Sorties cinéma du 31 mai 2017

  • Mis à jour : 31 mai

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 31 mai 2017

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « DRÔLES D’OISEAUX »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 10min) - De Élise Girard - Avec Jean Sorel, Lolita Chammah, Virginie Ledoyen - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français - Distributeur Shellac

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Belle, jeune et pleine de doutes, Mavie cherche sa voie. Elle arrive à Paris et y rencontre Georges, libraire au Quartier Latin depuis quarante ans. Solitaire, comme caché dans sa boutique où personne ne vient, Georges l’intrigue et la fascine.
Aussi improbable qu’inattendue, leur histoire d’amour va définitivement transformer le destin de ces deux drôles d’oiseaux.

Critique :Télérama par Guillemette Odicino
Grâce au grand chef opérateur Renato Berta, Paris redevient cette ville lumière, de jour comme de nuit, avec ses ponts, ses quais et ses vieilles façades d’immeubles d’éternelle capitale de cinéma. Godard est là, aussi, dans des instants fugaces et burlesques (...).

- « L’AMANT D’UN JOUR »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 16min) - De Philippe Garrel - Avec Eric Caravaca, Esther Garrel, Louise Chevillotte - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur SBS Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis = Ce film est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, dans le cadre du Festival de Cannes 2017

C’est l’histoire d’un père et de sa fille de 23 ans qui rentre un jour à la maison parce qu’elle vient d’être quittée, et de la nouvelle femme de ce père qui a elle aussi 23 ans et vit avec lui.

Critique :Cahiers du Cinéma par Stéphane Delorme
Deux scènes seulement et le dernier film de Garrel est déjà au-delà de tout ce qu’on a vu récemment. à quoi reconnaît-on un grand cinéaste en quelques plans ? À sa capacité d’imposer une logique abstraite qui n’a rien à voir avec une logique narrative.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « DEPARTURE »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 49min) - De Andrew Steggall - Avec Juliet Stevenson, Alex Lawther, Phénix Brossard - Genres Drame, Famille, Romance - Nationalités Britannique, Français - Distributeur Destiny Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis  :
Beatrice et son fils passent une semaine dans une maison de vacances, dans un coin isolé du sud de la France. Le jeune Elliot fait la connaissance de Clément, un adolescent mystérieux, qui poussera peu à peu Elliot et sa mère à affronter leurs désirs. Pour chacun, c’est un changement profond qui se profile…

Critique :aVoir-aLire.com par Frédéric Mignard
Un drame romantique peut-être trop affété mais aux fulgurances esthétiques certaines. Autant de promesses d’un réalisateur à suivre.

- « LA CABANE À HISTOIRES »
Date de sortie 31 mai 2017 (0h 50min) - De Célia Rivière - Avec Yanis Charifi, Alexia Chicot, Valois d’Estribaud - Genre Animation - Nationalité Français - Distributeur Gebeka Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.3/5

Synopsis  :
Quatre enfants se réunissent pour jouer et pour se laisser aller au plaisir de la lecture : tous à la cabane de Lisette pour feuilleter une nouvelle histoire ! Au fur et à mesure des mots, le monde réel cède le terrain au dessin, l’illustration prend vie et les pages s’animent.

Critique =

- « LA ROBE BLEUE »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 24min) - De Igor Minaev - Avec Kevin Boise, Gabrielle Lazure, Boris Nevzorov - Genre Drame - Nationalités Ukrainien, Français - Titre original Blakitna Suknya - Distributeur Cinéma Saint-André des Arts

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Alexandre, un jeune homme de 25 ans, se rend au cimetière pour déposer des fleurs sur la tombe de sa mère, morte soudainement il y un an jour pour jour. L’énigme de sa mort ne laisse pas Alexandre tranquille. Quand il vide son appartement il trouve les vielles bobines ainsi que le journal intime d’un réalisateur russe, dédié à sa mère. C’est ainsi qu’Alexandre découvre son passé. Elle avait joué dans un film de ce réalisateur. Ils s’aimaient. C’était une véritable histoire d’amour. Mais un jour il a rencontré une autre femme et quitté Anna. Elle est partie d’Odessa pour aller en Israël, puis au Canada, s’est mariée avec un Français et s’est installée à Paris.
Ce réalisateur avoue dans son journal qu’il n’a jamais cessé de l’aimer, qu’il se sentait coupable et qu’elle était le plus grand amour de sa vie. Il se souvient de leur première rencontre quand elle est venue pour le casting de son premier film. C’était au printemps. Il faisait beau. Les fenêtres de son bureau étaient grandes ouvertes. Elle était très belle. Elle avait 20 ans. Elle portrait une robe bleue qu’il n’a jamais oubliée.

Critique :

- « MARIE-FRANCINE » - Date de sortie 31 mai 2017 (1h 35min) - De Valérie Lemercier - Avec Valérie Lemercier, Patrick Timsit, Hélène Vincent - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur Gaumont Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  :
Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents... ... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’ils vont lui faire tenir, qu’elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu’elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question...

Critique = Télérama par Frédéric Strauss
Derrière la comédie, la nostalgie pour la vie de ­famille, infernale et tendre, fait naître une émotion vraie.

- « THE JANE DOE IDENTITY »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 39min) - De André Øvredal - Avec Emile Hirsch, Brian Cox, Ophelia Lovibond - Genres Epouvante-horreur, Thriller - Nationalités Britannique, Américain - Titre original The Autopsy of Jane Doe - Distributeur Wild Bunch Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium...

Critique : Le Journal du Dimanche par Stéphanie Belpêche
Orchestré par le Norvégien André Ovredal avec élégance et ingéniosité, ce film fantastique est une réussite totale : une atmosphère oppressante, d’excellents acteurs (mention spéciale à Brian Cox), la peur qui gagne en intensité à mesure que le récit multiplie les rebondissements. Jubilatoire.

- « SUNTAN »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 44min) - De Argyris Papadimitropoulos - Avec Makis Papadimitriou, Elli Tringou, Dimi Hart - Genres Comédie dramatique, Romance -
Nationalités Grec, Allemand - Distributeur ASC Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis :
Interdit aux moins de 12 ans
Kostis, la quarantaine, est engagé par la municipalité comme docteur sur l’île d’Antiparos en Grèce. Il passe un hiver solitaire et morne. Mais quand l’été arrive, l’île se transforme en lieu de villégiature hédoniste avec ses plages naturistes et ses fêtes sans fin. Kostis rencontre la jolie et séduisante Anna dont il tombe amoureux et fait tout pour lui plaire. Très vite il passe son temps à faire la fête, boire et sortir avec Anna, au détriment de son travail.

Critique : Les Inrockuptibles par Serge Kaganski
Papadimitropoulos filme la descente aux enfers de Kostis, qui s’opère au fluctuations successives en crabe au gré des oukases désirants ou pas d’Anna (…). "Suntan", film houellebecquien.

TELERAMA N’AIME PAS MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation 2/5

- « CHURCHILL »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 46min) - De Jonathan Teplitzky - Avec Brian Cox, Miranda Richardson, John Slattery - Genres Biopic, Drame, Guerre - Nationalités Britannique, Américain- Distributeur Orange Studio Cinéma / UGC Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 2.5/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Juin 1944. Les 48 heures précédant le Débarquement qui scellèrent le destin de Winston Churchill et du monde.

Critique = Télérama par Samuel Douhaire
Brian Cox cabotine juste ce qu’il faut pour être crédible, et émouvant, dans le rôle du dirigeant « bouledogue » et dépressif. Mais toutes les nuances, tous les (timides) coups de canif apportés par le scénario à la statue du commandeur Churchill sont systématiquement contredits par une mise en scène pompière, bêtement hagiographique. On se croirait dans un film de propagande des années 1940...

- « GUILLAUME - LA JEUNESSE DU CONQUÉRANT »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 30min) - De Fabien Drugeon - Avec Tiésay Deshayes, Jean-Damien Détouillon, Dan Bronchinson - Genres Aventure, Historique
Nationalité Français - Distributeur Panoceanic Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
1066. Guillaume Le Conquérant est sur le point d’embarquer depuis Dives-sur-Mer pour la conquête de l’Angleterre. Dans l’éventualité où il ne reviendrait pas vivant, Guillaume présente son fils Robert à ses fidèles barons pour recevoir le trône ducal en héritage. Wilhelm, bras droit de Guillaume, raconte à Robert la jeunesse de son père.
Trente ans plus tôt, Robert le magnifique, père de Guillaume, est sur le point de se rendre en pèlerinage en Palestine. Il présente Guillaume au parlement de Normandie comme son héritier. Malgré l’opposition de Renouf, un baron normand, et la bâtardise qui entache la réputation du petit Guillaume, le parlement normand accepte. Robert annonce que durant son absence, Gilbert de Brionne prendra la tête de la Normandie.
Un an plus tard, la nouvelle arrive en Normandie : Robert est mort. C’est la panique. Osbern, Sénéchal du duché, vient chercher le petit Guillaume, car des barons félons, ayant pourtant juré fidélité, veulent tuer le petit duc et s’emparer de la Normandie. Guillaume et Osbern prennent alors la route pour fuir, mais aussi pour reconquérir le titre qui lui revient de droit.

Critique :

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « CONSPIRACY »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 38min ) - De Michael Apted Avec Noomi Rapace, Orlando Bloom, Michael Douglas - Genres Thriller, Espionnage, Action -Nationalité Américain - Titre original Unlocked - Distributeur Paramount Pictures France

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis  : Ex-interrogatrice de la CIA, Alice Racine est rappelée par son ancien directeur, Bob Hunter, pour déjouer une attaque imminente sur Londres. Face à un adversaire brutal et tentaculaire, Alice reçoit l’aide providentielle de son ancien mentor, Eric Lasch et d’un membre des forces spéciales, Jack Alcott. Mais elle réalise rapidement que l’agence a été infiltrée. Trahie et manipulée, elle va devoir inventer de nouvelles règles pour faire face à cette conspiration.

Critique :

- UN JEUNE PATRIOTE« »
Date de sortie 31 mai 2017 (1h 45min) - De Du Haibin - Avec acteurs inconnus -
Genres Documentaire, Biopic - Nationalités Chinois, Français - Titre original A Young Patriot - Distributeur 24 Images

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis =
Un Jeune Patriote retrace l’histoire de Zhao dans son quotidien modeste d’étudiant et dresse à travers lui la chronique d’une jeunesse chinoise contemporaine, en proie à une culture patriotique très forte. Zhao est né dans les années 90, dans la province du Shaanxi, au Nord Est de la Chine.
Il n’a pas connu les espoirs nés de la chute du bloc communiste ni les événements de la place Tien An Men et pourtant il est un fervent patriote, admirateur de Mao. Son passage vers l’âge adulte et son entrée à l’université lui permettent cependant d’affirmer peu à peu son libre-arbitre. Et certains événements touchant sa famille finissent de faire vaciller une croyance dans la propagande éducative chinoise, jusque là inébranlable. Filmé sur près de quatre ans, le film épouse la forme d’un parcours initiatique insolite en même temps qu’il interroge le rapport d’un individu à l’amour de la nation, son rapport au monde.

Critique =

- « RAPHAËL – LE SEIGNEUR DES ARTS »
Date de sortie 6 juin 2017 (1h 30min) - De Flavio Parenti - Avec acteurs inconnus -
Genre Documentaire - Nationalité Italien - Distributeur CGR EVENTS

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Un portrait captivant de l’un des plus grands artistes de la Renaissance et l’un des plus influents pour les autres époques et ses artistes.
Largement considéré et célébré comme un « enfant prodige » par ses deux Pairs et les générations suivantes, avec Michel-Ange et Léonard Da Vinci, Raphaël forme la triade traditionnelle des maîtres de la Renaissance.
Et pourtant, peu de gens connaissent son histoire.
Pour ce documentaire des caméras 3D stéréoscopiques et la technologie la plus avancée ont été utilisés.
Des commentaires de critiques importants et de récits historiques raffinés mettront lumière sur sa vie et son art remarquable qui marquait le passage de la Renaissance au Maniérisme, amenant l’art figuratif à ses sommets sans précédent.
Ne manquez pas cet événement unique et spécialement créé pour le cinéma.
Cette retransmission vous est proposé par le distributeur CGREvents, spécialisé dans la diffusion des contenus alternatifs.

Critique :

- « LOU ANDREAS-SALOMÉ » - Date de reprise 31 mai 2017 - De Cordula Kablitz-Post - Avec Katharina Lorenz, Nicole Heesters, Liv Lisa Fries - Genres Drame, Historique, Biopic - Nationalités Allemand, Suisse - Distributeur Bodega Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.0/5

Synopsis  :
Lou Andreas-Salomé, égérie intellectuelle, romancière et psychanalyste, décide d’écrire ses mémoires…
Elle retrace sa jeunesse parmi la communauté allemande de Saint-Pétersbourg, marquée par le vœu de poursuivre une vie intellectuelle et la certitude que le sexe, donc le mariage, place les femmes dans un rôle subordonné. Elle évoque ses relations mouvementées avec Nietzsche et Freud et la passion qui l’a unie à Rilke. Tous ses souvenirs révèlent une vie marquée par le conflit entre autonomie et intimité, et le désir de vivre sa liberté au lieu de seulement la prêcher comme ses confrères…

Critique :