Sorties cinéma du 13 avril 2016

  • Mis à jour : 14 avril 2016

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 13 avril 2016

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « DESIERTO » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 34min) - De Jonás Cuarón - Avec Gael García Bernal, Jeffrey Dean Morgan, Alondra Hidalgo - Genre Thriller - Nationalités Mexicain, Français - Distributeur Version Originale / Condor

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis = Interdit aux moins de 12 ans
Désert de Sonora, Sud de la Californie. Au cœur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l’immensité les épuisent et les accablent… Soudain des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un.

Critique :Première par Gérard Delorme
Le film établit très vite une dynamique implacable : un chasseur et ses proies s’affrontent dans un décor exploité pour ses possibilités dramatiques. Le climat est générateur de suspense.

- « FREE TO RUN » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 39min) - De Pierre Morath - Avec Philippe Torreton - Genre Documentaire - Nationalités Suisse, Français, Belge - Distributeur Jour2fête

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis = Des rues de New York aux sentiers des Alpes suisses, hommes et femmes, champions ou anonymes… Ils sont chaque année des dizaines de millions à courir. Il y a 40 ans, la course à pied était encore considérée comme un acte marginal, une pratique quasi déviante cantonnée aux athlètes masculins et à l’enceinte des stades. « Free to Run » retrace la fabuleuse épopée de ce sport solitaire devenu passion universelle. Le nouveau film de Pierre Morath est un hymne à la gloire de la course libre et de ceux qui la font exister.

Critique :Le Journal du Dimanche par La rédaction
Ce documentaire retrace l’épopée de la course à pied. Mieux, il raconte les carcans d’une époque souvent idéalisée, celles des années 1960 et 1970. Il dit la puissance des conservatismes, le combat des femmes et des pionniers, perçus comme des marginaux.

- « GRIMSBY - AGENT TROP SPÉCIAL » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 24min) - De Louis Leterrier - Avec Sacha Baron Cohen, Mark Strong, Isla Fisher - Genres Comédie, Espionnage, Action - Nationalité Américain - Titre original The Brothers Grimsby - Distributeur Sony Pictures Releasing France

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis = Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres. Il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6… Leurs retrouvailles tournent à la catastrophe, et voilà les deux frères en cavale. C’est alors qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde… Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure. Pourra-t-il passer de l’état de bouffon niais à celui d’agent secret ultrasophistiqué sans faire trop de dégâts ?

Critique :Télérama par Aurélien Ferenczi
Bien sûr, on peut trouver tout cela choquant. Mais le fait est qu’on rit à gorge déployée devant cet acharnement à transgresser, régressif et libérateur.

- « LE BOIS DONT LES RÊVES SONT FAITS » - Date de sortie 13 avril 2016 (2h 26min) - De Claire Simon - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalité Français - Distributeur Sophie Dulac Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis = Il y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs... Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, Français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?

Critique :Cahiers du Cinéma par Nicholas Elliott
Au-delà de la grande émotion provoquée par le film, par la générosité manifeste de son auteur, c’est cette possibilité de rencontres qu’il faut retenir du Bois, cette réelle diversité qui dépasse les cases dures de la réalité – le riche, le pauvre, le Blanc, l’Arabe, l’hétéro, l’homo.

- « LES ARDENNES » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 33min) - De Robin Pront - Avec Jeroen Perceval, Kevin Janssens, Veerle Baetens plus - Genre Thriller - Nationalités Belge, Néerlandais - Titre original The Ardennes - Distributeur Diaphana Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis = Un cambriolage tourne mal. Dave arrive à s’enfuir mais laisse son frère Kenneth derrière lui. Quatre ans plus tard, à sa sortie de prison, Kenneth, au tempérament violent, souhaite reprendre sa vie là où il l’avait laissée et est plus que jamais déterminé à reconquérir sa petite amie Sylvie.Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’entre-temps, Dave et Sylvie sont tombés amoureux et mènent désormais une vie rangée ensemble.Avouer la vérité à Kenneth pourrait tourner au règlement de compte…

Critique :Première par Christophe Narbonne
L’intensité de l’affrontement qui s’y fait jour, renforcée par l’irruption de nouveaux personnages aussi imprévisibles qu’inquiétants, et le dénouement choquant (d’ores et déjà le meilleur twist de l’année) impose d’emblée Robin Pront comme un réalisateur qui compte.

- « MARIE ET LES NAUFRAGÉS » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 44min) - De Sébastien Betbeder - Avec Pierre Rochefort, Vimala Pons, Eric Cantona - Genre Comédie - Nationalité Français - Distributeur UFO Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.3/5

Synopsis = "Marie est dangereuse" , a prévenu Antoine. Ce qui n’a pas empêché Siméon de tout lâcher, ou plus exactement pas grand-chose, pour la suivre en secret. Oscar, son co-locataire somnambule et musicien, et Antoine, le romancier en mal d’inspiration, lui ont vite emboîté le pas. Les voilà au bout de la Terre, c’est-à-dire sur une île. Il est possible que ces quatre-là soient liés par quelque chose qui les dépasse. Peut-être simplement le goût de l’aventure. Ou l’envie de mettre du romanesque dans leur vie...

Critique :Les Inrockuptibles par Jacky Goldberg
Au milieu de ce manège trône Marie, la toujours merveilleuse Vimala Pons, qui n’a pas besoin de forcer sa nature pour provoquer la fascination et semble ici encore plus hébétée que ses suiveurs. A chaque instant son visage est une invitation au voyage imaginaire et baudelairien (dont l’amante s’appelait justement Marie Daubrum), à la gloire « des soleils mouillés et des ciels brouillés ». Marie à tout prix.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « FRITZ BAUER, UN HÉROS ALLEMAND » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 46min) - De Lars Kraume - Avec Burghart Klaußner, Ronald Zehrfeld, Lilith Stangenberg - Genre Drame - Nationalité Allemand - Titre original Der Staat gegen Fritz Bauer - Distributeur ARP Sélection

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.6/5

Synopsis = En 1957, le juge Fritz Bauer apprend qu’Adolf Eichmann se cache à Buenos Aires. Les tribunaux allemands préfèrent tourner la page plutôt que le soutenir. Fritz Bauer décide alors de faire appel au Mossad, les services secrets israéliens.

Critique :aVoir-aLire.com par Pierre Vedral
(…) capitalisant sur des problématiques politiques toujours bien cernés ainsi que sur la prouesse de son acteur principal, "Fritz Bauer, un héros allemand" s’impose comme une quête de vérité étanchée avec les honneurs.

- « FUI BANQUERO (J’ÉTAIS BANQUIER) » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 30min) - De Patrick Grandperret, Emilie Grandperret - Avec Robinson Stévenin, Antoine Chappey, Pierre Richard - Genre Comédie dramatique - Nationalités Français, Cubain - Distributeur DHR

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : ?/5

Synopsis = Olivier débarque à La Havane pour affaires… Mais la banque qui l’emploie change de mains et le voilà tenu de repartir à Paris. Bizarrement, il ne veut pas. Il veut rester à Cuba, même en clandestin. Mais ce n’est pas pour les filles, non, (ni pour les garçons), c’est pour une histoire qui le touche de près, une histoire de famille qui remonte à presque 200 ans mais qui pourrait tout changer pour lui ...

Critique :Studio Ciné Live par Sophie Benamon
Il y a beaucoup de charme dans cette exploration de Cuba. Dommage que les cinéastes n’aient pas su choisir entre deux films : une fiction documentaire réussie dans la première partie, une chasse au trésor moins aboutie dans la deuxième.

- « HARDCORE HENRY » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 32min) - De Ilya Naishuller - Avec Haley Bennett, Sharlto Copley, Tim Roth - Genres Action, Science fiction - Nationalités Américain, Russe - Distributeur Metropolitan FilmExport

Notes et critiques
Note de la presse : 2.1/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis = Attachez votre ceinture. Hardcore Henry est certainement l’expérience la plus intense et la plus originale à vivre au cinéma depuis bien longtemps ! Vous ne vous souvenez de rien. Votre femme vient de vous ramener à la vie. Elle vous apprend votre nom : Henry. Cinq minutes plus tard, vous êtes la cible d’une armée de mercenaires menée par un puissant chef militaire en quête de domination du monde. Vous parvenez à vous échapper mais votre femme se fait kidnapper. Vous voilà perdu dans un Moscou hostile. Ici tout le monde semble vouloir votre mort. Vous ne pouvez compter sur personne. Sauf peut-être sur le mystérieux Jimmy. Pouvez-vous lui faire confiance ? Arriverez-vous à survivre à ce chaos, sauver votre femme et à faire la lumière sur votre véritable identité ? Bonne chance Henry, vous allez en avoir besoin.

Critique :Le Monde par Jean-François Rauger
Assommant, malgré des trouvailles de science-fiction.

- « TOUT POUR ÊTRE HEUREUX » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 37min) - De Cyril Gelblat - Avec Manu Payet, Audrey Lamy, Aure Atika plus - Genre Comédie - Distributeur Mars Films

Nationalité Français
Notes et critiques
Note de la presse : 3.8/5
Note du public : 3.9/5

Synopsis = Antoine, bientôt quarantenaire, dilettante, égoïste et insatisfait ne s’est jamais réellement senti investi d’une mission pour s’occuper de ses filles, âgées de 5 et 9 ans.Infantilisé par sa femme Alice, Antoine n’arrive pas à trouver sa place dans son foyer et décide subitement de la quitter pour une histoire sans lendemain.Lorsqu’Alice lui confie leurs filles quelques jours par surprise, Antoine va se retrouver sur un continent inconnu. Et alors qu’il était incapable d’assumer son rôle de père à l’intérieur du noyau familial, il va finir par devenir une véritable « mère juive ».Après avoir quitté sa femme par nostalgie de sa liberté d’antan, le nouvel Antoine va se retrouver confronté à une nouvelle nostalgie, celle de sa vie de famille…

Critique :Télérama par Mathilde Blottière
Cette comédie du remariage a beau osciller entre dialogues graveleux (...) et émotions forcées, elle brocarde assez efficacement la confortable misogynie du quadra en crise.

- « PAULINA » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 43min) - De Santiago Mitre - Avec Dolores Fonzi, Oscar Martinez, Esteban Lamothe - Genres Thriller, Drame - Nationalité Argentin - Titre original La Patota - Distributeur Ad Vitam

VU A FILMAR 2015

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis = Paulina, 28 ans, décide de renoncer à une brillante carrière d’avocate pour se consacrer à l’enseignement dans une région défavorisée d’Argentine. Confrontée à un environnement hostile, elle s’accroche pourtant à sa mission pédagogique, seule garante à ses yeux d’un réel engagement politique ; quitte à y sacrifier son petit ami et la confiance de son père, un juge puissant de la région. Peu de temps après son arrivée, elle est violemment agressée par une bande de jeunes et découvre que certains d’entre eux sont ses élèves. En dépit de l’ampleur du traumatisme et de l’incompréhension de son entourage, Paulina va tâcher de rester fidèle à son idéal social.

Critique :Studio Ciné Live par Thomas Baurez
Il en résulte un film mal aimable à l’image de Paulina, pasionaria à l’idéalisme ambivalent.

- « WALLABOUT » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 42min) - De Eric McGinty - Avec Ivy Elrod, Steve Ward, Jo-Anne Lee - Genre Divers - Nationalité Américain - Distributeur ESPERANZA Productions et MISE EN LUMIERE

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = Alex essaie de se réinventer à Brooklyn après avoir passée dix ans en France en tant que muse méconnue d’un célèbre réalisateur de cinéma. Après que quelques mois de retour à New York, Alex se fait expulsée de sa colocation et licenciée de son travail. Entamant une descente aux enfers, elle se tourne vers sa famille et ses amis mais se fait rejetée. Malgré tout, Alex est résolue à aider son père qui est souffrant et elle persiste néanmoins à poursuivre une carrière dans les arts. Pour joindre les deux bouts elle décroche du travail douteux à mi-temps et finie par se mêler avec divers personnages un peu louche. Finalement, elle rencontre Frank, un producteur énigmatique de cinéma, et ils tombent amoureux. Mais le passé de Frank s’avère même plus en dents de scie que celui d’Alex et fini par rattraper le couple. Wallabout est un récit intime qui raconte les péripéties d’une femme surqualifiée mais sous-employée qui se trouve comme étrangère dans un monde qui lui était familier auparavant. En se heurtant contre une société parfois corrompue et hypocrite elle arrive toutefois à survivre par sa présence d’esprit. Wallabout est une méditation urbaine sur la persévérance artistique et l’éternelle quête de famille.

Critique :

- « L’ACADÉMIE DES MUSES » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 32min) - De José Luis Guerín - Avec Raffaele Pinto, Emanuela Forgetta, Rosa Delor Muns - Genre Drame - Nationalité Espagnol - Titre original La Academia de las musas - Distributeur Zeugma Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.0/5

Synopsis = L’amphithéâtre d’une université de Lettres. Un professeur de philologie distille des cours de poésie à une assistance étudiante composée principalement de visages féminins. À ce projet pédagogique qui convoque les muses de l’Antiquité pour dresser une éthique poétique et amoureuse, les étudiantes se prêtent petit à petit, avec vertige et passion, au jeu d’une académie des muses bel et bien incarnée. Projet utopique ? Invraisemblable ? Controversé ? Se succèdent des jeux de miroirs et de pouvoirs, de séduction et de désirs, où chacun joue son rôle, où le faux s’acoquine avec le vrai, où badinage amoureux et satire se conjuguent avec délice, sous les auspices de Dante, Lancelot et Guenièvre, Orphée et Eurydice.

Critique :Cahiers du Cinéma par Camille Bui
C’est l’indépendance des objets du désir, leur consistance subjective qui fait de la mise en scène chez Guerin une véritable dynamique désirante

TELERAMA N’AIME PAS , MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS ALLER VOIR CE FILM

Cotation 2/5

- « RATCHET ET CLANK » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 34min) - De Kevin Munroe, Jericca Cleland - Avec Squeezie, Jhon Rachid, Kevin Tran (II) - Genres Animation, Aventure, Famille - Nationalité Canadien - Distributeur La Belle Company

Notes et critiques
Note de la presse : 2.2/5
Note du public : 3.1/5

Synopsis = A partir de 3 ans
Ratchet et Clank unissent leur force, intelligence et courage pour lutter contre le maléfique Drek qui veut détruire la galaxie. Avec l’aide des Rangers Galactiques ils vont se lancer dans une aventure spectaculaire ! Ce duo de choc est basé sur la franchise des jeux vidéo Ratchet & Clank de Sony, qui a été écoulée à plus de 13 millions d’exemplaires à travers le monde.

Critique :Télérama par Pierre-Julien Marest
Fatigue de l’oeil, torture de l’ouïe.

- « PAR AMOUR » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 49min) - De Giuseppe M. Gaudino - Avec Valeria Golino, Massimiliano Gallo, Adriano Giannini - Genre Drame - Nationalités Italien, Français - Titre original Per Amor Vostro - Distributeur Bellissima Films

Notes et critiques
Note de la presse : 1.6/5
Note du public : 2.7/5

Synopsis = L’histoire d’Anna se déroule à Naples. Entre passé et présent, entre noir et blanc et couleurs. Anna est une femme fragile. Prisonnière des devoirs familiaux et du rapport fusionnel avec ses trois enfants, désormais grands, elle a laissé sa vitalité s’éteindre lentement. Mais dans son petit monde étriqué, elle rêve d’ailleurs, elle rêve d’amour... L’offre d’un travail stable en dehors de la maison et la possibilité de se sentir à nouveau aimée, lui donneront des ailes pour enfin voler d’elle même...

Critique :Télérama par Aurélien Ferenczi
L’auteur cherche à raconter une fable moderne, mais cet ex-­documentariste surcharge la barque, mélangeant les tons, les genres et les styles au risque de n’en trouver ­aucun.

- « GARDIENS DE LA TERRE » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 30min) - De Rolf Winters, Renata Heinen - Avec acteurs inconnus - Genre Documentaire - Nationalité Britannique - Titre original Down to Earth - Distributeur Jupiter Films

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis = Un couple avec trois enfants s’embarque jusqu’au bout du monde à la recherche d’une nouvelle perspective sur le monde. Pendant cinq ans, ils vont parcourir six continents à la rencontre de sages indigènes qui n’avaient encore jamais été filmés ni interviewés. Du Lac Supérieur du Michigan à l’Amazonie, du fin fond de l’Australie au désert du Kalahari en Afrique, des Andes aux jungles de l’Inde, la famille rencontre des communautés jamais approchées. Ils vont croiser des personnes hors du commun, au service de leur communauté. Ils sont appelés « hommes ou femmes médecins », chamanes, guérisseurs ou gardiens de la Terre. Les Gardiens de la Terre ont vécu cachés pendant des siècles et sentent que le temps est venu de partager leur savoir avec ceux qui sont prêts à l’écouter. Plus qu’un voyage, ce récit est un cadeau de la terre.

Critique :Télérama par Nicolas Didier
Rien de neuf dans ce documentaire qui dénonce la société de consommation, destructrice du mode de vie occidental. Mais il n’échappe pas à un triste effet « zapping » : la mise en scène peine à restituer la beauté des paysages et à rendre charismatiques les interviewés.

- « LE LIVRE DE LA JUNGLE » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 46min) - De Jon Favreau - Avec Lambert Wilson, Leïla Bekhti, Eddy Mitchell - Genres Aventure, Famille, Fantastique - Nationalité Américain - Distributeur The Walt Disney Company France

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 4.1/5

Synopsis = Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Critique :Télérama par Cécile Mury
Que reste-t-il de l’oeuvre originale ? Quelques clins d’oeil. Mais bien peu d’humour (même Kaa le python, jadis hilarant, se prend très au sérieux) et d’inventivité. Vraiment trop peu « pour être heureux »

- « JEM ET LES HOLOGRAMMES » - Date de sortie 13 avril 2016 (1h 58min) - De Jon M. Chu - Avec Aubrey Peeples, Stefanie Scott, Aurora Perrineau - Genre Musical - Nationalité Américain - Titre original Jem And The Holograms - Distributeur Universal Pictures International France

Notes et critiques
Note de la presse : 2.0/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis = Alors qu’une jeune femme, perdue dans une toute petite ville, devient du jour au lendemain un phénomène mondial grâce à une vidéo virale, elle et ses trois sœurs commencent une aventure unique qui leur permet de découvrir que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés.

Critique :Télérama par Nicolas Didier
Résultat : une histoire d’une naïveté sans nom, à base de groupe pop féminin à l’ascension merveilleuse, de réseaux sociaux et de petit robot. Flop (bien mérité) lors de la sortie américaine.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « FAN » - Date de sortie 15 avril 2016 (2h 22min) - De Maneesh Sharma - Avec Shah Rukh Khan, Mariola Jaworska, Joelle Koissi - Genres Thriller, Drame - Nationalité Indien - Distributeur Aanna Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = Gaurav, un jeune homme de 20 ans, est le plus grand FAN de la superstar du cinéma indien Aryan Khanna. Il gagne d’ailleurs le prix du meilleur sosie de cette acteur. Pour couronner le tout, Gaurav décide d’aller à la rencontre de son idole et lui remettre le trophée le jour de son anniversaire. Après mille et un obstacles, Gaurav parvient à son but. Il se retrouve face à son idole, son univers, son dieu comme il l’appelle. Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu.

Critique :

- « PAWO LES PETITS POTES » - Date de sortie 13 avril 2016 (0h 43min)- De Katerina Karhankova, Anna Shepilova plus - Avec acteurs inconnus - Genre Animation - Nationalités Tchèque, Russe, Français, Suisse, Japonais, Allemand - Distributeur Association Silhouette

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = Programme de 6 courts métrages.Ces 6 films d’animation réalisés aux quatre coins du monde mettent en scène avec beaucoup de créativité et de liberté des amis imaginaires. Sortis d’une légende, apparraissant d’un coup de baguette magique, s’émanant d’une rêverie, ou encore élaborés sur une hypothèse scientifique, tous ces personnages drôles et attachants nous entraînent dans leur univers ludique.

Critique :

- « THERI » - Date de sortie 14 avril 2016 (2h 35min) - De Kalaippuli S. Thanu - Avec Vijay, Amy Jackson, Prabhu - Genres Action, Comédie - Nationalité Indien - Distributeur Night ed films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = Le retour de ’Ilayathalapathy’ Vijay , maître incontesté du box-office indien en France ! Le bandit, l’assassin, le violeur, le terroriste, qui qu’il soit c’est avant tout l’enfant de quelqu’un. Alors avant de corriger le monde, élevons d’abord nos enfants comme il faut… Le monde se corrigera de lui-même…

Critique :