Sortie cinémas du 4 mars 2015

  • Mis à jour : 4 mars 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 4 mars 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « CHELLI » - Drame - Tous publics avec avertissement - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Asaf Korman - Avec : Liron Ben-Shlush, Dana Ivgy, Yaakov Daniel Zada - Durée : 1h30min - Pays de production : Israël - Année de production : 2014 - Titre original : At Li Layla - Distributeur : Potemkine

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Les Fiches du Cinéma par Isabelle Boudet _ À la fois sensible et réaliste, oppressant et répétitif, ce huis clos ressemble à son héroïne : troublant mais plombant.

Synopsis  : Chelli s’occupe de sa sœur Gabby, handicapée mentale. Quand les services sociaux découvrent que Gabby reste seule à la maison lorsque sa soeur part travailler, Chelli se retrouve contrainte de la placer dans un institut de jour. Ce changement va cependant lui permettre de se rapprocher de Zohar. La présence de cet homme dans sa vie va engendrer une fêlure dans la relation symbiotique des deux sœurs. Tous trois forment alors un trio étrange, où les frontières entre amour, sacrifice et torture vont être brisées.

- « INHERENT VICE » - Thriller - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Paul Thomas Anderson - Avec : Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Owen Wilson - Durée : 2h28min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Warner Bros Pictures France

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 2.6/5

Critique  : Ecran Large ( Simon Riaux ) _ Paul Thomas Anderson vous convie à un trip hallucinogène profond et entêtant, à condition de se prêter au jeu d’une narration éclatée et d’une intrigue qui part progressivement en fumée.

Synopsis  : L’ex-petite amie du détective privé Doc Sportello surgit un beau jour, en lui racontant qu’elle est tombée amoureuse d’un promoteur immobilier milliardaire : elle craint que l’épouse de ce dernier et son amant ne conspirent tous les deux pour faire interner le milliardaire… Mais ce n’est pas si simple…
C’est la toute fin des psychédéliques années 60, et la paranoïa règne en maître. Doc sait bien que, tout comme "trip" ou "démentiel", "amour" est l’un de ces mots galvaudés à force d’être utilisés – sauf que celui-là n’attire que les ennuis.
On croise dans cet univers des surfeurs défoncés, des prostituées, des toxicos, des rockers, un usurier assassin, des flics du LAPD, un joueur de saxo infiltré, et le mystérieux "Croc d’Or" qui, visiblement, est un dispositif d’évasion fiscale mis au point par une bande de dentistes…

D’après l’oeuvre de Thomas Pynchon.

- « CITIZEN FOUR » - Documentaire - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Laura Poitras - Durée : 1h54min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Haut et Court Distribution

Note de la presse : 3.8/5

Note du public : 3.6/5

Critique  : Le Journal du Dimanche par Barbara Théate _ La réalisatrice Laura Poitras, qu’il avait contactée auparavant, met en scène ses incroyables révélations dans un documentaire aux allures de thriller paranoïaque, rythmé par des mails cryptés et des extraits d’interviews de responsables de la NSA. Elle réussit à rendre compréhensible les arcanes d’une affaire politique, informatique et judiciaire.

Synopsis  : En 2013, Edward Snowden révèle des documents secret-défense en provenance de la NSA, déclenchant l’un des plus grands séismes politique aux États-Unis.
Sous le nom le code« CITIZENFOUR », il contacte la documentariste américaine Laura Poitras, qui part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel CITIZENFOUR, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.

- « L’ART DE LA FUGUE » - Comédie dramatique - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Brice Cauvin - Avec : Laurent Lafitte, Agnès Jaoui, Benjamin Biolay - Durée : 1h40min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : KMBO

Note de la presse : 2.8/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Les Fiches du Cinéma par Lucille Bion
Brice Cauvin s’inspire du roman de Stephen McCauley pour réaliser cette chronique familiale qui, hélas, s’enlise dans l’emphase et souffre du jeu, tout en déclamations, des acteurs.

Synopsis  : Antoine vit avec Adar, mais il rêve d’Alexis... Louis est amoureux de Mathilde alors il va épouser Julie... Gérard, qui n’aime qu’Hélène, tombera-t-il dans les bras d’Ariel ? Trois frères en pleine confusion... Comment, dès lors, retrouver un droit chemin ou ... échapper à ses responsabilités ? C’est là tout L’Art de la Fugue...

Adaptation du roman de Stephen McCauley

- « L’ABRI » - Documentaire - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Fernand Melgar - Durée : 1h41min - Pays de production : Suisse - Année de production : 2014 - Distributeur : Dissidenz

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Cahiers du Cinéma par Ariel Schweitzer - "L’Abri" rempli ainsi un cahiers de charge sociologique déjà vu dans de nombreux films sur le sujet (…). Mais certaines séquences parviennent à émouvoir en captant la fragilité, la détresse et le désespoir de ceux qui frappent la nuit aux portes fermées de la "forteresse européenne".

Synopsis  : Un hiver au cœur d’un hébergement d’urgence pour sans-abris à Lausanne. A la porte de ce souterrain méconnu se déroule chaque soir le même rituel d’entrée qui donne lieu à des bousculades parfois violentes. Le personnel a la lourde tâche de « trier les pauvres » : femmes et enfants d’abord, hommes ensuite –Africains, Roms mais également Européens... Alors que la capacité totale de l’abri est de 100 places, seuls 50 « élus » seront admis à l’intérieur et auront droit à un repas chaud et à un lit. Les autres savent que la nuit va être longue.

- « LE GRAND MUSEE » - Documentaire - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Johannes Holzhausen - Durée : 1h34min - Pays de production : Autriche - Année de production : 2014 - Titre original : Das grosse Museum - Distributeur : Jour2Fête

Note de la presse : 3.0/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : aVoir-aLire.com par François Bonini_ Holzhausen a refusé la voix off, les commentaires, les interviews et la musique : ce que l’on voit est donc nu, sans pour autant être austère grâce à un montage astucieux qui va d’un aspect du musée à l’autre, grâce aussi à de magnifiques plans symétriques, composés … comme des tableaux.

Synopsis  : Le Grand musée pose un regard curieux et plein d’humour sur les coulisses de l’un des plus grands musées au monde, le Musée de l’Histoire de l’Art à Vienne. à l’occasion de la rénovation d’une aile du musée, le film nous plonge au cœur de cette institution colossale, et nous fait partager l’intimité de ses employés.
Directeur général, conservateurs, équipes de nettoyage, manutentionnaires ou historiens d’art, tous passionnés et passionnants, nous entraînent dans leur quotidien, au service des œuvres.

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « TOKYO FIANCEE » - Comédie - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Stefan Liberski - Avec : Pauline Etienne, Taichi Inoue, Julie LeBreton - Durée : 1h40min - Pays de production : Belgique France - Année de production : 2014 - Distributeur : Eurozoom

Note de la presse : 2.9/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Clapmag.com ( Eric Parmentier ) _ Avec la délicatesse et la précision du trait d’un maître d’estampes, le réalisateur adapte le roman "Ni d’Eve ni d’Adam" d’Amélie Nothomb. Centré sur sa rencontre avec le jeune autochtone Rinri, qui devient son élève avant de devenir son amant, ce récit feuilletonesque séduit par sa fantaisie douce-amère et sa profondeur toujours sous-jacente.

Synopsis  : La tête plein de rêves, Amélie, 20 ans, revient dans le Japon de son enfance. Pour gagner sa vie, elle propose des cours particuliers de français et rencontre Rinri, une jeune Japonais passionné de langue française. Entre surprises, bonheurs et déboires d’un choc culturel, elle découvre un Japon qu’elle ne connaissait pas.

- « L’ENNEMI DE LA CLASSE » - Comédie dramatique - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Rok Bicek - Avec : Igor Samobor, Natasa Barbara Gracner, Tjasa Zeleznik- Durée : 1h52min - Pays de production : Slovénie - Année de production : 2013 - Titre original : Razredni Sovraznik - Distributeur : Paname Distribution

Note de la presse : 3.4/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : Culturebox - France Télévisions par Jacky Bornet _ En provenance de l’autre bout de l’Europe, "L’Ennemi de la classe" tient un discours universel. Sur la remise en cause de l’enfant roi, une jeunesse soit disant rebelle, que doivent gérer tous les systèmes éducatifs. (...) Plein de subtilité, un film à découvrir.

Synopsis  :
À l’arrivée de leur professeur principal remplaçant, une classe de sympathiques lycéens se trouve confrontée à une discipline accrue et à un enseignement plus austère. Ce professeur d’allemand concentre vite toutes les critiques. Les élèves mènent ouvertement la fronde. La tension monte, et quand une jeune fille de la classe se suicide, la responsabilité du professeur parait indiscutable aux yeux de ses camarades. L’escalade des provocations ne fait alors que commencer, laissant les autres enseignants dépassés par les événements et les élèves face à toutes leurs violentes contradictions.

- « LA VIE DES GENS » - Documentaire - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Olivier Ducray - Durée : 1h25min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Tamasa

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 4.0/5

Critique  : TF1 News _ Par Romain Le Vern _ "La vie des gens" parle de ce qui nous rend humain (nécessité de communiquer, empathie, don de soi), du temps qui passe et du temps qui reste, de cet effroi et de cette solitude face à la mort. Merci à Olivier Ducray de parler de ces choses-là sans prise d’otage émotionnelle.

Synopsis  : Saisons après saisons, la pétillante Françoise, infirmière libérale, illumine la vie des gens. Avec beaucoup d’humour et de tendresse, elle fait bien plus que soigner nos ainés... elle préserve le lien social.

- « LE CERCLE » - Drame - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Stefan Haupt - Avec : Babett Arens, Peter Jecklin, Ueli JAGGI - Durée : 1h42min - Pays de production : Suisse - Année de production : 2014 - Titre original : Der Kreis - Distributeur : Outplay

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.3/5

Critique  : aVoir-aLire.com par François Bonini _ "Le Cercle" est un témoignage émouvant et révoltant sur une société fermée qui produit des ghettos et marginalise une part d’elle-même. À ce titre, ce « semi-documentaire » est exemplaire, palpitant et, hélas, nécessaire voire indispensable.

Synopsis  : Zurich, 1958. Ernst et Robi se rencontrent par l’intermédiaire du Cercle, une organisation suisse clandestine, pionnière de l’émancipation homosexuelle. Alors que les deux hommes luttent pour leur amour, ils vivent l’apogée et le déclin du Club, éditeur d’une revue homosexuelle trilingue, la seule alors autorisée dans le monde.

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « SNOW IN PARADISE » - Comédie dramatique - Interdit au -12 ans - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Andrew Hulme - Avec : Frederick Schmidt, Aymen Hamdouchi, Martin Askew - Durée : 1h28min - Pays de production : Grande-Bretagne - Année de production : 2014 - Distributeur : Le Pacte

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : CinémaTeaser ( Emannuelle Spadacenta ) _ Andrew Hulme, de par son passif de monteur, a un sens du rythme et de la narration par l’image qui range immédiatement SNOW IN PARADISE dans la case des films de transe, déroulant sur un rythme fou et toujours droit devant, une course à bout de souffle vers la paix. Dans ses émotions et dans son parcours spirituel, SNOW IN PARADISE est d’une dignité remarquable. Pour un premier film, c’est un coup de maître.

Synopsis  : Dave est un petit délinquant qui mène sa vie, entre drogue et de violence, dans l’East End de Londres. Lorsque ses agissements entraînent la mort de Tariq, son meilleur ami, Dave est terrassé pour la première fois par la honte et le remords. Il découvre l’islam et commence à trouver la paix, jusqu’au jour où son passé de criminel revient le mettre à l’épreuve.

D’après une histoire vraie.

- « RETOUR A LA VIE » - Drame - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Ilaria Borrelli ,Guido Freddi - Avec : Ilaria Borrelli, Philippe Caroit, Setha Moniroth - Durée : 1h29min - Pays de production : Cambodge Italie - Année de production : 2012 - Titre original : Talking to the Trees - Distributeur : Destiny Distribution

Note de la presse : 2.3/5

Note du public : 3.2/5

Critique  : Clapmag.com ( Laïss Barkouk )_ "Retour à la vie" dénonce pèle-mêle le tourisme sexuel, la prostitution infantile, l’esclavage moderne et le néo-colonialisme. Autant de thématiques que le film s’emploie à traiter avec subtilité et poésie. Sans jamais tomber dans l’apitoiement et le misérabilisme.

Synopsis  : Mia, photographe parisienne à succès, décide de partir au Cambodge pour rejoindre son mari. Ce qu’elle va découvrir sur place va changer à jamais sa conception de la vie. Sa rencontre avec trois jeunes filles va l’amener à traverser le pays pour les aider à retrouver leur famille… Un voyage vers la rédemption, un chemin vers l’espoir et la liberté.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS A VOUS DE VOIR

- « CHAPPIE » - Film de science-fiction - Date de sortie : 04 mars 2015 - Réalisé par : Neill Blomkamp - Avec : Sharlto Copley, Dev Patel, Ninja - Durée : 1h54min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2015 - Distributeur : Sony Pictures Releasing France

Note de la presse : 4.0/5

Note du public : 3.3/5

Critique  :

Synopsis  : Dans un futur proche, la population, opprimée par une police entièrement robotisée, commence à se rebeller. Chappie, l’un de ces droïdes policiers, est kidnappé. Reprogrammé, il devient le premier robot capable de penser et ressentir par lui-même. Mais des forces puissantes, destructrices, considèrent Chappie comme un danger pour l’humanité et l’ordre établi. Elles vont tout faire pour maintenir le statu quo et s’assurer qu’il soit le premier, et le dernier, de son espèce.

Adaptation ciné du court-métrage Tetra Vaal (2004) du réalisateur.