bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > FESTIVAL DES CINQ CONTINENTS > F5C _ Programme du Jeudi 18 mai 2017 à St Genis Pouilly

F5C _ Programme du Jeudi 18 mai 2017 à St Genis Pouilly

  • Mis à jour : 19 mai

Le Jeudi 18 mai, Le Théâtre du Bordeau présente :

- 20h30 - « PARIS LA BLANCHE » de Lidia LEBER TERKI

France - Date de sortie 29 mars 2017 (1h 26min) - Avec Tassadit Mandi, Zahir Bouzerar, Karole Rocher - Genre Drame

Synopsis =
A soixante-dix ans, Rekia quitte pour la première fois sa Kabylie natale pour retrouver son mari, Nour qu’elle n’a pas revu depuis quarante ans. Elle traverse l’Algérie, la France et les banlieues parisiennes pour ramener Nour au village. Mais celui-ci a changé.

Après la projection , débat avec la réalisatrice

Lidia Terki est né en Algérie mais a grandi en France. Elle a occupé successivement plusieurs fonctions dans le cinéma, tour à tour assistante de la mise en scène, décoratrice ou membre d’une équipe de production.
En 1998, elle dirige son premier court métrage « Mal de ville » et obtient la même année le Prix spécial du jury et une mention du Prix de la presse au Festival Côté court de Pantin. La réalisatrice poursuit sa filmographie avec la création de trois nouveaux courts de fiction, « Notre Père », « Mains courantes » et « La Mirador », une production co-produite et présentée au London Film Festival et aux Rencontres internationales de Digne-les-Bains en 2004.
En 2010, elle réalise le clip musical du titre « Distant », extrait de l’album One in Other par la Dj et productrice Chloé chez le label Kill the DJ5.
En 2014, Lidia Terki participe au Projet Sextoy en tant que co-réalisatrice et productrice aux côtés d’Anastasia Mordin. Les deux documentaires « Sextoy Stories » et « Le Projet Sextoy » s’intéressent à la scène électronique parisienne de la fin des années 1990 en dressant le portrait d’une des pionnières du Pulp et de la culture techno Delphine Palatsi dite DJ Sextoy, décédée en 2002.
Les deux films reposent sur une sélection d’images d’archives et d’interviews réalisées pendant le tournage. En 2014, le projet est lauréat du Prix du jury aux Chéries-Chéris, festival LGBT de Paris et du Prix du public au festival FAME (Film And Music Experience) à la Gaîté-Lyrique.