soudaines vagues de détresse et de chagrin inexpliquées, ne peuvent cacher qu’un grand traumatisme. Ils ne reviendront pas à l’heure prévue ?

-  La Vierge, les Coptes et moi réalisé par Namir Abdel Messeeh - Documentaire (1h31min) - Frange - Egypte

Critique :  ?a commence comme une enquête documentaire sur les apparitions de Marie en Egypte, ça se termine en comédie burlesque avec casting de la Vierge et miracles reconstitués. Entre-temps, ce joyeux vagabondage entre mise en abyme et autofiction brouille les pistes avec un certain sens de la dérision.

Notation Presse : 3.4/5

Notation Public : 3.2/5

Synopsis  : Namir part en Egypte, son pays d’origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Comme dit sa mère « Il y a des gens qui la voient, il y a des gens qui ne la voient pas. Il y a peut-être un message dans tout ça. » Très vite l’enquête lui sert de prétexte pour revoir sa famille, et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène.

TELERAMA N ??AIME PAS MAIS C ??EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

-  Confession d’un enfant du siècle réalisé par Sylvie Verheyde - Drame avec Charlotte Gainsbourg et Pete Doherty et August Diehl et Lily Cole et Volker Bruch et Guillaume Galienne et Karole Rocher et Rhian Rees (2h00min) - France GB - Allemagne

Critique : La rencontre entre Pete Doherty/Alfred de Musset et Charlotte Gainsbourg/George Sand fait « pschitt ». La faute à la mise en scène hyper corsetée de Sylvie Verheyde et à des décors aussi laids que poussiéreux.

Notation Presse : 1.8/5

Notation Public : 2.5/5


Synopsis :
Paris 1830.
Octave, trahie par sa maîtresse, tombe dans le désespoir et la débauche : le  ??mal du siècle ?.
La mort de son père l ??amène à la campagne où il rencontre Brigitte, une jeune veuve, de dix ans son aînée.
Pour Octave, c ??est à nouveau la passion.
Mais aura-t-il le courage d ??y croire ?

-  El Puesto réalisé par Aurélien Levêque - Documentaire - Western (1h14min) - France Belgique

Critique : Dans l’immensité désolée des confins de la Patagonie, un homme seul surveille les terres du bout du monde. Un western sans coup de feu ni bagarre.

Notation Presse : El Puesto

-  Kyss Mig, une histoire suédoise réalisé par Alexandra-Therese Keining - Drame avec Ruth Vega Fernandez et Liv Mjönes et Lena Endre et Krister Henriksson et Joakim Nâtterqvist et Bjorn Kjellman (1h45min) - Suède

Critique : Lors du remariage de son père, une jeune femme qui s’apprête, elle aussi, à se marier est attirée par une autre jeune femme... Une histoire d’amour lesbienne à la narration banale et à l’esthétique digne de David Hamilton. Au secours.

Notation Presse : 2.5/5

Notation Public : 3.5/5

Synopsis : En Suède, une famille recomposée comme une autre : Lasse, le père de Mia et Oskar, va épouser Elisabeth, la mère de Frida, et organise à cette occasion une fête où tous deux convient leurs amis et enfants. Venue de Stockholm où elle vit avec son fiancé depuis plusieurs années, Mia, qui rend rarement visite à son père, ne se lie pas facilement avec sa future belle famille. Surtout avec Frida dont elle apprécie peu l ??exubérance ?

-  Moi, député (The Campaign) réalisé par Jay Roach- Comédie avec Will Ferrell et Zach Galifianakis et Jason Sudeikis et Sarah Baker et Dylan McDermott et Katherine LaNasa et Brian Cox et John Lithgow (1h37min) - USA

Critique : Même notre grande andouille préférée de Will Ferrell n’arrive pas à sauver cette comédie débile opposant deux candidats à la députation dans leur circonscription de Caroline du Nord. La charge politique perd toute pertinence dans les flatulences.

Notation Presse : 3/5

Notation Public : 2.9/5

Synopsis  : Lorsque le député chevronné Cam Brady commet une gaffe monumentale en public à l’approche des élections, un tandem de PDG milliardaires entend bien en profiter pour placer leur candidat et étendre leur influence sur leur fief, en Caroline du Nord. Leur homme n’est autre que le candide Marty Huggins qui dirige l’office du tourisme du coin. Si, au départ, Marty ne semble pas le candidat idéal, il ne tarde pas à se révéler un redoutable concurrent pour le charismatique Cam grâce à l’aide de ses bienfaiteurs, d’un directeur de campagne sans vergogne et des relations de ses parents dans la politique. Alors que le jour du scrutin approche, les deux hommes s’engagent dans un combat impitoyable : désormais, tous les coups sont permis entre Cam et Marty qui n’hésitent plus à s’insulter et à en venir aux mains dans un affrontement à mort. Car dans cet univers où la déontologie n’existe plus depuis bien longtemps, la politique prouve qu’on peut encore faire reculer les limites des pires bassesses ?

TELERAMA N’ A PAS DONNE D’APPRECIATION ... A VOUS DE VOIR

-  Dark Horse réalisé par Todd Solondz - Drame avec Justin Bartha et Selma Blair et Zachary Booth et Mia Farrow et Jordan Gelber et Aasif Mandvi et Tyler Maynard (1h25min) - USA

Critique : Le radiographe des m ?urs dissolues de la middle class américaine aurait-il mis de l’eau dans son vinaigre ? Ni inceste ni pédophilie dans Dark Horse, mais toujours une réjouissante dose de misanthropie pour peindre la triste vie d’un trentenaire obèse et immature.

Notation Presse : 2.7/5

Notation Public : 2.9:5

Synopsis : Abe, la trentaine, s’accroche à son adolescence et notamment à la collection de jouets qui décore sa chambre. Il vit toujours chez ses parents, travaille pour son père qui le considère comme un loser et passe ses soirées à jouer avec sa mère au backgammon. Lorsqu’Abe rencontre Miranda, trentenaire déprimée revenue vivre chez ses parents, il entrevoit la possibilité d’une grande histoire d’amour et parvient à la convaincre de l’épouser.
Alors que le couple prépare cette nouvelle vie, Abe est en proie au doute et au manque de confiance en lui qui le minent depuis l’enfance.

-  Hit and Run réalisé par Dax Shepard et David Palmer - Comédie avec Cameron Cruz et Dax Shepard et Kristen Bell et Bradley Cooper et Tom Arnold et Kal Bennett et Carly Hatter et Jess Rowland (1h40min)

Critique : Romance, course-poursuite et comédie, voilà un divertissement aux airs un peu rétros. Mais l’affaire est menée sans prétention par Dax Shepard un garçon très cool qui signe le scénario, la moitié de la réalisation et joue aux côtés de son épouse. Son plaisir, quoique un peu simplet, est communicatif.

Notation Presse : 1/5

Notation Public : 2.8/5

Synopsis  : Charlie, un malfaiteur repenti et chauffeur émérite qui est désormais dans un programme de protection des témoins, sort de sa retraite pour aider sa petite amie à se rendre à Los Angeles. Ils sont poursuivis sur la route par le FBI mais aussi par l’ancien gang de Charlie.

-  Margaret réalisé par Kenneth Lonergan - Drame avec Anna Paquin et Matt Damon et J. Smith-Cameron et Mark Ruffalo et Jean Reno et Matthew Broderick et Allison Janney et Kieran Culkin (2h29min) - USA

Critique : Lisa, jeune étudiante new-yorkaise, assiste à un terrible accident de la circulation. Impliquée malgré elle dans les conséquences du drame, elle intente un procès en justice contre la compagnie du bus responsable.

Notation Presse : 4/5

Notation Public : 2.5/5

-  Mobile Home réalisé par François Pirot - Comédie avec Guillaume Gouix et Arthur Dupont et Jackie Berroyer et Jean-Paul Bonnaire et Eugènie Anselin et Claudine Pelletier et Anne-Pascale Clairembourg et Gilles Soeder (1h35min)

Critique : Deux grands ados vieillissants décident de partir de chez leurs parents et d’aller voir le monde. Dernière folie de jeunesse ou première décision d’adultes, tout est joliment indécis dans cette chronique à la fois drôle et sensible d’un âge charnière. Un premier film qui sort tranquillement du lot.

Notation Presse : 3.5/5

Notation Public : 3.1/5

Synopsis  : Simon a quitté son travail et son amie en ville pour rentrer dans son village natal où vivent ses parents retraités. Il y retrouve Julien, son copain d’enfance, lequel vit avec son père qui se relève d’une grave maladie.
Un soir, sur un coup de tête, ces deux trentenaires décident de réaliser un rêve d’adolescence : partir à l’aventure sur les routes. Ils achètent un camping-car, et se lancent dans leur projet avec enthousiasme, mais une panne les retarde. Qu’à cela ne tienne, ils commenceront leur voyage... sur place.
Cette première étape qui s’éternise, les petits boulots qu’ils doivent trouver pour survivre et les rencontres qui s’ensuivent leur ouvrent d’autres perspectives sur leurs désirs réels et sur cet avenir qu’ils ont, un peu vite, rêvé...