bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > ACTUALITES > Disparition d’un des maîtres de l’horreur : George Romero

Disparition d’un des maîtres de l’horreur : George Romero

  • Mis à jour : 18 juillet

Mort de George Romero, l’homme qui a réinventé le film d’horreur
Le réalisateur de « La Nuit des morts-vivants », qui a influencé toute une génération, est mort à 77 ans.

Considéré comme un maître qui a réinventé les films de zombies, George A. Romero s’est fait connaître par « La Nuit des morts vivants » en 1968.

Tourné en noir et blanc, avec un budget d’à peine plus de 100 000 dollars et des acteurs inconnus, le film raconte l’assaut d’une ferme isolée par une horde de morts sortis de leurs tombes à la suite d’une mutation. Il joue sur les frayeurs d’une époque marquée par la guerre du Vietnam, la course aux armements et la fascination pour les ovnis.
Le film, devenu un classique, a rapporté plus de 30 millions de dollars à travers le monde et a été suivi de cinq autres dans la même veine réalisés par George A. Romero, dont « Le Jour des morts vivants » et « Zombie », « Le crépuscule des morts vivants ». Le réalisateur avait reconnu avoir été inspiré par le roman de science-fiction « Je suis une légende » de Richard Matheson, paru en 1954.
La Nuit des morts vivants a aussi donné naissance à un nouveau genre de films, devenu incontournable à Hollywood. Ainsi, le film a été ajouté en 1999 au registre national des films des Etats-Unis, qui regroupe des œuvres considérées comme « culturellement, historiquement ou esthétiquement importantes ».

Tous les films de George A. Romero, né en 1940 d’un père cubain et d’une mère américano-lituanienne, ont été tournés à Pittsburgh, en Pennsylvanie, ville où il a fait ses études universitaires, ou dans les alentours.

Article tiré du Monde