bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2016 > Sorties cinéma du 14 septembre 2016

Sorties cinéma du 14 septembre 2016

  • Mis à jour : 14 septembre 2016

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 14 septembre 2016

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « VICTORIA » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 36min) - De Justine Triet - Avec Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud - Genre Comédie dramatique - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 4.1/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis = Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime.
Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.

Critique :Les Inrockuptibles par Jacky Goldberg
Virginie Efira est ici génialissime, en état de grâce, se prêtant à un comique à la fois verbal et burlesque (...). Triet réussit ainsi l’alliage miraculeux entre deux maîtres de la comédie américaine, James L. Brooks et Blake Edwards, entre l’empêchement psychique de l’un et l’empêchement physique de l’autre.

- « CLASH » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 37min) - De Mohamed Diab - Avec Nelly Karim, Hani Adel, Tarek Abdel Aziz - Genre Drame - Nationalités Français, Égyptien - Distributeur Pyramide Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis = Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Le Caire, été 2013, deux ans après la révolution égyptienne. Au lendemain de la destitution du président islamiste Morsi, un jour de violentes émeutes, des dizaines de manifestants aux convictions politiques et religieuses divergentes sont embarqués dans un fourgon de police. Sauront-ils surmonter leurs différences pour s’en sortir ?

Critique :aVoir-aLire.com par Gérard Crespo
Percutant et efficace, d’un suspense haletant, ce huis-clos frappe par sa réussite technique et son courage politique.

- « TORIL » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 23min) - De Laurent Teyssier - Avec Vincent Rottiers, Bernard Blancan, Tim Seyfi - Genre Thriller - Nationalité Français - Distributeur La Belle Company

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis = Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Dans le Sud de la France, Philippe vit entre deux mondes. Son trafic de cannabis et l’exploitation agricole familiale. Le jour où son père, surendetté, tente de mettre fin à ses jours, Philippe décide de sauver leurs dernières terres. Pour y arriver, il lui faut trouver de l’argent, vite et beaucoup. Philippe s’associe alors à un gros trafiquant de la région pour installer un vaste réseau de stupéfiants au cœur du marché paysan. Réseau dont il aura du mal à sortir…

Critique :Télérama par Pierre-Julien Marest
Le toril, c’est le lieu où l’on enferme le taureau, avant qu’on le pousse à combattre. Ce premier long métrage est lui aussi filmé comme une lutte.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « WHERE TO INVADE NEXT » - Date de sortie 14 septembre 2016 (2h 00min) - De Michael Moore - Avec Michael Moore - Genre Documentaire - Nationalité Américain - Distributeur Chrysalis Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public :3.5 /5

Synopsis =Dans son nouveau documentaire, Michael Moore décide de s’amuser à envahir le monde pour déterminer ce que les États-Unis peuvent apprendre des autres pays.

Critique :aVoir-aLire.com par Frédéric Mignard
Retour de notre lanceur d’alerte favori. A 60 ans Michael Moore, n’a rien perdu de sa superbe idéologique. Difficile de ne pas adhérer à son travail de persuasion par le cliché, drôle et percutant, qui ravive l’espoir d’un monde sans frontière

- « LES DÉMONS » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 58min) - De Philippe Lesage - Avec Édouard Tremblay-Grenier, Pier-Luc Funk, Yannick Gobeil-Dugas - Genre Drame - Nationalité Canadien - Distributeur Paname Distribution

Notes et critiques
Note de la presse :3.3 /5
Note du public : 2.9/5

Synopsis = Félix, dix ans, enfant imaginatif et sensible, termine son année scolaire dans une banlieue d’apparence paisible. Félix a peur de tout : du possible divorce de ses parents, des maniaques qui s’en prennent aux petits garçons, des voisins louches, et même du sida. Peu à peu, les démons imaginaires de l’enfant côtoient les démons d’un monde réellement inquiétant.

Critique : Les Inrockuptibles par Jean-Baptiste Morain
On pourra reprocher à Philippe Lesage un formalisme parfois un petit peu clinquant, un usage trop important de la musique. Mais il se dégage de son film quelque chose d’intemporel qui dépasse toutes les cases psychosociologiques : ses personnages sont des individus, pas des cas.

- « WAR DOGS » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 55min) - De Todd Phillips - Avec Miles Teller, Jonah Hill, Ana de Armas - Genres Comédie, Drame, Guerre - Nationalité Américain - Distributeur Warner Bros. France

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public :3.6 /5

Synopsis = Deux copains âgés d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…

Critique :Studio Ciné Live par Éric Libiot
La mayonnaise prend davantage quand le scénario joue ouvertement de la comédie grinçante. C’est d’ailleurs là que Jonah Hill est le meilleur. Ce comédien est en passe de tout ramasser sur son passage. Il le mérite.

- « MR. OVE » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 56min) - De Hannes Holm - Avec Rolf Lassgård, Bahar Pars, Ida Engvoll - Genre Comédie dramatique - Nationalité Suédois

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis = Depuis le décès de sa femme et son licenciement, Ove se sent vieux et terriblement inutile. À longueur de journée, il erre dans sa maison comme une âme en peine. Pour s’occuper, il multiplie les rondes de sécurité dans sa copropriété et harcèle ses voisins pour le moindre manquement au règlement intérieur…
À 59 ans, grincheux et dépressif, Ove n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort !
Il décide donc d’en finir… mais ses tentatives de suicide échouent lamentablement. La situation se corse lorsque de nouveaux voisins emménagent, affreusement sympathiques : Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs charmants enfants. Sans cesse importuné, Ove n’a plus un instant à lui pour se pendre tranquillement. Pire : à force de nouvelles rencontres et d’amitiés improbables, il se pourrait bien qu’Ove reprenne goût à la vie…

Critique : Studio Ciné Live par Véronique Trouillet
Sa manière de distiller un humour qui vient du froid, empreint d’une infinie tendresse, fait merveille.

- « LA TAULARDE » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 40min) - De Audrey Estrougo - Avec Sophie Marceau, Suzanne Clément, Anne Le Ny - Genre Drame - Nationalité Français - Distributeur Rezo Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis = Interdit aux moins de 12 ans
Pour sauver l’homme qu’elle aime de la prison, Mathilde prend sa place en lui permettant de s’évader. Alors que sa survie en milieu carcéral ne dépend que de lui, Mathilde n’en reçoit plus aucune nouvelle. Isolée, soutenue uniquement par son fils, elle répond désormais au numéro d’écrou 383205-B. Mathilde deviendra-t-elle une taularde comme une autre ?

Critique :aVoir-aLire.com par Claudine Levanneur
Un film noir mais astucieux qui grâce à cette bande de filles (actrices et réalisatrice) au talent infini parvient à mettre du beau dans du laid et de la lumière dans du noir. Qu’elles en soient remerciées !

TELERAMA N’AIME PAS , MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS VOUS FAIRE UNE IDEE.

Cotation 2/5

- « THE FREE STATE OF JONES » - Date de sortie 14 septembre 2016 (2h 19min) - De Gary Ross - Avec Matthew McConaughey, Gugu Mbatha-Raw, Mahershala Ali - Genres Guerre, Biopic, Drame - Nationalité Américain - Distributeur Metropolitan FilmExport

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public :3.5 /5

Synopsis =
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d’esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l’avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l’injustice et l’exploitation humaine, l’intrépide fermier fonde le premier État d’hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité.

Critique :Première par Vanina Arrighi de Casanova
Au-delà de la référence à la géopolitique contemporaine (...), l’esprit de ce conte rebelle poursuit singulièrement celui de la saga "Hunger Games", dont le même Gary Ross, qui affirme une étonnante cohérence, a réalisé le premier et meilleur épisode.

- « SIMSHAR » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 41min) - De Rebecca Cremona - Avec Lotfi Abdelli, Sékouba Doucouré, Clare Agiue - Genre Drame - Nationalité Maltais - Distributeur VisioSfeir

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis = Simon part à la pêche à bord du bateau Simshar au large des côtes maltaises, avec sa famille et un travailleur clandestin. A la suite d’un accident, l’équipe part à la dérive, au milieu de la Méditerranée. Au même moment, un groupe de migrants Africains se retrouve confiné par les autorités, sur un cargo de marchandises. Un drame humanitaire qui ne sera pas sans conséquence pour les naufragés du Simshar.

Critique :Première par Mathias Averty
Tiré d’une histoire vraie, le film pêche par son manque de rythme mais délivre un message fort.

- « AINSI VA LA VIE » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 37min) - De Rob Reiner - Avec Michael Douglas, Diane Keaton, Rob Reiner - Genres Comédie dramatique, Romance - Nationalité Américain - Titre original And So It Goes - Distributeur ACE Entertainment Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.5/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis = Oren Little, agent immobilier bourru et égoïste, voit sa vie chamboulée lorsque son fils lui confie sa fille de 9 ans dont il ne soupçonnait pas l’existence. Oren tente alors de s’en débarrasser en l’imposant à sa voisine. Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples. Ainsi va la vie...

Critique :Les Fiches du Cinéma par Gilles Tourman
Une jolie comédie sur le thème de l’ours “plus tendre qu’il n’y paraît”...

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « THE BEATLES : EIGHT DAYS A WEEK » - Date de sortie 15 septembre 2016 (2h 00min) - De Ron Howard - Avec Paul McCartney, Ringo Starr, John Lennon - Genre Documentaire - Nationalités Américain, Britannique - Distributeur Pathé Live

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.1/5

Synopsis =
Jeudi 15 septembre à 20h, à l’occasion d’une séance unique au cinéma diffusé dans le monde entier, les spectateurs pourront se replonger dans les années 60 aux côtés du groupe légendaire à travers une expérience cinématographique inédite en exclusivité dans plus de 100 salles partout en France.
Avec des images rares et exclusives, The Beatles : Eight Days A Week - The Touring Years retrace les premières années de la carrière des Beatles de 1962 à 1966, marquées par les tournées incessantes à travers le monde. Des centaines de dates, des milliers de fans, des heures de concerts ont permis aux Beatles d’entrer dans la légende, mais aussi d’apprendre à se connaître, à se chercher, à se renouveler et à écrire ensemble toujours plus de chansons mythiques. Du Cavern Club de Liverpool à leur dernier concert au Candlestick Park de San Francisco, découvrez les Beatles comme vous ne les avez jamais vus et jamais entendus, à travers des enregistrements live et archives inédites.

Et spécialement pour cette soirée au cinéma, les spectateurs pourront vivre sur grand écran plus de 30 minutes inédites du concert du SHEA STADIUM de 1695 pour la première fois remasterisées !
Vous connaissez le groupe, pas leur histoire.

Critique :

- « LE PANTIN » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 24min) - De Mallory Grolleau - Avec Philippe Gouin, Aurore Laloy, Daniel Berlioux - Genres Drame, Thriller - Nationalité Français - Distributeur Cinéma Saint-André des Arts

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis = Interdit aux moins de 12 ans
Esteban quitte l’Algérie et traverse la France pour aller en Angleterre. Franchissant la Manche, ses passeurs le jettent à l’eau. Par miracle, il échappe à la noyade et est recueilli par Raphaëlle.
L’hospitalité se fait enfermement. Dans un jeu de miroir, elle se masculinise tandis qu’il se travestit jusqu’à devenir son objet sexuel. Leur couple s’installe dans un équilibre déviant. La jalousie de Joseph, figure de père adoptif de Raphaëlle, les mène alors sur des pans de plus en plus abrupts.

Critique :Les Fiches du Cinéma par François Barge-Prieur
“Le Pantin” entremêle de nombreuses thématiques passionnantes, mais sa narration décousue et le jeu dévitalisé des comédiens empêchent le spectateur d’y entrer et de dépasser le stade de la théorie.

- « CONFUSION » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 10min) - De Dario Cerruti, Yacine Brahem - Avec Aude Bourrier, Joseph Chanet, Caroline Gasser - Genres Thriller, Documentaire - Nationalité Suisse - Distributeur Dissidenz Films

Notes et critiques
Note de la presse : 1.7/5
Note du public : /5

Synopsis = Caroline Gautier, chef de cabinet au département de la Sécurité du Canton de Genève en 2014, s’apprête à accueillir un ex-détenu de Guantanamo. Suivie par deux étudiants en école de cinéma, Dario et Yacine, qui réalisent son portrait à cette occasion, Caroline se prépare à vivre un moment historique. Mais rien ne se passe comme prévu. Entre manifestants hostiles, risques d’incidents diplomatiques et adversaires politiques guettant le moindre faux pas, Caroline va devoir lutter pour défendre ses positions et préserver la dignité d’un homme, tandis que la caméra de nos étudiants capture des images parfois volées. Un document inouï qui va sceller l’avenir de tous les protagonistes de ce film non autorisé et qui, pour sa diffusion, va faire appel au discernement du spectateur, en flirtant, sans prendre de gants, entre documentaire et fiction.

Critique :Première par Éric Vernay
Une fois qu’on a compris sa nature "documenteuse", la satire ne propose plus que des poncifs emballés dans une esthétique ingrate.

- « LEONARD DE VINCI - LE GÉNIE À MILAN » -Date de sortie 15 septembre 2016 (1h 30min) De Nico Malaspina, Luca Lucini - Avec acteurs inconnus - Genre Divers - Nationalité Italien - Distributeur CGR EVENTS

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = Venez découvrir les chefs- d’œuvre de ce grand génie non seulement dans le domaine des arts mais également de l’ingénierie, de la mécanique et de la médecine. Ce film est un voyage extraordinaire à travers l’exposition consacrée à Leonardo da Vinci à Milan durant l’EXPO 2015.
Pendant 81 minutes vous allez explorer comme jamais auparavant les travaux et la personnalité de l’un des plus grands artistes de tous les temps.
Raconté par les experts de son œuvre et filmé avec la puissance de la technologie 4K, ce film vous fera découvrir ces plus grands travaux créés à Milan. Parmi eux l’œuvre légendaire « La Cène », le Codex Atlanticus, la plus grande collection de dessins et d’écrits de Leonardo… la quintessence de ses connaissances dans tous les domaines ainsi que ses expériences audacieuses dans l’ingénierie et la mécanique, exposés au musée des Sciences et de la Technologie.
De plus, ce film vous transporte à Milan afin d’explorer certains endroits inconnus, comme le vignoble original de Leonardo. Certains de ces lieux nous révèlent des histoires et des secrets du maître de la Renaissance, y compris ses relations difficiles avec son puissant mécène, le duc Ludovico Sforza, et son élève le plus aimé et héritier Gian Giacomo Caprotti, connu sous le nom Salai (le diable).

Critique :

- « DES LOCAUX TRÈS MOTIVÉS » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 18min) De Oliver Dickinson - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalité Français - Distributeur Dickinson

Notes et critiques
Note de la presse : 1.7/5
Note du public : 4.2/5

Synopsis = Caplongue, village aveyronnais de 80 habitants, a vu naître en 2012 l’association des Loco-Motivés. Son ambition est de produire et consommer local dans le respect de la nature, des animaux et des personnes, de la manière la plus conviviale possible. Au travers de portraits intimistes et poétiques, nous suivrons pendant douze mois dans le Lévézou l’engagement d’Isabelle, Jean-Marc, Vincent et les autres autour de cette grande idée.

Critique : Studio Ciné Live par Sophie Benamon
Un doc aux airs de déjà vu... en bien mieux.

- « CHRONIQUE D’UNE VIE...CRONICA DEL FIN DEL MUNDO » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 25min) - De Mauricio Cuervo - Avec Victor Hugo Morant, Jimmy Vasquez, Claudia Aguirre - Genre Drame - Nationalité Colombien - Titre original Crónica del Fin del Mundo - Distributeur Tucuman Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.6/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis = Pablo, 70 ans, professeur d’université à la retraite, vit enfermé dans son appartement. Son monde s’est effondré depuis deux décennies, lors du décès de son épouse, morte dans l’explosion d’une bombe à Bogota. Felipe, son fils, père pour la première fois, est sa seule connexion avec le monde extérieur. Pendant qu’il attend la fin du monde annoncée, Pablo décide d’appeler ses ennemis pour leur rappeler les mauvais souvenirs qu’il a d’eux.

Critique :Les Fiches du Cinéma par Aude Jouanne
Sur fond de prophétie maya annonciatrice de la fin du monde, le premier long métrage du scénariste Mauricio Cuervo allie humour et sensibilité.

- « JAI ALAI BLUES » - Date de sortie 14 septembre 2016 (1h 39min) - De Gorka Bilbao - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalité Espagnol - Distributeur Cinéma l’Atalante

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = SYNOPSIS ET DÉTAILS
Incroyable aventure que celle du Jai Alai et des pelotaris. Comment ce sport, à l’origine local et rural, a-t-il pu s’exporter dans tant de pays et connaître un succès si fulgurant ? Jai Alai Blues nous raconte cette histoire, ou comment des investisseurs, à travers la mise en place des paris sur les parties, ont su tirer profit de ce sport devenu populaire dans le monde entier : Egypte, Chine, Philippines, Cuba, Mexico, Etats-Unis, etc. Les pelotaris furent alors considérés comme de véritables artistes et connurent d’incroyables heures de gloire. Mais l’âge d’or du Jai Alai ne devait pas durer toujours. Jai Alai Blues est un voyage dans le temps et dans l’Histoire de ce sport spectaculaire. Des origines à l’âge d’or américain, en terminant sur un état des lieux actuel, le documentaire de Gorka Bilbao est une immersion fascinante. On y croise les pelotaris parmi les plus emblématiques, on y confronte les intérêts et les enjeux de pouvoirs, on y dévoile les dessous de la success story du Jai Alai et de la crise qui s’en est suivie. Le tout est subtilement orchestré par son réalisateur Gorka Bilbao et savamment mis en musique par le groupe Audience. Un premier long-métrage documentaire d’une maîtrise surprenante !

Critique :