bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > FESTIVAL DES CINQ CONTINENTS > F5C _ Programmation du Samedi 20 mai 2017_ Versoix

F5C _ Programmation du Samedi 20 mai 2017_ Versoix

  • Mis à jour : 20 mai

Le Samedi 20 mai 2017, le Festival de Cinéma des 5 continents propose à Versoix :

- 18h30 - « HEIDI, UN VENT DE LIBERTE » de Mohamed BEN ATTIA

Tunisie - Date de sortie 28 décembre 2016 (1h 33min) - Avec Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita - Genres Drame, Romance

Synopsis = Hedi est un jeune homme sans histoire. Indifférent à ce qui l’entoure, il laisse faire. Intrigué par son insouciance et sa liberté, Hedi finit par se laisser embarquer dans une relation amoureuse passionnelle. Hédi se trouve confronté à faire des choix. Hedi, un jeune homme tunisien, étouffe avec sa mère qui veut lui imposer une épouse. Avec Rym, une femme indépendante et énergique, c’est le coup de foudre. A l’image du pays en crise, Hedi est marqué par l’ambivalence des désirs. Un portrait d’homme tout en finesse.

Critique = Première par Christophe Narbonne
Récit d’une émancipation et portrait en creux d’une société stoppée dans son élan progressiste, "Hedi – Un vent de liberté" souffle le chaud et le froid, à l’image du dernier plan, aussi puissant qu’abyssal.

- 20h30 - « MOONLIGHT » de Barry JENKINS

USA - Date de sortie 1 février 2017 (1h 51min) - Avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes - Genre Drame

Synopsis =
Avec ce récit initiatique plein d’empathie, Berry Jenkins se fraye un chemin en tant que réalisateur d’exception dans le monde du cinéma américain moderne et prouve qu’il est capable de porter à l’écran la magie et l’électricité des sentiments. Un trio de trois talentueux acteurs (Alex R. Hibbert, Ashton Sanders, Trevante Rhodes) campe le personnage principal, Chiron, à trois époques différentes de sa vie. C’est avec ce stratagème que Jenkins entend nous montrer comment certains moments cruciaux de notre vie s‘entremêlent pour façonner notre caractère et nous indiquer le chemin à suivre. Cette quête d’une place dans le monde privilégie l’émotion pure qui délivre et purifie le regard.

Oscar du Meilleur film 2017.

Critique = Libération par Didier Péron
Le magnifique film de Barry Jenkins suit le parcours d’un jeune Noir homosexuel issu d’un quartier pauvre de Miami, depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte. Une quête d’identité traversée par le rejet et l’insulte qu’illumine une approche pleine d’élégance et d’empathie.