bandeau 1 bandeau 2 bandeau 3 bandeau 4 bandeau 5

Cultures & Cinémas

Vous êtes ici : Accueil > EVENEMENTS CINEMA > Les sorties > Sorties 2015 > Sorties cinéma du 11 novembre 2015

Sorties cinéma du 11 novembre 2015

  • Mis à jour : 10 novembre 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 11 novembre 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « 007 SPECTRE » - Genre Espionnage - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisation : Sam Mendes - Avec Daniel Craig, Christoph Waltz, Léa Seydoux, Monica Bellucci , Andrew Scott - Durée : 2h28 - Annéede prodcution : 2015 - Pays :Royaume-Uni

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.
Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

Critique :

- « FRANCOFONIA : LE LOUVRE SOUS L’OCCUPATION » - Genre de film : Documentaire - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Alexandre Sokourov - Durée : 1h28mn - Distributeur : Sophie Dulac Distribution - Année de production : 2015 Pays de production : France, Allemagne, Pays Bas , Russie

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : A travers l’histoire de Jacques Jaujard et du comte Franz Wolff-Metternich, Sokourov explore les rapports de l’art et du pouvoir, le musée comme lieu vivant de civilisation, et nous montre ce que l’art peut dire de nous-mêmes au cœur de l’un des conflits les plus meurtriers qu’ait connu le monde. La « collaboration » de ces deux hommes sera au coeur de la préservation des trésors du Louvre et de quelques-unes des nombreuses œuvres spoliées aux Juifs.

Critique : LIBÉRATION (Clément Ghys) _ 2/4
On est ici dans un cinéma lettré mais également très sentencieux, qui assène des grandes vérités sur l’art et la culture, sans beaucoup de recul sur soi-même ou de remises en question.

- « LE FEU SACRE » - Genre de film : Documentaire - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Arthur Joffé - Durée : 1h32mn - Distributeur : Les Films Du Losange - Année de production : 2015 - Pays de production : France

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Le Feu Sacré est tout d’abord un film sur le désir et le plaisir de filmer. C’est un vagabondage cinématographique , celui d’un cinéaste qui un jour pose ses scénarios, achète une caméra et cède à son désir brûlant de filmer. Filmer les gens qu’il aime, les lumières qu’il aime, ses voyages et ses amours. Réalisé sur trois années, le Feu Sacré tente d’exprimer que filmer est une autre façon d’aimer.

Critique :PREMIERE (Bernard Achour) _ 2/4
Que faire quand on ne peut plus rien filmer depuis onze ans ? Filmer quand même, parce que sinon on meurt. Preuve de vie du réalisateur du formidable Alberto Express, un journal intime, sans queue ni tête, mais au grand cœur.

- « LES YEUX BRÛLES » - Genre de film : Documentaire - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Laurent Roth - Acteur(s) : Mireille Perrier , Patrice George - Durée : 58 mn - Distributeur : Shellac - Année de production : 1986 - Pays de production : France

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.3/5

Synopsis : A l’aéroport Charles-de-Gaulle, une femme récupère une cantine militaire qui lui est retournée. La valise contient les effets et les clichés de Jean Péraud, reporter photographe disparu à Diên Biên Phu le 8 mai 1954. Bientôt,elle entame une conversation avec les anciens compagnons de presse de Péraud. Soit six anciens reporters de guerre qui prennent le risque d’exposer leurs états d’âme. André Lebon, Daniel Camus, Pierre Ferrari, Raoul Coutard, Marc Flament et Pierre Schoendoerffer racontent leurs souvenirs, souvent traumatisants, et les récits des aventures humaines qui ont été les leurs en Indochine...

Critique :

- « L’ETAGE DU DESSOUS » - Genre de film : drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Radu Muntean - Acteur(s) : Teodor Corban , Ioana Flora , Vlad IVANOV , Alexandru GEORGESCU … - Durée : 1h33mn - Producteur(s) :
François d’Artemare Scénariste(s) : Radu Muntean , Razvan Radulescu - Distributeur : Shellac - Titre original : Un etaj maj jos - Année de production : 2015 - Pays de production : ROUMANIE

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : En rentrant chez lui, Pătrașcu perçoit derrière une porte au deuxième étage de son immeuble les bruits d’une violente dispute amoureuse. Quelques heures plus tard le corps d’une femme est découvert. Ses soupçons se portent sur Vali, le voisin du premier.Et pourtant Pătrașcu ne se rend pas à la police... même lorsque Vali commence à s’immiscer dans sa vie et dans sa famille.

Critique :STUDIOCINÉ LIVE (Thierry Chèze)_3/4
(...) un film en tension permanente, entre culpabilité de ne pas avoir agi, et doute, même infime, sur l’identité du meurtrier. Passionnant.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « LES ANARCHISTES » - Genre de film : drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Elie Wajeman - Acteur(s) : Tahar Rahim , Adèle Exarchopoulos , Swann Arlaud , Guillaume Gouix … - Durée : 1h41 - Producteur(s) : Lola GANS Scénariste(s) : Gaëlle Macé , Elie Wajeman , David Chizallet - Distributeur : Mars Distribution - Année de production : 2015 Pays de production : FR

Notes et critiques
Note de la presse : 3.9/5
Note du public : 3.7/5

Synopsis : Paris 1899. Le brigadier Jean Albertini, pauvre et orphelin, est choisi pour infiltrer un groupe d’anarchistes. Pour lui, c’est l’occasion de monter en grade. Mais, obligé de composer sans relâche, Jean est de plus en plus divisé. D’un côté, il livre les rapports de police à Gaspard, son supérieur, de l’autre, il développe pour le groupe des sentiments de plus en plus profonds.

Critique : TÉLÉRAMA (Jacques Morice) _ 4/4
Adèle Exarchopoulos, Guillaume Gouix, Tahar Rahim, ils sont tous formidables de fébrilité (...) On ressort de ce film, non pas avec l’envie d’aller foutre le feu à la banque du coin (encore que...), mais plutôt avec celle d’aimer passionnément quelqu’un. A la vie, à la mort !

- « UNE HISTOIRE DE FOU » - Genre de film : drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Robert Guédiguian - Acteur(s) : Simon Abkarian , Ariane Ascaride , Grégoire Leprince-Ringuet , Robinson Stévenin … - Durée : 2h14- Scénariste(s) : Robert Guédiguian , Gilles Taurand - Distributeur : Diaphana distribution - Année de production : 2015 - Pays de production : FR
Compositeur(s) : Alexandre Desplat

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis = BERLIN 1921, Talaat Pacha, principal responsable du génocide Arménien est exécuté dans la rue par Soghomon Thelirian dont la famille a été entièrement exterminée. Lors de son procès, il témoigne du premier génocide du 20ème siècle tant et si bien que le jury populaire l’acquitte.SOIXANTE ANS PLUS TARD, Aram, jeune marseillais d’origine arménienne, fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait là par hasard, Gilles Tessier, est gravement blessé. Aram, en fuite, rejoint l’armée de libération de l’Arménie à Beyrouth, foyer de la révolution internationale dans les années 80. Avec ses camarades, jeunes arméniens du monde entier, il pense qu’il faut recourir à la lutte armée pour que le génocide soit reconnu et que la terre de leurs grands-parents leur soit rendue.Gilles, qui a perdu l’usage de ses jambes dans l’attentat, voit sa vie brisée. Il ne savait même pas que l’Arménie existait lorsqu’Anouch, la mère d’Aram, fait irruption dans sa chambre d’hôpital : elle vient demander pardon au nom du peuple arménien et lui avoue que c’est son propre fils qui a posé la bombe.Pendant que Gilles cherche à comprendre à Paris, Anouch devient folle de douleur à Marseille et Aram entre en dissidence à Beyrouth… jusqu’au jour où il accepte de rencontrer sa victime pour en faire son porte parole.

Inspiré du récit autobiographique La Bomba de José Antonio Gurriaran

Critique :PREMIERE (Eric Vernay) _2/4_ Malgré son titre, Une histoire de fou a un côté scolaire, comme souvent avec Guédiguian lorsqu’il s’attaque à un matériau historique. D’autant qu’ici, le réalisateur s’acquitte d’un devoir de mémoire envers ses propres origines arméniennes. Ce qui donne un film appliqué, conscient de son rôle. Mais au lieu d’annihiler totalement son souffle romanesque, cet aspect pédagogique le nourrit, en s’intégrant organiquement à son récit : le personnage principal prend peu à peu conscience du génocide et de l’importance de sa reconnaissance. La puissance de la tragédie personnelle finit par prendre le pas sur le cours magistral.

- « ARTICO » - Genre de film : drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Gabriel Velazquez - Acteur(s) : Victor Garcia , Juanlu Sevillano , Deborah Borges , Lucía Martinez … Durée : 1h18 - Scénariste(s) : Gabriel Velazquez - Distributeur : Bobine Films - Année de production : 2015 - Pays de production : ESPAGNE

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Simon et Jota, deux jeunes voyous de vingt ans survivent, jour après jour, dans la rue. Au-delà des vols et des magouilles quotidiennes, ils étouffent dans leur vie étriquée. Chacun d’eux désire ce qu’il n’a pas. Adolescents et déjà parents, ou sur le point de le devenir, ils cherchent à donner un sens à leur vie. Un face à face intime avec une jeunesse désœuvrée dans l’Espagne d’aujourd’hui.

Critique : PREMIERE (Mathias Averty) _ 2/4
Ce drame minimaliste et implacable suit la descente aux enfers de quatre jeunes qui se débattent en marge d’une Espagne en crise. À voir pour la terrible amertume avec laquelle Velázquez transforme son pays malade en cercueil glacial.

- « AU ROYAUME DES SINGES » - Genre de film : Documentaire - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Mark Linfield , Alastair Fothergill - Acteur(s) :
Tina Fey , Claire Keim - Durée : 1h21 - Producteur(s) : Mark Linfield , Alastair Fothergill - Scénariste(s) : Mark Linfield , Alastair Fothergill - Distributeur : Walt Disney Company France - Titre original : Monkey Kingdom - Année de production :
2015 - Pays de production : US - Compositeur(s) : Harry Gregson-Williams

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Au cœur d’anciennes ruines antiques perdues en pleine jungle d’Asie, vit Maya, une jeune macaque à toque pleine de ressources bien décidée à aider son petit à se faire une place dans ce monde. La vie peut s’avérer belle, la nourriture abondante et la sécurité assurée si tant est que l’on soit né au plus haut de l’échelle sociale. Mais pour ce nouveau-né et sa mère, la lutte est quotidienne. Il leur faudra beaucoup d’ingéniosité, de travail et un peu de chance pour espérer changer leur place dans le monde.

Critique : PREMIERE (Sylvestre Picard)_ 3/4
Une plongée dans la société hiérarchisée des macaques à toque du Sri Lanka, où l’on suit la guenon Maya qui essaie de survivre.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « BAD BOY BUBBY » - Genre de film : Drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Acteur(s) : Nicholas HOPE , Claire BENITO , Ralph COTTERILL , Carmel JOHNSON …Durée : 1h54mn - Distributeur : ABI FILMS/ALAIN TAIEB PRODUCTIONS - Année de production : 1993 - Pays de production : Australie

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.8/5

Synopsis = Bubby est un garçon comme les autres. Du moins le croit-il : sa mère l’a gardé enfermé dans sa maison jusqu’à l’âge de 35 ans, le convaincant que l’air du dehors est empoisonné. L’arrivée de son père, dont il était tenu éloigné, va bouleverser sa vie. Les circonstances vont l’obliger à sortir et à s’ouvrir au monde extérieur, un monde étrange et inhabituel, comme il l’est lui-même. Il découvrira le rock et l’amour...

Critique =

- « LE DERNIER CONTINENT » - Genre de film : Documentaire - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Vincent Lapize - Durée : 1h17 mn - Distributeur :
A Perte de Vue - Année de production : 2015 - Pays de production : France - Compositeur(s) : Pierre-Laurent Bertolino

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis :Sur une durée de deux ans, du printemps 2012 au printemps 2014, les opposants au projet d’aéroport Grand-Ouest à Notre-Dame-des-Landes sont filmés dans leur quotidien. Plongée au coeur de la ZAD, soit 2 000 hectares de forêts et de prairies appelés « Zone à défendre » par ceux qui y vivent et « Zone d’aménagement différé » par l’Etat et les promoteurs. Puis, rencontre avec quelques militants aux profils divers, anciens habitants, activistes, sympathisants, constructeurs, combattants et paysans, qui ont en commun le même but et idéal...

Critique : PREMIERE (Hendy Bicaise) _ 2/4
Deux années passées aux côtés des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame des-Landes. Au fil des rencontres, une idée forte émerge : leur "zone à défendre" s’avère un espace mental, les occupants chérissant avant tout la notion même de liberté.

- « LA FILLE ET LE FLEUVE » - Genre de film : drame - Date de sortie : 11 novembre 2015 - Réalisé par : Aurélia GEORGES - Acteur(s) : Sabrina Seyvecou , Serge Bozon , Françoise Lebrun , - Durée : 1h15mn - Scénariste(s) : Aurélia GEORGES - Distributeur : 31 Juin Films - Année de production : 2015 - Pays de production : France

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : /5

Synopsis : Nouk et Samuel s’aiment, mais leur jeunesse les rend possessifs et maladroits. Un jour, Nouk perd brusquement Samuel. Il se retrouve dans les limbes… L’espoir fou de Nouk va-t-il l’arracher au séjour des morts ?

Critique :PREMIERE (Bernard Achour) _ 3/4
Elle y croit dur comme fer à son sujet, la jeune réalisatrice de cette relecture du mythe d’Orphée et d’Eurydice. Mais elle la traite avec une application tellement symbolique et corsetée qu’elle suscite de l’embarras chez le spectateur.