Sorties cinéma du 24 mai 2017

  • Mis à jour : 23 mai

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 24 mai 2017

TELERAMA AIME PASSIONNEMENT

Cotation 5/5

- « PSICONAUTAS » - Date de sortie 24 mai 2017 (1h 15min) - De Pedro Rivero, Alberto Vázquez (II) - Avec Andrea Alzuri, Eva Ojanguren, Josu Cubero - Genre Animation - Nationalité Espagnol - Distributeur Eurozoom

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans
Sur une île ravagée par un désastre écologique, deux adolescents ont décidé de fuir leur entourage et leur quotidien : l’étrange Birdboy en se coupant du monde et en affrontant ses démons intérieurs, la téméraire Dinky en préparant un voyage dangereux, avec l’espoir secret que Birdboy l’accompagne.

Critique =

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « L’AMANT DOUBLE » - Date de sortie 26 mai 2017 (1h 47min) - De François Ozon - Avec Marine Vacth, Jérémie Renier, Jacqueline Bisset - Genres Thriller, Erotique - Nationalité Français - Distributeur Mars Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement
Ce film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2017
Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.

Critique :

- « RODIN » - Date de sortie 24 mai 2017 (1h 59min) - De Jacques Doillon - Avec Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur Wild Bunch Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Ce film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2017

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

Critique :

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « PIRATES DES CARAÏBES : LA VENGEANCE DE SALAZAR » - Date de sortie 24 mai 2017 (2h 09min) -De Joachim Rønning, Espen Sandberg - Avec Johnny Depp, Javier Bardem, Brenton Thwaites - Genres Aventure, Fantastique, Action -
Nationalité Américain - Titre original Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales - Distributeur The Walt Disney Company France

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  : Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses. Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d’échapper aux fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

Critique :

- « LE CRI DES FOURMIS »
Date de sortie 24 mai 2017 (1h 02min) - De Liliane de Kermadec - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalités Français, Uruguayen - Distributeur Cinéma Saint-André des Arts>

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis  :
Elles sont entrées étudiantes au Mouvement National de Libération Tupamaro en Uruguay dans les années soixante et elles ont lutté toute leur vie contre l’injustice et la pauvreté, d’abord par la lutte armée, ensuite dans la légalité. Elles ne regrettent rien, malgré la clandestinité, les années de jeunesse perdues en prison, la torture. Leurs histoires se heurtent aux images d’un petit pays accueillant, autrefois la « Suisse de l’Amérique », avec son goût pour la démocratie, ses oiseaux de couleur, ses pampas et les murs peints de ses maisons qui font soudain de la rue un musée à ciel ouvert. Les brèves paroles de José Mujica, Tupamaro et ancien Président de la République sonnent toujours aussi juste.

Critique =