bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > FESTIVAL DES CINQ CONTINENTS > ARCHIVES > Edition 2017 > F5C _ Programmation du mercredi 24 mai à Ferney Voltaire

F5C _ Programmation du mercredi 24 mai à Ferney Voltaire

  • Mis à jour : 24 mai

Le Mercredi 24 mai 2017, le Festival de Cinéma des 5 continents propose au Cinéma Voltaire à Ferney Voltaire :

- 09h30 - « INTOUCHABLE PARMI LES MORTS » de Asil RAIS

Inde – Documentaire – 32 mn – 2017 – Tout public – VOst
Synopsis =
Mahadeva est un intouchable dont le travail consiste à ramasser les cadavres « orphelins » à Bangalore, à les présenter à la police puis à les enterrer. Avec son corbillard, un rickshaw à trois roues, il sillonne les rues de la ville.

Pour en savoir plus

Critique : Un portrait très humain et touchant.

- 11h00 - « CENTAURE » de Aktan ARYM KUBAT

Kirghizstan – Fiction – 89 mn – 2016 – Dès 16 ans – VOst
Synopsis =
Dans un village rural du Kirghizistan, des chevaux sont volés à un riche propriétaire, amateur de courses équestres. Superstitieux il fait prier des missionnaires musulmans pour retrouver son étalon. Voleur de chevaux notoire, Sadyr est soupçonné tandis que Jacob vit paisiblement avec sa femme et son fils auquel il raconte des légendes khirghizes. A mi-chemin entre le conte et le récit réaliste, Centaure est un hymne la liberté.

12h40 - Débat avec le réalisateur Aktan Arym Kubat

Aktan Arym Kubat (appelé avant 2003 Aktan Abdykalykov) est né en 1957 dans le village de Kountouou dans la région de Sakoulou au Kirghizistan. Il est diplômé de l’Ecole de l’art en 1980. D’abord décorateur, il collabore à plusieurs films de fiction. Il réalise son premier film documentaire « Un Chien qui courait » en 1990. Il a été président du Jury international du FICA en 2003. Filmographie : « Where is your home, snail ? » (1992) - « La Balançoire » (1993) - « Le Fils adoptif » (1998 ) - « Le Singe » (2001) - Le Voleur de lumière (2010) - Ray dlya mamy (2011)

- 14h00 - « A BILLION COULOUR STORY » de Padmakumar NARASIMHAMURTHY

Inde – Fiction – 105 mn – 2016 – Tout public – VOst
Synopsis =
A Billion Colour Story est l’histoire d’un petit garçon dont le papa est musulman et la maman hindoue. Ces appartenances religieuses ne troublent guère l’enfant. Mais la tolérance n’est pas une vertu très répandue ni en Inde, ni ailleurs et la violence des réactions menace cette petite famille heureuse...
Un récit émouvant bien servi par de remarquables interprètes.
Sélectionné au Festival de Busan.

- 15h47 - Débat avec le réalisateur Padmakumar NARASIMHAMURTHY et son fils Dhruva NARASIMHAMURTHY, le héro du film

- 17h00 - « LA TERRE PROMISE » de Francis REUSSER

Suisse – Documentaire – 85 mn – 2014 – Tout public – VOst
Synopsis =
55 étudiants de la chorale du St Michael’s College de Fribourg Suisse se rendent en Palestine pour y faire une série de concerts. Ils découvrent la région et les conditions sous l’occupation israélienne.

- 18h27 - Débat avec le réalisateur Francis REUSSER

Francis Reusser, né en 1942 à Vevey, est un photographe et réalisateur suisse. -
Formé à l’École de Photographie de Vevey et à la TSR, il crée avec François Albera la section audiovisuelle de l’École supérieure de l’art visuel de Genève. Il réalise notamment de nombreux magazines TV. Il est le père de Jean Reusser qui monte ses films régulièrement depuis 2007. Filmographie : 1967 : Vive la mort / 1976 : Le Grand Soir / 1981 : Seuls / 1985 : Derborence / 1988 : La Loi sauvage / 1991 : Jacques & Françoise / 1999 : La Guerre dans le Haut Pays / 2002 : Les Printemps de notre vie / 2007 : Voltaire et l’affaire Calas (TV) / 2012 : Ma nouvelle Héloïse / 2014 : La Terre promise

- 21h00 - « NOCES » de Stephan Streker

Soirée Egalité des droits Femmes-Hommes
Date de sortie 22 février 2017 (1h 38min) - Avec Lina El Arabi, Sébastien Houbani, Babak Karimi - Genre Drame - Nationalités Belge, Luxembourgeois, Pakistanais, Français - Distributeur Jour2fête

Synopsis :
Zahira, belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.

Critique : Première par Christophe Narbonne
"Noces" n’est pas un pamphlet. C’est un constat. Un effroyable constat d’échec.