Sorties cinéma du 28 octobre 2015

  • Mis à jour : 28 octobre 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 28 octobre 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « LE BOUTON DE NACRE » - Documentaire - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Patricio Guzman - Durée : 1h22min - Pays de production : Chili France Espagne - Année de production : 2015 - Titre original : El Boton de nacar - Distributeur : Pyramide Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 4.0/5
Note du public : 3.3/5

Critique : StudioCiné Live ( Laurent Djian ) 2 Intéressant, beau, mais abscons dans son laïus métaphysique sur l’eau et le cosmos.

Synopsis : LE BOUTON DE NACRE est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Elle part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages surnaturels de volcans, de montagnes et de glaciers. A travers leur histoire, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques. Certains disent que l’eau a une mémoire. Ce film montre qu’elle a aussi une voix.

- « PACO DE LUCIA, LEGENDE DU FLAMENCO » - Documentaire - Date de sortie : 28 octobre 2015- Réalisé par : Curro Sanchez Varela - Durée : 1h32min - Pays de production : Espagne - Année de production : 2015 - Titre original : Paco de Lucia : la busqueda - Distributeur : Bodega Films

Notes et critiques
Note de la presse : 3.6/5
Note du public :3.0 /5

Critique : PREMIERE ( Isabelle Danel ) _ 2/4_ Signé par le fils du musicien qui révolutionna le flamenco, le film résume son parcours, en un montage classique d’interviews et d’archives. Il s’envole en donnant à voir les doigts qui courent sur la guitare, produisant un son unique.

Synopsis : Dernier hommage rendu au génie andalou disparu en 2014, ce documentaire réalisé par son fils retrace l’incroyable destin d’un guitariste et compositeur hors-norme, qui a fait du flamenco une musique universelle. Paco de Lucía a croisé sur son chemin les plus grands, de Sabicas à Carlos Santana en passant par le ’cantaor’ Camarón de la Isla. Avec les témoignages exceptionnels de Chick Corea, John McLaughin, Jorge Pardo ou encore Rubén Blades.

- « LE CARAVAGE » - Documentaire - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Alain Cavalier - Durée : 1h10min - Pays de production : France - Année de production : 2015 - Distributeur : Pathé !

Notes et critiques
Note de la presse : 3.7/5
Note du public : /5

Critique : StudioCiné Live ( Thomas Baurez )_3/4_ Cavalier filme au quotidien le travail de l’homme et la bête et enfreint une intimité qui finit par se rebeller. Stimulant.

Synopsis = Chaque jour, de bon matin, Bartabas travaille son cheval préféré Caravage. Tous les deux ont une conversation silencieuse où chacun guide l’autre. Atteindront-ils une certaine perfection qui les autorise à se présenter devant un public ? Traverser les pépins de santé, se remettre de séances ratées, s’affiner, goûter la joie d’un sans faute. Le cinéaste est admis à être témoin de cette intimité. A la longue, c’est la naissance d’un trio où les coeurs sont ensemble. Le spectateur en fera peut-être un quatuor

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « HERITAGES » - Documentaire - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Philippe Aractingi - Durée : 1h28min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Zelig Films Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.2/5
Note du public : 3.1/5

Critique : PREMIERE (Damien Leblanc) _3/4_ En quittant le Liban en 2006, Philippe Aractingi réalise qu’il reproduit l’exil forcé de ses ancêtres. Il transmet alors l’histoire familiale à ses enfants et signe un magnifique film sur la mémoire.

Synopsis : En fuyant une nouvelle fois le Liban en Juillet 2006, le réalisateur Philippe Aractingi prend conscience que, depuis cinq générations, ses ancêtres fuient comme lui les guerres et les massacres. Dans une fresque où se croisent avec légèreté photos, archives et mise en scène ludique, il entreprend le récit des pérégrinations de sa famille à travers le Levant. Un film sur l’exil, la mémoire et la transmission, plein d’émotion et d’honnêteté.

- « LITTLE GAY BOY » - Drame - Interdit au -18 ans - Réalisé par : Antony Hickling - Avec : Manuel Blanc, Gala Besson, François Brunet - Durée : 1h12min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Titre original : Little Gay Boy - Distributeur : Saint-André des arts

Notes et critiques
Note de la presse : 3.0/5
Note du public : /5

Critique :

Synopsis : C’est l’histoire du périple de Jean-Christophe, de sa naissance à sa renaissance. Né d’une mère prostituée – que nous suivons l’espace d’un instant – et d’un père absent, J-C., à l’âge adolescent, expérimente sa sexualité et pousse les limites de son identité jusqu’au jour où il rencontre, finalement, ce père fantasmé. Entre violence crue et rêveries fantasmagoriques, JC devra trouver sa voie et se libérer progressivement des démons du passé.

- « REGRESSION » - Thriller - Interdit au -12 ans - Date de sortie : 28 octobre 2015 > Toutes les sorties de la semaine Réalisé par : Alejandro Amenabar - Avec : Ethan Hawke, Emma Watson, David Thewlis - Durée : 1h45min - Pays de production : Canada Espagne - Année de production : 2015 - Distributeur : Metropolitan

Notes et critiques
Note de la presse : 2.7/5
Note du public : 3.0/5

Critique :Ecran Large ( Simon Riaux ) _2/4_Malgré des thèmes passionnants et une esthétique qui fait souvent mouche, Amenabar ne parvient pas à assurer à son œuvre une véritable cohérence et nous perd en chemin.

Synopsis : Minnesota, 1990. L’inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray. Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse. Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu’ils vont découvrir cache un terrifiant mystère qui concerne le pays tout entier…

- « LOLO » - Comédie - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Julie Delpy - Avec : Dany Boon, Julie Delpy , Vincent Lacoste - Durée : 1h39min - Pays de production : France - Année de production : 2015 - Distributeur : Mars Distribution

Notes et critiques
Note de la presse : 3.1/5
Note du public : 3.2/5

Critique :StudioCiné Live ( Sandra Benedetti )_3/4_Dialogues d’un piquant réjouissant au début, petite baisse de régime dans l’écriture au milieu et dernier tiers décapant, aux lisières de l’angoisse, bref épatant.

Synopsis : En thalasso à Biarritz avec sa meilleure amie, Violette, quadra parisienne travaillant dans la mode, rencontre Jean-René, un modeste informaticien fraîchement divorcé. Après des années de solitude, elle se laisse séduire. Il la rejoint à Paris, tentant de s’adapter au microcosme parisien dans lequel elle évolue. Mais c’est sans compter sur la présence de Lolo, le fils chéri de Violette, prêt à tout pour détruire le couple naissant et conserver sa place de favori

- « THE LOBSTER » - Film de science-fiction - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Yorgos Lanthimos - Avec : Colin Farrell, Rachel Weisz, Jessica Barden - Durée : 1h58min - Pays de production : France Grèce Irlande Grande-Bretagne - Année de production : 2015 - Titre original : The Lobster - Distributeur : Haut et Court

Notes et critiques
Note de la presse : 3.5/5
Note du public : 3.8/5

Critique : Le Point ( Thomas Mahler )_3/4_ Un long-métrage complètement barré. (...) Par le biais d’une dystopie absurde, qui réserve quelques grands moments de rire, Yórgos dépeint une société dans laquelle, entre célibataires traqués et unions forcées, on ne sait pas qui est le plus à plaindre.

Synopsis : Dans un futur proche... Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme sœur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

- NOTRE PETITE SOEUR - Drame - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Hirokazu Kore-Eda - Avec : Haruka Ayase, Masami Nagasawa, Kaho .- Durée : 2h6min - Pays de production : Japon - Année de production : 2015 - Titre original : Umimachi Diary - Distributeur : Le Pacte

Notes et critiques
Note de la presse :3.6 /5
Note du public :3.5 /5

Critique :Télé 7 jours ( Louis Guichard )_ 2/4_ Quelques touches d’humour et de d’épicurisme local, quelques notes tragiques : le cinéaste maintient l’équilibre mais le résultat est souvent lisse. Il y avait de la cruauté et de l’effroi dans ses meilleurs films. Cette fois, il y a surtout de la tendresse. Trop. Elle a moins de valeur

Synopsis : Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l’enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d’années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 13 ans. D’un commun accord, les jeunes femmes décident d’accueillir l’orpheline dans la grande maison familiale…

TELERAMA N’AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « PARANOÏA PARK » - Thriller - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Bruno Mercier - Avec : Audrey Beaulieu, Fany Mercier, Jean-Yves Lemoine - Durée : 1h16min - Pays de production : France - Année de production : 2015 - Distributeur : Destiny Distribution

Notes et critiques
Note de la presse :1.8 /5
Note du public :3.2 /5

Critique :StudioCiné Live ( Véronique Trouillet ) _ 1/4_ Tout n’est que coïncidences invraisemblables et grosses ficelles.

Synopsis : Par téléphone, un psychopathe force une mère à exécuter des actions dangereuses dans un parc public, alors qu’il vient de kidnapper sa fille. Elle a une heure pour la sauver... pas une minute de plus. Un thriller brûlant, en temps réel.

- « CHU & BLOSSOM » - Comédie - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Charles Chu ,Gavin Kelly - Avec : Charles Chu, Ryan O’Nan, Caitlin Stasey - Durée : 1h38min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 Titre original : Chu and Blossom - Distributeur : Wayna Pitch

Notes et critiques
Note de la presse : 2.4/5
Note du public :3.4 /5

Critique : StudioCiné Live ( Laurent Djian ) _ 2/4_ Une comédie tendre, pas déplaisante, mais dont le sujet aurait mérité une mise en scène plus barrée.

Synopsis : Joon Chu, étudiant coréen à l’anglais hésitant, participe à un programme d’échange international. À peine remis de la perte de son frère, il se retrouve coincé dans une petite ville américaine où il est entraîné dans la folie douce de Butch Blossom, un artiste non-conformiste et visionnaire. À la recherche d’un équilibre dans leurs vies personnelles, entre famille, amour et amitié, Joon et Butch trouvent ensemble un nouvel élan de créativité pour s’ouvrir au monde.

- « LE DERNIER CHASSEUR DE SORCIERES » - Action - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Breck Eisner - Avec : Vin Diesel, Rose Leslie, Elijah Wood - Durée : 1h47min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2015 - Titre original : The Last Witch Hunter - Distributeur : SND

Notes et critiques
Note de la presse : 2.0/5
Note du public : 3.0/5

Critique : Les Fiches du Cinéma - Par François Barge-Prieur - 2/4_
Série B de moyenne facture écrasée par les références et par une réalisation manquant de souffle, le film offre pourtant une belle occasion de comprendre le rapport touchant de Vin Diesel à son propre statut de star d’action.

Synopsis : Notre monde actuel repose sur un pacte fragile régissant la paix entre humains et sorcières. Ces dernières sont autorisées à vivre secrètement parmi nous tant qu’elles n’ont pas recours à la magie noire. Kaulder, membre de la confrérie de la hache et de la croix qui garantit ce pacte, chasse les sorcières insoumises depuis plus de 800 ans. Mais lorsque l’un des membres de son groupe est assassiné, la guerre est sur le point d’éclater et de faire des rues de New York un véritable champ de bataille.

- « THE WALK , RÊVER PLUS HAUT » - Drame - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Robert Zemeckis - Avec : Joseph Gordon-Levitt , Ben Kingsley , Charlotte Le Bon - Durée : 2h3min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2015 - Titre original : The Walk - Distributeur : Sony Pictures Releasing France

Notes et critiques
Note de la presse :3.3 /5
Note du public : 3.5/5

Critique : PREMIERE (Frédéric Foubert) _3/4_ On va voir "The Walk" comme on se rend à un spectacle forain, pour "expérimenter" le vertige du plus beau "crime artistique" jamais commis, pour voir enfin de nos propres yeux un exploit dont il n’existait pas jusqu’alors d’images mouvantes, pour cette promesse de cinéma total. C’est un moment sensationnel, anthologique (décortiqué dans ses moindres détails par "Première" le mois dernier), mais qui dure, quoi ? vingt-cinq minutes ? L’autre exploit accompli ici par Zemeckis, c’est la façon dont il emmène le spectateur jusque-là, au bord de l’abîme, faisant lentement monter le suspense, s’ingéniant pendant 1 h 30 à nous faire oublier qu’on est en train de crever d’impatience. À une première partie coming of age, joliment ironique, succède un second acte, film de casse 70s, primesautier, faussement désinvolte. Ça file à toute vitesse. Du remplissage ? Tout le contraire. Insensiblement, par petites touches, le Zem est en train de nous préparer physiquement à ce qui va suivre. Une corde tendue au-dessus d’un lac, la main de Gordon-Levitt se posant pour la première fois sur l’une des tours... On retient son souffle. Ça y est, on est prêts. Nous voici devant un film requiem sur les Twin Towers et la fin de l’innocence. Il devrait peser trois tonnes. Il passe en un clin d’œil. Libre comme l’air. Léger comme une plume. Philippe Petit peut être fier.

Synopsis : Douze personnes ont marché sur la lune. Un seul homme aura marché au-dessus du vide vertigineux séparant les deux tours du World Trade Center.
Le funambule Philippe Petit, avec l’aide de son mentor, Papa Rudy, et d’une bande de passionnés de tous horizons, va surmonter les pires obstacles, vaincre les trahisons, les dissensions, et prendre les risques les plus insensés pour exécuter le plus fou de tous les paris : passer d’une tour à l’autre du World Trade Center en marchant sur un fil tendu au-dessus du vide…

Ce fait avait déjà été l’objet d’un documentaire « Le funambule. »

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOUS EN FAIRE UN

- « TROIS VOILES » - Drame - Date de sortie : 28 octobre 2015 - Réalisé par : Rolla Selbak - Avec : Sheetal Sheth, Angela Zahra, Mercedes Masohn - Durée : 1h57min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2011 - Titre original : Three Veils - Distributeur : Hévadis Films

Notes et critiques
Note de la presse : /5
Note du public : 3.2/5

Critique :PREMIERE (Damien Leblanc) _ 1/4_ Originaires du Moyen Orient, trois femmes habitant aux États-Unis sont confrontées aux mariages arrangés, aux interdits sexuels et aux traumatismes familiaux. Sous ses airs de teen movie choral, le récit manque d’audace et pâtit d’interprétations décevantes.

Synopsis : Leila, emportée par ses fantasmes de l’amour parfait, accepte d’épouser Ali au cours d’un mariage arrangé pour lequel elle a donné son accord mais doute de plus en plus de son avenir alors que sa nuit de noce approche. Amira, introvertie, solitaire et très fervente musulmane, se bat pour enfouir au plus profond d’elle son attirance envers les femmes. Nikki, fêtarde, délurée et auto-destructrice, laisse libre cours à ses fantasmes alors qu’en réalité elle lutte contre les fantômes de son enfance.