bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2015 > Sorties cinéma du 18 novembre 2015

Sorties cinéma du 18 novembre 2015

  • Mis à jour : 18 novembre 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 18 novembre 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « MACBETH » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Justin Kurzel - Acteur(s) : Michael Fassbender , Marion Cotillard , Paddy Considine , David Thewlis … - Distributeur : Studiocanal - Titre original : Macbeth - Année de production : 2015

Notes et critiques
Note de la presse : 2.8/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis : Lecture viscérale de la tragédie la plus célèbre et captivante de Shakespeare, celle d’un vaillant guerrier, autant que chef charismatique, se déroulant sur les champs de bataille au milieu des paysages de l’Écosse médiévale. Macbeth est avant tout l’histoire d’un homme abîmé par la guerre qui tente de reconstruire sa relation avec son épouse bien-aimée, tous deux aux prises avec les forces de l’ambition et du désir.

Critique : TÉLÉRAMA (PIERRE MURAT) _ 2/4
"Macbeth”, de Justin Kurzel s’avère mieux que ce qu’on aurait pu craindre, notamment grâce à un Michael Fassbender impressionnant.

- « EL CLUB » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Pablo Larrain - Acteur(s) : Alfredo Castro , Roberto Farias , Antonia Zegers , Jaime Vadell … - Durée : 97mn - Scénariste(s) : : Guillermo Calderón - Distributeur : Wild Bunch - Année de production : 2015 - Pays de production : CHILI

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.2/5

Synopsis : Dans une ville côtière du Chili, quatre prêtres marginalisés par l’Eglise vivent ensemble dans une maison. L’arrivée d’un nouveau pensionnaire va perturber le semblant d’équilibre qui y règne.

Critique :PREMIERE (VANINA ARRIGHI DE CASANOVA) _ 3:4 _
Ça commence comme du Terrence Malick : une citation biblique, un homme en contre-jour, une plage, un chien qui court. Les vagues, le soleil aveuglant. Il sera question de foi et de morale, mais nous ne sommes pas sur la côte californienne et on ne verra pas de sublimes créatures.

- « JE SUIS UN SOLDAT » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Laurent Larivière - Acteur(s) : Louise Bourgoin , Jean-Hugues Anglade , Anne Benoit , Laurent Capelluto … - Durée : 96mn - Producteur(s) : Michel Feller , Dominique Besnehard - Scénariste(s) : Laurent Larivière , François Decodts - Distributeur : Le pacte - Année de production : 2015 - Pays de production : FR - Compositeur(s) : Martin Wheeler

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis : Sandrine, trente ans, est obligée de retourner vivre chez sa mère à Roubaix. Sans emploi, elle accepte de travailler pour son oncle dans un chenil qui s’avère être la plaque tournante d’un trafic de chiens venus des pays de l’est. Elle acquiert rapidement autorité et respect dans ce milieu d’hommes et gagne l’argent qui manque à sa liberté. Mais parfois les bons soldats cessent d’obéir.

Critique : STUDIOCINÉ LIVE (THIERRY CHÈZE) _ 3/4
Au coeur de la violence qui domine ce récit, Louise Bourgoin épate par son intensité de chaque instant, sans jamais forcer le trait. Son plus grand rôle. Sa plus belle interprétation.

- « LA PEAU DE BAX » - Genre de film : comédie - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Alex Van Warmerdam - Acteur(s) : Alex Van Warmerdam , Maria Kraakman , Annet MALHERBE , Gene Bervoets … - Durée : 96 mn - Producteur(s) :
Marc VAN WARMERDAM - Scénariste(s) : Alex Van Warmerdam - Distributeur : Potemkine - Titre original : Schneider vs. Bax - Année de production : 2015 - Pays de production : NL - Compositeur(s) : Alex Van Warmerdam

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public : 3.4/5

Synopsis : Le matin de son anniversaire, Schneider – tueur à gages et père de famille dévoué – reçoit un appel de Mertens. Il a un travail pour lui. Schneider refuse, mais Mertens insiste : il s’agit d’abattre Ramon Bax, un écrivain vivant seul, dans un coin reculé. C’est une cible facile. Schneider finit par accepter, mais la mission s’avère plus compliquée que prévue.

Critique : PREMIERE - CHRISTOPHE NARBONNE _ 3/4
Imaginez une comédie débridée d’Almodóvar jouée par des acteurs qui font la gueule : c’est à peu près l’impression que donne le nouveau film d’Alex Van Warmerdam (Borgman, 2013), un thriller aux airs de western (l’attente, les silences), qui fait preuve de cette ironie grinçante propre au cinéaste batave. Comme toujours chez lui, la mise en scène est géométrique, le rire métaphysique et l’émotion viscérale. Il n’est en définitive pas simple de définir La Peau de Bax, où l’on croise aussi une grande dépressive et une prostituée dans un sous-bois protecteur, autant d’éléments qui viennent parasiter l’intrigue principale et la tirent vers le mélo familial, la tragédie humaine et le conte fantastique. Ne vous méprenez pas, c’est très plaisant. En tout cas, beaucoup plus que le conceptuel Borgman.

- « L’IDIOT » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Yury Bykov - Acteur(s) : Artem Bystrov , Nataliya Surkova , Dmitriy Kulichkov , Yuri Tsurilo … - Durée : 116 mn - Distributeur : Kinovista - Titre original : Durak - Année de production : 2015 - Pays de production : - RUSSIE - Directeur de la Photographie : Kirill Klepalov

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis = Dima est un jeune plombier qui doit gérer les canalisations des logements sociaux d’un quartier d’une petite ville de Russie. Un soir, lors d’une inspection de routine, il découvre une énorme fissure qui court le long des façades de l’immeuble. Selon ses calculs, le bâtiment est sur le point de s’effondrer et d’ensevelir les 800 locataires qui y vivent.

Critique :A VOIR À LIRE (EMMA MARTIN) _ 4/4
Le cinéaste ne perd jamais le sens des responsabilités. L’humilité des cadres statiques, la mesure de ses éclairages, la retenue de ses dialogues couronnent le propos d’épines.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « MAESTA, LA PASSION DU CHRIST » - Historique - Date de sortie 18 novembre 2015 - Réalisé par Andy Guérif - Avec Jérôme Auger, Mathieu Bineau, Jean-Gabriel Gohaux - (1h0min) - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse :4.7 /5
Note du public :3.1 /5

Synopsis :Andy Guérif adapte la Maestà de Duccio en tableau vivant : le récit de la passion du Christ en 26 panneaux successifs, de l’entrée à Jérusalem au chemin d’Emmaüs.

Critique  :

- « L’HIVER FEERIQUE » - Animation - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par Vasily Shlichkov, Yawen Zeng, Nina Bisyarina - Avec acteurs inconnus - (38 min) - Nationalité Américain , russe , sud-coréen

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Des flocons qui virevoltent, des étoiles qui scintillent, des guirlandes qui s’illuminent dans les arbres enneigés, et des animaux malicieux… Un programme pour fêter joyeusement la venue de l’hiver féerique ! Découvrez la douceur, la poésie et la magie hivernales des sept court-métrages de L’Hiver féerique. Des techniques originales (animation de dentelles ou de tissus) aux animations traditionnelles (dessins au crayon, peintures, papiers découpés), un merveilleux programme qui réunit des petits trésors de créativité.

Critique  :

- « L’HERMINE » - Comédie dramatique - Date de sortie 18 novembre 2015 - Réalisé par Christian Vincent - Avec Fabrice Luchini, Sidse Babett Knudsen, Eva Lallier - (1h38min) - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : 3.4/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis : Michel Racine est un Président de cour d’assises redouté. Aussi dur avec lui qu’avec les autres, on l’appelle " le Président à deux chiffres ". Avec lui, on en prend toujours pour plus de dix ans. Tout bascule le jour où Racine retrouve Ditte Lorensen-Coteret. Elle fait parti du jury qui va devoir juger un homme accusé d’homicide. Six ans auparavant, Racine a aimé cette femme. Presque en secret. Peut-être la seule femme qu’il ait jamais aimée.

Critique : Cahiers du Cinéma _ Par Jean-Philippe Tessé
On peut aisément adresser à "L’Hermine" certains reproches quant à sa vision bourgeoise de la justice, (…). Mais il faut quand même sauver une stratégie d’écriture.

- « CRAZY AMY » - Comédie - Date de sortie 18 novembre 2015 - Réalisé par Judd Apatow - Avec Amy Schumer, Bill Hader, Brie Larson - Durée : 2h5min - Nationalité Américain

Notes et critiques
Note de la presse : 2.9/5
Note du public : 2.5/5

Synopsis : Depuis sa plus tendre enfance, le père d’Amy n’a eu de cesse de lui répéter qu’il n’est pas réaliste d’être monogame. Devenue journaliste, Amy vit selon ce crédo – appréciant sa vie de jeune femme libre et désinhibée loin des relations amoureuses, qu’elle considère étouffantes et ennuyeuses ; mais en réalité, elle s’est un peu enlisée dans la routine. Quand elle se retrouve à craquer pour le sujet de son nouvel article, un brillant et charmant médecin du sport nommé Aaron Conners, Amy commence à se demander si les autres adultes, y compris ce type qui semble vraiment l’apprécier, n’auraient pas quelque chose à lui apprendre.

Critique :aVoir-aLire.com _ Par Loris Hantzis_ 3/4 _
"Crazy Amy" se révèle être un divertissement ambitieux, irrévérencieux et acerbe.

- « COMME ILS RESPIRENT » - Documentaire - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par Claire Patronik - Avec : Anna Chirescu, Louise Djabri, Claire Trans - Durée : 1h36min - Nationalité Français

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.0/5

Synopsis :Très loin des fantasmes cinématographiques ou télévisuels autour de la danse, la cinéaste Claire Patronik a décidé de filmer un art qui dévore, qui casse les corps mais sans lequel on ne pourrait pas vivre. C’est ce que ressentent Claire, Louise, Hugo et Anna, aux styles très différents mais aux parcours similaires. Danseurs en devenir, certains ont dû ruser pour enfin parvenir à leurs fins et tous nourrissent de grandes ambitions, comme celle de devenir soliste. On les suit lors des répétitions, de leurs passages sur scène, moments à la fois angoissants et exaltants pour ces apprentis artistes...

Critique : TELERAMA _ Confidences et moments de répétitions de quatre danseurs, filmés par une ancien­ne amie du Conservatoire... Ce documentaire refuse la joliesse (pas de tutu rose ou de cygne) pour faire surgir la beauté et la dureté d’un art exigeant. Belle image qui résume bien le sacerdoce : une danseuse contemporaine sourit, droite comme un i, alors que ses yeux, brillants de larmes, disent sa douleur. — Guillemette Odicino

- « THIS IS NOT A LOVE STORY » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Alfonso Gomez-Rejon - Acteur(s) : Thomas Mann , Olivia Cooke , RJ Cyler , Nick Offerman … - Durée : 105 mn - Producteur(s) : Dan Fogelman , Jeremy Dawson - Scénariste(s) : Jesse Andrews - Distributeur : 20th Century fox - Titre original : Me and Earl and the Dying Girl - Année de production :
2015 - Pays de production : US - Compositeur(s) : Brian Eno Nico Muhly

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 4.2/5

Synopsis : Greg est un lycéen introverti, adepte de l’autodérision, qui compte bien finir son année de Terminale le plus discrètement possible. Il passe la plupart de son temps avec son seul ami, Earl, à refaire ses propres versions de grands films classiques. Mais sa volonté de passer inaperçu est mise à mal lorsque sa mère le force à revoir avec Rachel, une ancienne amie de maternelle atteinte de leucémie.

Adaptation du roman de Jesse Andrews

Critique : STUDIOCINÉ LIVE (VÉRONIQUE TROUILLET) _ 3/4
Le film trouve tout de suite son équilibre entre un savoureux humour, noir et irrévérencieux, et des moments émouvants - plus prévisibles -, le tout soutenu par de jeunes acteurs tout en fraîcheur.

- « HUNGER GAMES : LA RÉVOLTE (PARTIE 2) » - Genre de film :
Film de science-fiction - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Francis Lawrence - Acteur(s) : Jennifer Lawrence , Josh Hutcherson , Liam Hemsworth , Woody Harrelson … - Durée : 137 mn - Producteur(s) : Nina Jacobson , Jon Kilik , Suzanne Collins - Scénariste(s) : Peter Craig , Danny Strong - Distributeur : Metropolitan - Titre original : Hunger Games : Mockingjay (Part 2) - Année de production : 2015 - Pays de production : US - Compositeur(s) : James Newton Howard - D’après l’oeuvre de : Suzanne Collins

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 4.1/5

Synopsis : Il n’est plus seulement question de survivre pour Katniss Everdeen et les siens : c’est tout l’avenir de Panem qui est en jeu…Alors que Panem est à présent ravagé par une guerre totale, Katniss et le Président Snow vont s’affronter pour la dernière fois. Katniss et ses plus proches amis – Gale, Finnick, et Peeta – sont envoyés en mission pour le District 13 : ils vont tenter d’assassiner le Président Snow, qui s’est juré de détruire Katniss.Les pièges mortels, les ennemis et les choix déchirants qui attendent Katniss seront des épreuves bien pires que tout ce qu’elle a déjà pu affronter dans l’arène…

Deuxième partie du troisième et dernier volet de la trilogie Hunger Games.

Critique : ECRAN LARGE (GEOFFREY CRETÉ) _ 2/4
Moins bon que le deuxième épisode, meilleur que le troisième, Hunger games : La Révolte - 2ème partie n’offre pas la conclusion attendue et nécessaire à la saga de Jennifer Lawrence. Celui qui n’a jamais été séduit par la franchise devrait passer son chemin sans remords, et laisser les autres se repaître d’une dernière aventure convenue.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « LES AMITIES INVISIBLES » - Genre de film : Policier - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Christoph Hochhäusler - Acteur(s) : Florian David Fitz , Lilith Stangenberg , Horst Kotterba , Ursina Lardi … - Durée : 1h53mn - Scénariste : Christoph Hochhäusler , Ulrich Peltzer - Distributeur : Bodega films - Titre original : Die Lügen der Sieger - Année de production : 2014 - Pays de production:France ALLEMAGNE - Compositeur(s) : Benedikt Schiefer

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 2.9/5

Synopsis : Fabian est journaliste d’investigation dans un grand journal berlinois. Jeune, beau et arrogant il voit d’un mauvais œil arriver Nadja, la stagiaire que lui impose sa direction et à laquelle il confie une enquête à priori anodine. C’est pourtant là que débute un jeu dangereux dans lequel certains puissants ont décidé que Fabian aurait son rôle.

Critique :STUDIOCINÉ LIVE - (THIERRY CHÈZE) _ 3/4
Fuyant cette course à la sacro-sainte efficacité, le cinéaste fait vivre physiquement ce thriller par l’élégance de ses images, la fluidité de son montage et sa volonté de laisser hors champ ce que tant d’autres montrent.

- « LES SUFFRAGETTES » - Genre de film : drame - Date de sortie : 18 novembre 2015 - Réalisé par : Sarah Gavron - Acteur(s) : Carey Mulligan , Helena Bonham-Carter , Brendan Gleeson , Anne-Marie Duff … - Durée : 106 mn Producteur(s) : Faye Ward , Alison Owen - Scénariste(s) : Abi Morgan - Distributeur :
Pathé ! - Année de production : 2015 - Pays de production : GB - Compositeur(s) :
Alexandre Desplat

Notes et critiques
Note de la presse : 3.3/5
Note du public : 3.5/5

Synopsis : Au début du siècle dernier, en Angleterre, des femmes de toutes conditions décident de se battre pour obtenir le droit de vote. Face à leurs revendications, les réactions du gouvernement sont de plus en plus brutales et les obligent à entrer dans la clandestinité pour une lutte de plus en plus radicale. Puisque les manifestations pacifiques n’ont rien donné, celles que l’on appelle les suffragettes finissent par avoir recours à la violence pour se faire entendre. Dans ce combat pour l’égalité, elles sont prêtes à tout risquer : leur travail, leur maison, leurs enfants, et même leur vie. Maud est l’une de ces femmes. Jeune, mariée, mère, elle va se jeter dans le tourbillon d’une histoire que plus rien n’arrêtera.

Critique :A VOIR À LIRE (FRÉDÉRIC MIGNARD) _ 2/4
Les Suffragettes est un film à Oscars époumoné par les vapeurs industrielles du Londres post-Victorien qui n’a pas le souffle d’un combat pour les plus hautes statuettes, mais demeure un divertissement scolaire charismatique et donc, malgré tout, recommandable pour sa valeur historique.