bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > FESTIVAL DES CINQ CONTINENTS > ARCHIVES > Edition 2017 > F5C _ Programmation du Mardi 23 mai à St Genis Pouilly

F5C _ Programmation du Mardi 23 mai à St Genis Pouilly

  • Mis à jour : 24 mai

Le Mardi 23 mai 2017, le Festival de Cinéma des 5 continents propose au Théâtre du Bordeau :

- 20h30 - « NOCES » de Stephan Streker

Soirée Egalité des droits Femmes-Hommes
Date de sortie 22 février 2017 (1h 38min) - Avec Lina El Arabi, Sébastien Houbani, Babak Karimi - Genre Drame - Nationalités Belge, Luxembourgeois, Pakistanais, Français - Distributeur Jour2fête

Synopsis :
Zahira, belgo-pakistanaise de dix-huit ans, est très proche de chacun des membres de sa famille jusqu’au jour où on lui impose un mariage traditionnel. Ecartelée entre les exigences de ses parents, son mode de vie occidental et ses aspirations de liberté, la jeune fille compte sur l’aide de son grand frère et confident, Amir.

Critique : Première par Christophe Narbonne
"Noces" n’est pas un pamphlet. C’est un constat. Un effroyable constat d’échec.

Projection suivi d’un débat avec Stephan Streker

Stephan Streker est un réalisateur et scénariste belge, né le 17 mars 1964 à Bruxelles.Passionné de cinéma depuis toujours, Stephan Streker est d’abord devenu journaliste dans le but de rencontrer les gens qu’il admire le plus au monde : les cinéastes. Son mémoire de fin d’études consacré à Serge Gainsbourg a été publié aux éditions De Boeck en 1990 sous le titre « Gainsbourg - Portrait d’un artiste en trompe-l’œil. »
Il a été critique de cinéma pour la radio et la presse écrite, ainsi que photographe (photos d’art, de presse, portraits), réalisant de nombreuses pochettes de disques2.
Parallèlement à ces activités, Stephan a été journaliste sportif, spécialisé en football et en boxe.
En 1993, il écrit et réalise son premier court métrage, « Shadow Boxing », suivi en 1996 de « Mathilde, la femme de Pierre ». Tourné en « guerilla » avec quelques copains à Los Angeles, « Michael Blanco » (2004) est son premier long métrage.
Dans « Le monde nous appartient » (2013), son deuxième long métrage, il dirige Vincent Rottiers, Olivier Gourmet et Reda Kateb.