Programme du Festival 2008

  • Mis à jour : 9 août 2011
AffFCC5C0801

Programme

-  Blow up de Michelangelo Antonioni (Italie, 1966)
- Cartouches gauloises de Mehdi Charef (Algérie, 2006)
- Contes cruels de la jeunesse de Nagisa Oshima (Japon, 1960)
- Crin blanc de Albert Lamorisse (Français, 1952)
- Court-métrages par l’ ?cole de cinéma de Genève, 2008
- El camino de San Diego de Carlos Soria (Argentin, 2006)
- Emitaï, dieu de tonnerre de Ousmane Sembene (Sénégal, 1971)
- Garage de Lenny Abrah (Irlande, 2007)
- Half Nelson de Ryan Fleck ( ?tatsunien, 2006)
- Jeunes cinéastes (Versoix, 2008)
- Jindabyne, Australie de Ray Lawrence (Australien, 2005)
- John John de Brillante Mendoza (Philippin, 2007)
- La faute à Voltaire de Abdellatif Kechiche (France, 2001)
- La rumba du Congo de Jacques Sarasin (Suisse, 2007)
- Le ballon rouge d’Albert Lamorisse (Français, 1956)
- Le ciel de Suely de Karim Aïnouz (Brésil, 2006)
- Le dernier voyage du juge Feng de Liu Jie (Chinois, 2006)
- Le mariage de Tuya de Wang Quan’an (Chinois, 2006)
- Le voyage du ballon rouge de Hou Hsiao Hsien (Taïwanais, 2006)
- Les méduses de Etgar Keret, Shira Geffen (Israéliens, 2007)
- Mañana de Iskander (Cuba, 2006)
- Mon nom est Tsotsi de Gavin Hood (Afrique du Sud, 2005)
- Regarde-moi de Audrey Estrougo (Française, 2007)
- Sarajevo, mon amour de Jasmila Zbanic (Bosniaque, 2005)

Des films de thématiques, pays et horizons divers, projetés dans plusieurs cinémas pendant presque 14 jours, avec le concours d ??associations et des municipalités locales. Cette année il y aura 24 films, 40 projections et 5 salles de projection en France et le canton de Genève. Les organisateurs espèrent dépasser la barre de 2000 spectateurs. En 2006, il y a eu 931 et en 2007, 1768.

La plupart des films sont récents (de 2005 à 2008), mais il y a aussi six films plus anciens (1952, 1956, 1966, 1971 et 2001) qui ont été choisi parce que ce sont des chefs d ?? ?uvres du cinéma ou comme hommage à des cinéastes (Blow Up d ??Antonioni, Emitaï d ??Ousmane Sembene, Contes cruels de la jeunesse de Nagisa Oshima, Crin blanc et Le ballon rouge d ??Albert Lamorisse). Le cas du film La faute à Voltaire d ??Abdelatif Kechiche (2001) est particulier car c ??est son premier film et en plus son dernier film, La graine et le mulet de 2007, a eu beaucoup de prix. On pourra donc le revoir avec d ??autres yeux.

Il y a quelques films sur le thème de la guerre ou ses conséquences (Cartouches gauloises de l ??Algérien Mehdi Charef, Sarajevo mon amour de Jasmila Zbanic), sur le thème de l ??enfance (John John de Brillante Mendoza, Le voyage du ballon rouge de Hou Hsiao), sur les problèmes d ??adolescents (Regarde-moi d ??Audrey Estrougo, Tsotsi de Gavin Hood), de la drogue (Half Nelson de Ryan Fleck), des conflits entre tradition et modernité (Le voyage du juge Feng de Liu Jie) ou des thèmes de pauvreté ou conflits sociaux (Le mariage de Tuya de Wang Quan ??an, Le ciel de Suely de Karim Aïnouz et Mañana du Cubain Iskander). Les jeunes auront leur place avec des projections de court-métrages de l ?? ?cole de cinéma de Genève et d ??autres jeunes réalisateurs de la région lémanique. La musique sera aussi présente dans plusieurs films comme par exemple La rumba du Congo.

Il y a déjà une dizaine d’invités y compris quelques réalisateurs pour des discussions après certains films. Les enseignants sont priés de contacter le comité pour des éventuelles séances scolaires qu’ils voudraient organiser dans le cadre du festival.

Communiquer, mieux se connaître, se mettre à la place des autres, imaginer des mondes différents : voilà le programme ! Mais c ??est à vous d ??aider à faire vivre ce nouvel espace d ??échanges et de voyages imaginaires que le festival vous propose. Venez nombreux !