Sorties cinéma du 25 mars 2015

  • Mis à jour : 25 mars 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 25 mars 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « DEAR WHITHE PEOPLE » - Comédie - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Justin Simien - Avec : Tyler James Williams, Tessa Thompson, Kyle Gallner - Durée : 1h48min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Dear White People - Distributeur : Happiness Distribution

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : StudioCiné Live ( Véronique Trouillet )2/2 - Des dissensions raciales aux histoires de sexe en passant par les luttes de pouvoir, tous les sujets brûlants actuels sont abordés avec pertinence et raillerie pour mieux soulever les questions sur la recherche de son identité et de ses place dans la société.

Synopsis  : L’élection inattendue de la militante Samantha White à la tête d’une résidence universitaire historiquement noire, conduit à un affrontement interculturel remettant en question les conceptions de chacun sur ce que signifie qu’être noir.
Alors que Sam se fait une réputation grâce à sa provocante émission de radio « Dear White People », soutenant l’appartenance de la résidence Armstrong/Parker aux étudiants noirs ; Troy Fairbanks fils du doyen de l’université, décide de défier son père, en postulant pour le journal humoristique blanc de la faculté, « The Pastiche ». Lionel Higgins, geek fan de science fiction, est quant à lui recruté par un autre journal blanc de l’université, pour écrire sur la culture noire de Winschester. Et pendant ce temps, Coco Conners tente de se faire une place dans le milieu de la téléréalité en jouant la carte de la provocation.
Mais personne à Winchester University ne s’est préparé à la scandaleuse et outrancière soirée Halloween organisée par « The Pastiche », dont le thème n’est autre que « Libérez le Négro qui est en vous ». A la fin de la soirée, chacun devra choisir son camp.

- « LA SAPIENZA » - Drame - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Eugène Green - Avec : Fabrizio Rongione, Christelle Prot, Ludovico Succio - Durée : 1h44min - Pays de production : France Italie - Année de production : 2014 - Distributeur : Bodega Films

Note de la presse : 4.2/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : PREMIERE (Eric Vernay) ¾ - Si l’architecture est bien l’art qui consiste à "remplir l’espace de lumière et de gens", alors Alexandre a négligé la lumière : au prétexte d’éviter les contaminations, il a ainsi conçu un hôpital sans fenêtres. Pour lutter contre la mélancolie qui mine son travail et son couple, et retrouver un peu de spiritualité, il part se ressourcer sur les rives du lac Majeur avec son épouse. Le miracle semble advenir à la faveur d’une double rencontre. Eugène Green construit ce "voyage en Italie" avec sa musicalité propre, anti naturaliste, ivre d’esthétique baroque, de champs/contrechamps frontaux et de dialogues ciselés. C’est majestueux et en même temps léger, gorgé de malice. Les fantômes du passé vivent en bonne intelligence avec le présent. Voilà un film euphorisant sur la langueur.

Synopsis  : À 50 ans, Alexandre a derrière lui une brillante carrière d’architecte. En proie à des doutes sur le sens de son travail et sur son mariage, il part en Italie accompagné de sa femme, avec le projet d’écrire un texte qu’il médite depuis longtemps sur l’architecte baroque Francesco Borromini. En arrivant à Stresa, sur les rives du Lac Majeur, ils font la rencontre de jeunes frère et soeur, qui donneront un tout autre tour à cette échappée italienne.

- « 300 HOMMES » - Documentaire - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Emmanuel Gras ,Aline Dalbis - Durée : 1h22min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Sophie Dulac Distribution

Note de la presse : 4.3/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : PREMIERE (Isabelle Danel) 2/4 - Au centre Forbin, 300 hommes sont hébergés la nuit. Les cinéastes enregistrent le réel sans intervenir. C’est troublant, car face à l’humanité en détresse, même si le désespoir passe aussi par le rire, il est difficile de rester neutre. Sur ce thème, "L’Abri", de Fernand Melgar, offre un point de vue plus impliqué.

Synopsis  : Le portrait d’une humanité réduite à son essence ... Entre ces murs, il y a trois cents hommes, il y a l’urgence. Ils ont des noms mais ils ont perdu leur histoire en route. Ils rient et se confrontent, ils refont le monde, celui qu’ils ont perdu. Ils ont un lit. Là ils attendront le jour. C’est Forbin, la nuit à Marseille.

- « UN AMOUR (ROMAN) » - Documentaire - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Richard Copans - Avec : Dominique Blanc - Durée : 1h30min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Shellac

Note de la presse :3.5 /5

Note du public : /5

Critique  : StudioCiné Live ( Valentin Pimare ) 2/4 _ Richard Copans lève à nouveau le voile sur ses parents. (...) Un parti pris assumé mais qui coupe trop le spectateur du récit.

Synopsis  : A partir de leur rencontre à Chartres en 1939, l’histoire d’amour de Lucienne, vendeuse chez Gallimard, et de Simon, étudiant américain. Un Amour sur fond de grande Histoire, la fin de la guerre d’Espagne, la guerre contre le nazisme. Une histoire qui fait des allers retours entre la France et l’Amérique. Lucienne et Simon, devenus personnages de fiction sous la plume d’un écrivain, Marie Nimier… mes parents.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « A TROIS ON Y VA » - Comédie dramatique - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Jérôme Bonnell - Avec : Anaïs Demoustier, Félix Moati, Sophie Verbeeck - Durée : 1h26min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Wild Bunch

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : StudioCiné Live ( Fabrice Leclerc ) – 4/4 - Une chronique amoureuse tendre et joyeuse qui se fout du qu’en-dira-t-on. Au gré d’un scénario d’une extrême minutie et d’une intelligence rare, Bonnell filme le fantasme amoureux comme on ne l’avait jamais vu depuis longtemps. (...) Vous allez voir ce qui pourrait bien être le meilleur film français de l’année.

Synopsis  : Charlotte et Micha sont jeunes et amoureux. Ils viennent de s’acheter une maison près de Lille pour y filer le parfait amour. Mais depuis quelques mois, Charlotte trompe Micha avec Mélodie… Sans rien soupçonner, se sentant toutefois un peu délaissé, Micha trompe Charlotte à son tour… mais avec Mélodie aussi ! Pour Mélodie, c’est le vertige. Complice du secret de chacun. Amoureuse des deux en même temps…

- « VOYAGE EN CHINE » - Comédie dramatique - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Zoltan Mayer - Avec : Yolande Moreau, André Wilms, Yilin Yang - Durée : 1h36min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Haut et Court

Note de la presse : 3.9/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : StudioCiné Live ( Sandra Benedetti )3/4 _ Yolande Moreau occupe tout l’écran, modeste et digne, merveilleuse de fragilité sourde dans les robes mal taillées de la mère. Elle porte sur ses belles épaules ce film sensible, à la délicatesse arachnéenne. Sa douce lumière, aussi.

Synopsis  : Liliane, infirmière de province à la cinquantaine paisible, doit faire face à la mort brutale de son fils en Chine. Elle décide d’y aller pour rapatrier le corps. Ce voyage de deuil va vite se transformer en voyage initiatique, et sera l’occasion pour elle de découvrir la vie de son fils qu’elle ne voyait plus depuis des années et de se reconstruire grâce à l’exploration d’une nouvelle culture.

- « PARIS OF THE NORTH » - Comédie dramatique - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Hafsteinn Gunnar Sigurdsson - Avec : Bjorn Thors, Helgi Björnsson, Nanna Kristín Magnúsdóttir - Durée : 1h35min - Pays de production : Danemark France Islande - Année de production : 2014 - Titre original : París Norðursins - Distributeur : Ariszona Distribution

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : A voir à lire ( François Bonini )3/3 _ Un film bien étrange : quelques séquences détonnent (...) Mais l’ensemble repose sur le ressassement, la répétition : il faut donc accepter ce parti-pris pour l’apprécier, scruter les détails, les nuances dans le jeu remarquable des acteurs, se laisser aller à un rythme lent, à la limite de la mollesse.

Synopsis  : Hugi, 31 ans, est remplaçant dans l’école d’un petit village islandais perdu au milieu de nulle part. Il assiste régulièrement à des réunions des Alcooliques Anonymes, apprend le portugais par internet et s’accommode d’une vie amoureuse plutôt terne. Son père Veigar, un aventurier de retour de Thaïlande, va venir bousculer une vie un peu trop tranquille.

- « LE PETIT HOMME » - Drame - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Sudabeh Mortezai - Avec : Ramasan Minkailov, Aslan Elbiev, Kheda Gazieva - Durée : 1h38min - Pays de production : Autriche - Année de production : 2013 - Titre original : Macondo - Distributeur : Memento Distribution

Note de la presse :3.5 /5

Note du public :3.1/5

Critique  : PREMIERE (Bernard Achour) ¾ _ On ne le quitte pas d’une semelle. Qu’il coure dans les broussailles, surveille ses sœurs ou affronte les services de l’immigration autrichiens pour répondre à d’absurdes exigences de régularisation. Qu’il observe avec suspicion un compagnon d’armes de son père tchétchène tué au front serrer d’un peu trop près sa maman ou qu’il se livre à une épouvantable trahison… La caméra est toujours là, comme aimantée par l’énergie vitale de Ramasan, 11 ans, pilier malgré lui d’une famille aux abois. Compact et haletant, porté par un scénario et une dramaturgie au rasoir, "Le Petit Homme" refuse toute espèce d’apitoiement pour imposer un humanisme dont l’authenticité rageuse n’a d’égale que la pudeur. À l’arrivée, le plus beau film des frères Dardenne non réalisé par les frères Dardenne.

Synopsis  : A 11 ans, Ramasan est déjà un homme sous ses allures de petit garçon. Réfugié en Autriche avec sa mère et ses deux sœurs, il essaie de remplacer du mieux qu’il peut son père mort en Tchétchénie… L’arrivée d’Isan, un ancien ami de son père, va bousculer son quotidien.

- « L’HOMME DES FOULES » - Comédie dramatique - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Marcelo Gomes, Cao Guimarães - Avec : Sílvia Lourenço, Paulo André, Jean-Claude Bernardet - Durée : 1h35min - Pays de production : Brésil - Année de production : 2013 - Titre original : O homem das multidoes - Distributeur : Norte Distribution

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : PREMIERE (Hendy Bicaise) _ 2/4 - Juvenal n’a ni famille ni ami, mais il n’est jamais seul. Bercé par les remous des passants comme un enfant dans les bras de sa mère, c’est au sein de la foule qu’il se sent bien. Quand il la quitte, il perd pied. Une rencontre va venir bouleverser cet équilibre précaire… Bouleversement en mode mineur car dans ce film brésilien, comme dans "La Femme sans tête", de Lucrecia Martel, ou chez Jaime Rosales ("Un tir dans la tête", "La soledad"), la mise en scène confine à l’abstraction au point que l’on se demande constamment si l’on n’a pas manqué quelque chose. Une péripétie ? Un sous-texte caché ? Non, rien de tout cela. Avec son format carré, identique à celui de "Mommy", le film invite à l’observation froide du quotidien de ce curieux quidam. Si l’on ne détourne pas le regard, l’exercice n’aura pas été vain.

Synopsis  : Juvenal est conducteur de métro à Belo Horizonte ; Margo assure le trafic du réseau ferroviaire dans la ville anonyme, ils se regardent, se parlent, devinant l’un chez l’autre l’éblouissement d’une rencontre entre deux solitudes. un jour, Margo demande à Juvenal d’être le témoin de son mariage, conclu avec un homme inconnu, mystérieux, perdu lui aussi dans la foule silencieuse.

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « CENDRILLON » - Film d’aventures Romance - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Kenneth Branagh - Avec : Lily James, Cate Blanchett, Richard Madden - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2015 - Titre original : Cinderella - Distributeur : Walt Disney Motion Pictures France

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.6/5

Critique  : PREMIERE (Vanina Arrighi de Casanova) – ¼ - Opération recyclage. Il n’y a pas 36 façons de qualifier ce "Cendrillon", relecture par Disney de son propre catalogue. Sans angle ni concept, contrairement au récent "Maléfique", ce film n’a d’autre intérêt que de donner vie aux personnages du dessin animé 50s. Tout le monde est là. Sauf la magie, qui n’opère que dans la scène de transformation pour le bal. Kenneth Branagh déroule l’histoire, aidé de deux grandes actrices (Cate Blanchett et Helena Bonham Carter). Par ailleurs, tout est plombé par un design laid, un manque d’humour étonnant et une morale envahissante (seul ajout du cinéaste) : si cette pauvrette est si passive, c’est qu’elle est liée par une promesse faite à sa mère mourante de rester courageuse et bonne coûte que coûte. Bref, on préfère le dessin animé.

Synopsis  : Le père de la jeune Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère, Lady Tremaine, et ses filles Anastasia et Drisella. Mais lorsque le père d’Ella disparaît à son tour d’une manière aussi soudaine qu’inattendue, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme sœur. Une lueur d’espoir brûle dans son cœur, car le Palais a invité toutes les jeunes filles du pays à assister à un bal. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant « Kit », Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par lui sourire : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…

- « DIVERSION » - Comédie - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : John Requa ,Glenn Ficarra - Avec : Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro - Durée : 1h45min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Focus - Distributeur : Warner Bros Pictures France

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 2.7/5

Critique  : StudioCiné Live ( Sophie Benamon ) – 2/4 - La mise en scène est fluide, les dialogues sont musclés. Et les deux interprètes séduisent avec charme. La première partie du film est plutôt convaincante. La deuxième s’essouffle entre l’histoire d’amour et le film policier. Il manque un je-ne-sais-quoi qui ferait basculer le film.

Synopsis  : Nicky, passé maître dans l’art de l’escroquerie s’éprend de Jess, encore débutante en matière de fraude. Alors qu’il lui apprend les ficelles du métier et que la jeune femme se rapproche dangereusement de lui, il rompt brutalement avec elle.
Trois ans plus tard, la novice est devenue une redoutable femme fatale. Tandis qu’elle débarque en plein Grand Prix automobile de Buenos Aires, elle menace de faire capoter le plan à haut risque de Nicky, pourtant savamment élaboré. Pour la première fois de sa carrière, le maître des escrocs est désarçonné…

- « WASTE LAND » - Thriller –Interdit au -12 ans - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Pieter Van Hees - Avec : Jérémie Renier, Natali Broods, Babetida Sadjo - Durée : 1h37min - Pays de production : Belgique - Année de production : 2014 - Distributeur : Chrysalis Films

Note de la presse : 2.7/5

Note du public :3.0 /5

Critique  : Cinenews.be ( Sophie Rizzi )3/4 _ Peter van Hees a trouvé le secret pour vous tenir en haleine. Son talent est à son paroxysme. Il fait monter petit à petit la pression et vous ne pouvez décoller vos yeux de l’écran. Il est aidé dans son art par l’excellente prestation de Jeremy Renier mais également par la ville de Bruxelles et son décor inquiétant et intriguant.

Synopsis  : Léo Woeste est inspecteur à la brigade criminelle de Bruxelles. Il vit avec Kathleen et leur fils Jack, 5 ans. Jour après jour, il explore les bas-fonds de la ville, le « Waste Land ». Sa famille lui permet de garder pied. Mais l’enquête sur le meurtre d’un jeune congolais amène Léo à rencontrer la sœur de la victime, une femme magnétique et déterminée. Entre rituels, fascination et vieux démons, l’équilibre de Léo semble plus que jamais menacé …

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOIR

- « EL EVANGELIO DE LA CARME - Un Octobre violet à Lima » - Drame - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Eduardo Mendoza - Avec : Giovanni Ciccia, Jimena Lindo, Lucho Caceres - Durée : 1h50min - Pays de production : Pérou - Année de production : 2013 - Titre original : El evangelio de la carne - Distributeur : Bobine Films

Note de la presse : 2.0/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : PREMIERE (Bernard Achour) 2/4 - Il passe comme un frisson d’"Amours chiennes" sur ce puzzle choral où se croisent un flic infiltré, un chauffeur de bus en quête de rédemption et un footballeur confronté à la déchéance de son frère. Accrocheur, malgré ses coutures trop voyantes.

Synopsis  : A Lima, Gamarra, un flic infiltré, essaie désespérément de sauver sa femme d’une maladie étrange et inconnue alors qu’il enquête sur un réseau de trafic de faux billets. Felix, un chauffeur de bus cherche à être admis dans la confrérie du "Seigneur des Miracles" de Lima. Narciso, leader de l’équipe de football "Universitario de Deportes", se bat pour obtenir la libération de son jeune frère emprisonné, avant son transfert dans une prison plus sécurisée.

- « ENFANCES NOMADES » - Film d’aventures - Date de sortie : 25 mars 2015 - Réalisé par : Christophe Boula - Avec : Sonam Wangmo, Sampel Gyatso , Kalsang Dawa - Durée : 1h33min - Pays de production : France - Année de production : 2013 - Distributeur : Borealia Films

Note de la presse : 3.1/5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Dans les steppes d’Asie centrale, où les éleveurs survivent dans un climat hostile, les enfants peuplent un monde aride de leurs désirs et de leurs rêves. Ils sont à la croisée des chemins, héritiers d’une tradition qui disparaît et inventeurs d’un nouveau mode de vie. Trois histoires retracent trois destinées étonnantes : celle d’Amraa, le jeune Mongol qui part rejoindre son amoureuse en ville ; celle d’Apo, le bébé sibérien perdu dans la neige ; et enfin celle de Lhamo, l’enfant tibétaine qui voulait vivre avec son yak…

- « DES MILLIARDS DE TOI MON POUSSIN » - Comédie - Date de sortie : 25 mars 2015 - Avec : Antoine Basler, Elsa Galles, Rona Hartner - Durée : 1h35min - Pays de production : français - Année de production : 2015

Note de la presse : /5

Note du public : /5

Critique  :

Synopsis  : Maldi, poétesse ecowarrior, et Giwal, geek loyal et altruiste, vont tenter de mener des actions militantes et cocasses afin d’établir la déclaration des droits du vivant, à l’été de leurs propres révolutions..