Balade dans les décors de Pagnol

  • Mis à jour : 23 juin

Au nord -ouest d’Aubagne, se trouve le majestueux rocher du Garlaban (714 m). Dominant la ville d’Aubagne et la vallée de l’Huveaune,il s’impose à notre regard. Il était autrefois le repère pour les Phéniciens, navigant dans la baie de Marseille...

Mais si le Garlaban est devenu célèbre dans la France entière, et même au-delà des frontières, c’est grâce à Marcel Pagnol, qui le mit en scène dans ses œuvres. Tous ces lieux que l’on connaît si bien grâce à l’auteur de « La gloire de mon père » et du « Château de ma mère », sont restés intacts et ont conservé dans leurs pierres, images et mots aux accents provençaux.

Cinécandide a découvert pour vous le triangle magique formé par les collines de Marseille, Allauch et Aubagne, avec pour cœur le petit village de la Treille. Un régal pour les yeux, pour les oreilles avec le chant des cigales et par dessus tout ça les senteurs de Provence

Lors de ces randonnées , il nous a été permis de retrouver l’emplacement du Puit de Raimu (reconstitué depuis le tournage de la « Fille du Puisatier ») .

Puis il est permis de voir le mas de Ugolin utilisé pour « Manon des sources » mais depuis propriété privée.

Poursuivant notre route nous tombons sur la Ferme d’Angèle dans le mur de laquelle nous voyons toujours le trou creusé par Marcel Pagnol pour le tournage du film « Angèle ».

Utilisant pour un temps le sentier Pierre Tchernia qui pris ce nom après que le célèbre amoureux du cinéma y ait souffert en suivant Marcel Pagnol dans la garrigue, nous arrivons après une courte mais raide montée au village reconstitué pour les besoins du film « Regain ».

Il nous faudra rejoindre le col d’Aubignane avant de s’engouffrer dans le valllon du Passetemps pour decouvrir la grotte où Ugolin déclare dans une supplique désespérée son amour à Manon.

Emerveillé, il ne nous reste plus qu’à rejoindre le Font de Mai , la tête pleine des répliques et les citations de Pagnol.