bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les festivals > Festival de Cannes > Palmarès de la 70° Edition du Festival de Cannes

Palmarès de la 70° Edition du Festival de Cannes

  • Mis à jour : 29 mai

- PALME D’OR
« THE SQUARE » réalisé par Ruben ÖSTLUND
Avec Dominic West, Elisabeth Moss, Terry Notary - Genre Drame - Nationalités Suédois, Danois, Américain, Français
Synopsis =
Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.

-  PRIX du 70e Anniversaire
« Nicole KIDMAN »
De son vrai nom Nicole Mary Kidman, est une actrice et productrice de cinéma australo-américaine, née le 20 juin 1967 à Honolulu (Hawaï).
Considérée comme l’une des plus grandes actrices de sa génération, elle est reconnue pour l’intensité dramatique de ses compositions, sa capacité à s’effacer derrière ses personnages et l’audace de ses choix, alternant entre films populaires et cinéma indépendant. Au cours de sa carrière, elle interprète de nombreux rôles marquants, notamment en 1995 dans « Prête à tout » de Gus Van Sant, film qui la révèle au grand public et où elle tient le rôle d’une jeune journaliste obsédée par la célébrité. Ses compositions mémorables incluent le rôle d’une femme dont le mariage est en difficulté dans le sulfureux dernier film de Stanley Kubrick, « Eyes Wide Shut » (1999), son interprétation d’une danseuse de cabaret dans le film musical de Baz Luhrmann, « Moulin Rouge » (2001), pour lequel elle reçoit sa première nomination à l’Oscar, ou encore sa performance inquiétante dans le thriller d’Alejandro Amenábar,« Les Autres » (2001). Son incarnation de Virginia Woolf dans « The Hours » en 2002 lui vaut l’Oscar, le Golden Globe, le BAFTA et l’Ours d’argent de la meilleure actrice.

Devenue l’une des actrices les plus célèbres et les mieux payées d’Hollywood, Kidman est dirigée par les plus grands réalisateurs et s’essaie à différents genres, passant du drame historique de Anthony Minghella, « Retour à Cold Mountain » (2003), au drame expérimental de Lars von Trier, « Dogville » (2003), du thriller politique de Sydney Pollack, « L’Interprète » (2005), à la fresque de Baz Luhrmann, « Australia » (2008). Ses prestations dans le drame« Birth » (2004) et le thriller « Paperboy » (2012) lui apportent des nominations aux Golden Globes, respectivement en tant que meilleure actrice et meilleure actrice dans un second rôle. En 2011, elle est de nouveau proposée à l’Oscar pour sa prestation dans le drame intimiste « Rabbit Hole » et reçoit l’année suivante une première nomination aux Emmy Awards pour son rôle de Martha Gellhorn dans « Hemingway & Gellhorn » en tant que Meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm.
Depuis plusieurs années, Nicole Kidman met sa notoriété au service de la défense des droits de la femme et des enfants. Elle est devenue ambassadrice de bonne volonté pour l’Unicef en 1994 et pour l’UNIFEM en 2006.

- GRAND PRIX
« 120 BATTEMENTS PAR MINUTE » réalisé par Robin CAMPILLO
Avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel - Genre Drame -
Nationalité Français
Synopsis =
Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

- PRIX DE LA MISE EN SCÈNE
Sofia COPPOLA pour « THE BEGUILED » (Les Proies)

- PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE
Joaquin PHOENIX dans « YOU WERE NEVER REALLY HERE » réalisé par Lynne RAMSAY

- PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE
Diane KRUGER dans « AUS DEM NICHTS » réalisé par Fatih AKIN

- PRIX DU JURY
« NELYUBOV » réalisé par Andrey ZVYAGINTSEV

- PRIX DU SCÉNARIO EX-ÆQUO

  • Yorgos LANTHIMOS et Efthimis FILIPPOU pour « THE KILLING OF A SACRED DEER » (Mise à mort du cerf sacré) et Lynne RAMSAY pour « YOU WERE NEVER REALLY HERE »