Les sorties du 9 mai 2012

  • Mis à jour : 21 décembre 2012

Critiques de télérama

On aime beaucoup

-  11 fleurs réalisé par Wang Xiao shuai (Chine) - Drame avec Liu Wenqing et Wang Jingchun et Yan Ni et Zhang Kexuan et Zhong Guo Liuxing et Lou Yihao et Mo Shiyi et Wang Ziyi (1h50min)

Synopsis : En 1975, la Révolution culturelle touche à sa fin et le petit Wang Han, 11 ans, vit tranquillement son existence d’écolier avec ses copains blagueurs. Jusqu’à ce qu’il croise un meurtrier en fuite... Une chronique émouvante et sensible de l’enfance dans une période historique troublée.

-  Chercher le garçon réalisé par Dorothée Sebbagh - Comédie Romantique avec Sophie Cattani et Moussa Maaskri et Gérard Dubouche et Aurélie Vaneck et Franck Libert et Laurent Lacotte et Frédéric Restagno et Cyril Lecomte (1h10min)

Synopsis : A Marseille, les avatars et les bonnes surprises d’une trentenaire en quête d’un homme sur un site de rencontres. Une comédie contemporaine fraîche, sensible et très libre, servie par une actrice attachante, au charme primesautier.

-  Dark Shadows réalisé par Tim Burton - Fantastique avec Johnny Depp et Eva Green et Jackie Earle Haley et Michelle Pfeiffer et Jonny Lee Miller et Chloë Moretz et Helena Bonham Carter (1h52min)

Synopsis : Parodie affectueuse où Tim Burton s’inspire d’un soap américain des années 60 pour rendre hommage au fantastique à la Roger Corman. C’est drôle, pimpant, caustique. Enfin, pas pour tout le monde : les avis sont (très) partagés...

On aime un peu

-  Disparaissez les ouvriers ! réalisé par Christine Thépenier et Jean-François Priester - Documentaire (1h18min)

Synopsis : Une usine au bord de la mer, à Marseille : depuis cent cinquante jours, les ouvriers occupent les lieux pour empêcher la liquidation... En longs plans, beaux et contemplatifs, les réalisateurs célèbrent leur lutte, expriment leur colère...

-  Indian Palace réalisé par John Madden - Comédie dramatique avec Judi Dench et Maggie Smith et Tom Wilkinson et Bill Nighy et Penelope Wilton et Celia Imrie et Dev Patel et Ronald Pickup (2h05min)

Synopsis : Dans ce « senior-movie », des jeunes retraités londoniens partent vivre au Rajasthan dans ce qu’ils croient être un hôtel de luxe à prix cassés. La comédie se teinte de mélo et se charge de clichés. Recommandée toutefois pour son casting carte vermeil (mais plaquée or), Maggie Smith et Bill Nighy en tête.

-  Le Chemin noir réalisé par Abdallah Badis - Documentaire (1h18min)

Synopsis : Un homme se remémore son adolescence, l’usine de Lorraine, aujourd’hui désaffectée, où travaillait son père... Le réalisateur semble vouloir conserver la trace de ces immigrés algériens, depuis longtemps en exil. Sensible et beau...

-  Saya Zamuraï réalisé par Hitoshi Matsumoto - Comédie avec Tanaki Nomi et Sea Kumada et Itsuji Itao et Tokio Emoto et Ryo et Rolly et Zennosuke Fukkin (1h43min)

Synopsis : Un samouraï clochard se voit condamné à mort par un seigneur, à moins qu’il ne parvienne à faire sourire le visage triste de son jeune fils. Une satire grotesque aux accents dadaïstes, où l’absurde côtoie la cruauté. Pas mal, bien qu’un peu filandreux.

-  Sea, no Sex and Sun réalisé par Christophe Turpin - Comédie avec Fred Testot et Julie Ferrier et Antoine Duléry et Arthur Mazet et Armelle Deutsch et Anouk Grinberg et Patrick Bouchitey et Alma Jodorowsky (1h45min)

Synopsis : Le scénario est plat comme une galette bretonne, mais amusant et, par moments, mélancolique. Les comédiens jouent tout en finesse. Antoine Duléry notamment, qui rend tout tendre son personnage en proie au démon de midi...

-  W.E. réalisé par Madonna - Drame avec Abbie Cornish et Andrea Riseborough et James d’Arcy et Oscar Isaac et Richard Coyle et David Harbour et James Fox et Judy Parfitt (1h59min)

Synopsis : Séduction, mode, scandale, pouvoir... tout ce qui intéresse Madonna se retrouve dans son deuxième film, ode à la classe de la duchesse de Windsor. Visuellement réussi, ce portrait est cependant idéalisé et la beauté célébrée ici parfois fragile. Mais la sincérité y est.

Télérama n’aime pas , à voir pour se rendre compte

-  Chroniques sexuelles d’une famille d’aujourd’hui réalisé par Jean-Marc Barr et Pascal Arnold - Comédie dramatique avec Matthias Melloul et Valérie Maës et Nathan Duval et Leïla Denio et Stefan Hersoën et Adeline Rebeillard (1h17min)

Synopsis : Romain s’est fait surprendre au lycée en train de filmer sa masturbation. Mais son grand drame, c’est qu’il est toujours puceau à 18 ans... Comédie pas drôle, qui rappelle les pornos soft que signait Max Pécas dans les années 7O...

-  StreetDance 2 réalisé par Max Giwa - Drame avec Falk Hentschel et Sofia Boutella et George Sampson et Stephanie Nguyen "Lil Steph" et Delphine Nguyen et Niek Traa et Elisabetta Di Carlo et Samuel Revell (1h25min)

Synopsis : Pour gagner un tournoi, une équipe de danseurs de rue veut fusionner la salsa et le breakdance... Scénario et personnages raplapla. Et 3 D sans relief... Dommage, car les chorégraphies sont vraiment spectaculaires.

-  Maman réalisé par Alexandra Leclère - Comédie dramatique avec Josiane Balasko et Mathilde Seigner et Marina Foïs et Serge Hazanavicius et Michel Vuillermoz et Thomas Gerard et Mathieu Rousseau (1h28min)

Synopsis : Deux filles quadras mal dans leur peau kidnappent leur odieuse mère pour lui réclamer des comptes... La réalisatrice des "S ?urs fâchées" s’essaie au drame bergmanien : erreur fatale, le film est lourd et embarrassant pour tout le monde, comédiennes comprises, semble-t-il.