Bilan du Festival 2010

  • Mis à jour : 13 juillet 2010

Cinquième du nom, le Festival de Cinéma des Cinq Continents a eu lieu, cette année du 23 avril au 9 mai 2010 dans les salles de cinéma du Pays de Gex, de Genève et de Versoix. Cela fait de lui un réel festival transfrontalier, le seul. Au-delà de la mince frontière qui nous sépare de la cité de Calvin, notre festival parcours la planète entière. L ??équipe a travaillé ardemment à dénicher les pépites venues de tout le globe pour vous faire découvrir une autre façon de voir, de penser, d ??imaginer le 7eme art.

Ce fut un festival riche, multi facette, multicolore, multiethnique, toute la différence avec les tentations actuelles du repli sur soi. Des films difficiles, aux thématiques ardues, des films doux ou drôles. Nous avons voulu tout faire imaginer, tout voulu passer sur les écrans de nos salles partenaires et illuminer les yeux des spectateurs de mille images de ce qu ??est le cinéma, ce pourquoi il est conçu : l ??évasion.

En un mot nous avons diverti. Car nous sommes revenus à l ??essence même de la terminologie du mot  ??festival ?. Son sens premier, celui que l ??on trouve immédiatement dans les dictionnaires : la fête.

Ainsi, toute l ??équipe, bénévole, enthousiaste et mobilisée a concocté une quinzaine cinématographique festive, joyeuse et animée. La programmation a été sujette à débat ; débat d ??idées, de réflexions, débat tout court ? Un vrai village devant le Ciné Voltaire, où les spectateurs ont pu se restaurer avant et après la projection, écouter quelques notes de musique et rencontrer des exposants venus de partout. Ce village du Monde a été apprécié car il faisait bon rester aussi après les films et les exposés pour partager le verre de l ??amitié et de la convivialité.

C ??était rien de moins que notre ambition, rien moins mais tout cela déjà. Nous pensons que chacun se souviendra de cette année, comme étant celle de la continuité d ??un festival désormais pérenne mais aussi et surtout de l ??image de la fraternité et du partage.

1. Activités proposées

Le Festival a été l ??occasion de projeter 32 films de réalisateurs issus des cinq continents : 8 pour l ??Asie, 10 pour l ??Europe, 5 pour l ??Afrique, 6 pour l ??ensemble du continent Américain (Nord- Sud  ?? Caraïbes) mais seulement 3 pour le l ??Océanie qui reste malgré une légère amélioration encore peu représentée.
De ce bilan il ne faut pas oublier les deux séances consacrées aux jeunes réalisateurs de court-métrage (une à Versoix et une autre à Ferney  ??Voltaire) et les séances réservées aux enfants des écoles primaires d ??Ornex, de Ferney-Voltaire et de Prevessin Moens sur le thème de la découverte du cinéma asiatique (4 films d ??animations asiatiques)
Au total ce furent plus de 57 projections dans les salles du Cinéma Voltaire, de Gex, de Divonne les Bains, St Genis-Pouilly, Versoix et au Moulin à Danses de Genève.

A noter quelques nouveautés de cette 5° édition :
-  un village du monde qui a permis aux participants du Festival de se restaurer, d ??écouter six concerts de musique du monde, et de débattre sur les films visionnés.
-  une soirée Bollywood à la Salle du Levant en ouverture de l ??hommage consacré au Cinéma Indien.

2. La fréquentation et l ??avis des spectateurs

Cette 5° Edition a été celle des records de fréquentation : 3618 spectateurs. Ce qui conduit à une fréquentation moyenne de 63 spectateurs par séance. Sachant que la fréquentation annuel moyenne est de 28 spectateurs par séance, on peut estimer que le Festival a été cette année un succès d ??autant que l ??absence de VIP n ??a pas dopé la fréquentation. Rappelons que l ??année dernière la venue de Richard Bohringer avait amené 600 spectateurs pour deux séances seulement. Ceci montre que le Festival devient un lieu de rendez-vous apprécié des cinéphiles qui lui sont de plus en plus fidèles.

Le vote du public a montré que la sélection 2010 a été très appréciée. La moyenne accordée pour l ??ensemble de la sélection est de 4.17 sur 5. Le public a adoré les comédies et les films faisant place à des thèmes plus sérieux (excision, condition de la femme, lutte pour l ??interdiction des mines). Ils ont apprécié des films qui dépaysent et font voyager dans l ??imaginaire et dans le temps (la Chine, les années 50 et 60 comme Good Morning England). Les films violents ou se terminant tragiquement ont été moins bien appréciés mais on fait l ??objet de débat sérieux (Inglorious Basted) .

3. Les partenariats

Fidèle à ses objectifs d ??ouverture vers les autres associations et organismes publics, Cultures et Cinémas a une fois encore développer des partenariats avec :
-  les associations du Pays de Gex. Ainsi ce furent une dizaine d ??associations qui participèrent au choix d ??un film support, à des buffets dans le cadre du Village du Monde ou animèrent les débats.
-  les organismes publics comme la Mairie de Ferney Voltaire (paiement des entrées des scolaires), le lycée international de Ferney, l ??Ecole de graphisme de Genève (concours d ??affiche sur le Festival ouvert aux élèves) et l ??Ecole de Cinéma de Genève.
-  les associations de cinéma : Ciné Gex ; Ciné Versoix, Domaine de Divonne, MaD et Filmar de Genève ; St Genis-Pouilly.
-  Les annonceurs et sponsors : Cette année des annonceurs et sponsors nous ont soutenus plus que les années précédentes. Ce qui nous a permis de compléter le budget communication et en particulier le Village du Monde qui avait été sans douté été un peu sous-dimensionné dans le Budget prévisionnel.

4. Les enseignements

Jeune Festival, chaque année apporte son lot d ??améliorations à conduire dans la prochaine édition ;

Un gros effort a été fait sur la publicité et sur la communication. L ??aide apporté par la CCPG a été déterminante. En raison de l ??impact médiatique grandissant, du moins sur le réseau local de la manifestation, il importe de renforcer l ??équipe communication. La presse locale (Le Dauphiné Libéré, La Voix de l ??Ain, Le Courrier et Le Temps), la radio (Radio Cité) et la télé (Léman Bleu) nous ont beaucoup aidés à promouvoir le festival.