Le 13 avril 2011

  • Mis à jour : 14 avril 2011

MERCREDI 13 AVRIL

Journée calme aujourd’hui. Les spectateurs toujours aussi nombreux ce sont rendus à 18h00 dans la salle 2 du cinéma Voltaire, accueilli par les visages souriants de Jacques Brel à qui une exposition est consacré, pour voir "Incendies". A la sortie même enthousiasme qu’hier soir. "A cout sûr c’est le prix du public !" entend-on ici et là. Eh ! pas sûr.... car au dépouillement il y a eu pas mal de 4 et même un 2.....

Dehors il fait froid mais Anne nous propose avec l’Archipel des mots des livres en relation avec la thématique du film : aujourd’hui la musique et les chansons. Anne, n’oubliez pas de réserver l’histoire de la musique pour le président qui n’avait plus un sou sur lui. L’association Nadjha apporte un peu de chaleur avec les couleurs des réalisations palestiniennes.

Après une restauration copieuse proposée par Blandine et Hervé avec l’aide de Saveur du Maroc _ Ben ouais ... on peut projeter un film du nord de l’Europe tout en mangeant un plat du nord de l’Afrique. Finalement c’est le nord._ projection de "Sound of noise". Un film complètement déjanté et dont l’intervenant Martin BARNIER nous a fait découvrir la richesse par l’utilisation du son, devenu acteur omniprésent de ce film. Les musiciens se régaleront. Coup de chance il repasse demain à 18h00.

La conférence de Martin a été unanimement très appréciée. Nous nous en attendions pas moins de cet auteur de nombreux ouvrages sur le son au cinéma. Docteur en études cinématographiques (Histoire du cinéma) ayant fait des thèses en Recherches cinématographiques et audiovisuelles, mention « Histoire du cinéma », sous la direction de Jean-Louis Leutrat, il a écrit « Les voix de la liberté : la généralisation du cinéma parlant ». Le festival adore ce genre d’intervenant de haut niveau. Merci à Hervé de nous l’avoir présenté.