Sorties cinéma du 7 janvier 2015

  • Mis à jour : 7 janvier 2015

Critiques extraites de Télérama et autres magazines dont Allociné et Première

Sorties du mercredi 7 au mardi 13 janvier 2015

TELERAMA AIME BEAUCOUP

Cotation 4/5

- « HARD DAY » - Drame Film policier - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Seong-Hun Kim - Avec : Lee Seon-gyun, Jo Jin-woong, Shin Jung-Keun - Durée : 1h51min - Pays de production : Corée du Sud - Année de production : 2014 - Titre original : Moo-deom-kka-ji Gan-da - Distributeur : Bodega Films

Note de la presse : 3.2/5

Note du public : 3.7/5

Critique  : TLC - Toute la Culture (Hugo Saadi)_ La Corée du Sud est connue pour nous procurer des sensations fortes en ce qui concerne les polars entre Kim Jee Woon, Bong Joon-Ho et Hong Jin-Ha, en voilà un nouveau dans le lot et il s’appelle Kim Seong-hun. Il apporte avec lui l’humour car dans A Hard Day, le rire se mêle souvent aux palpitations de l’intrigue. Chantage, course poursuite, et tension sont au rendez-vous d’un thriller bien mené.

Synopsis  : De retour de l’enterrement de sa mère, Gun-su, détective à la police criminelle, tue un homme dans un accident de voiture. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère. Lorsque l’affaire apparaît sur la base de données de la police, on nomme son partenaire pour mener l’enquête. Gun-su, sous pression voit l’enquête avancer au rythme des détails révélés de l’accident. Les choses vont empirer lorsqu’un témoin de l’accident va menacer Gun-su.

- « LES REGLES DU JEU » - Documentaire - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Claudine Bories et Patrice Chagnard - Durée : 1h46min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Happiness Distribution

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : L’Express (Christophe Carrière) _ Bories et Chagnard ne jugent ni ne condamnent. Ils constatent, sans commentaires, comme un grand épisode de la série "Strip-tease". La forme n’a rien d’originale, mais elle est parfaitement maîtrisée. Le fond n’a rien de nouveau, mais il reste édifiant.

Synopsis  : Lolita n’aime pas sourire. Kévin ne sait pas se vendre. Hamid n’aime pas les chefs. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent du travail. Pendant six mois, les coachs d’un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi.
A travers cet apprentissage, le film révèle l’absurdité de ces nouvelles règles du jeu.

- « QUEEN AND COUNTRY » - Comédie dramatique - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : John Boorman - Avec : Callum Turner, Caleb Landry Jones, Pat SHORTT - Durée : 1h54min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Distributeur : Le Pacte

Note de la presse : 3.4/5

Note du public : 3.4/5

Critique  : Télérama (Aurélien Ferenczi) - Sur ces rails élégiaques, avec la conscience qu’un vieil homme raconte avec tendresse ses jeunes années, « Queen and Country » devient franchement émouvant, histoires de caserne comprises.

Synopsis  : 1952. Bill Rohan a 18 ans et l’avenir devant lui. Pourquoi pas avec cette jolie fille qu’il aperçoit sur son vélo depuis la rivière où il nage chaque matin ?
Cette idylle naissante est bientôt contrariée lorsqu’il est appelé pour effectuer 2 années de service militaire en tant qu’instructeur dans un camp d’entraînement particulièrement dur qui prépare les jeunes soldats anglais à des missions en Corée. Là-bas, la guerre fait rage et brise la vie de plus d’une recrue !
Bien vite, Bill se lie d’amitié à Percy, un farceur dépourvu de principes avec lequel il complote pour tenter de faire tomber de son piédestal leur bourreau : le psychorigide sergent Bradley. Tous deux parviennent néanmoins à oublier l’enfermement à l’occasion de rares sorties. Ils tombent vite amoureux de jeunes femmes croisées un soir au cinéma. Mais comment concilier discipline et premières amours ?

Suite du film La Guerre a sept ans (1987) de John Boorman

TELERAMA AIME UN PEU

Cotation 3/5

- « L’AFFAIRE SK 1 » - Thriller - Tous publics avec avertissement- Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Frédéric Tellier - Avec : Raphaël Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet - Durée : 2h - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : SND

Note de la presse : 3.7/5

Note du public : 3.6/5

Critique  : Premiere (Hendy Bicaise) _ Et si "L’Affaire SK1" était le meilleur polar français depuis "L.627", sorti en 1992 ? Certes, le réalisateur nous force un peu la main en laissant traîner dans le bureau de l’inspecteur une affiche du classique de Bertrand Tavernier, mais l’enthousiasme est légitime. Car avec ce premier long métrage, Frédéric Tellier frappe un grand coup, et même deux puisque ce sont deux récits qui s’entrelacent : l’enquête et le procès. Le montage alterné entre ces univers permet au cinéaste de passer les vitesses plus librement. En effet, Tellier accélère quand il suit les flics sur le terrain ou même quand il les cantonne dans les bureaux enfumés de la PJ, puis il rétrograde lors des scènes de procès. Si la pression ne retombe pas pour autant, c’est notamment grâce à la performance d’Adama Niane dans le rôle de Guy Georges. C’est assurément la révélation du film, tant l’acteur parvient à la fois à terrifier et à bouleverser en une seule réplique, en un regard.

Synopsis  : Paris, 1991. L’histoire vraie de Franck Magne, un jeune inspecteur qui fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Son premier dossier porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son enquête l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine, pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au coeur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien »

- « LA RANCON DE LA GLOIRE » - Comédie dramatique - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Xavier Beauvois - Avec : Benoît Poelvoorde, Roschdy Zem, Séli Gmach - Durée : 1h54min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Distributeur : Mars Distribution

Note de la presse : 2.5/5

Note du public : 2.6/5

Critique  : Les Inrocks (J.B. Morain) _
"La Rançon de la gloire" ne tombe jamais dans la vulgarité cinématographique (l’hyperdécoupage, le gag facile, démagogique et lourd), il tire constamment le spectateur vers le haut, sous le patronage (modeste) du grand Chaplin, sans chercher à tout prix l’exploit ou la perfection.

Synopsis  : Vevey, une petite ville au bord du lac Léman, 1977. Tout juste sorti de prison, Eddy est accueilli par son ami Osman. Ils ont tous deux convenu d’un marché. Osman héberge Eddy, en échange de quoi celui-ci s’occupe de sa fille de sept ans, Samira, le temps que sa femme Noor subisse des examens à l’hôpital. Mais en cette veille de Noël, le manque d’argent se fait cruellement sentir. Aussi, lorsque la télévision annonce la mort du richissime comédien Charlie Chaplin, Eddy a une idée : subtiliser le cercueil de l’acteur et demander une rançon à la famille !

- « LE SCANDALE PARADJANOV ou LA VIE TUMULTUEUSE D’UN ARTISTE SOVIETIQUE » - Drame - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Serge Avedikian et Olena Fetisova - Avec : Serge Avedikian, Yulia Peresild, Karen Badalov - Durée : 1h35min - Pays de production : Arménie France Géorgie Ukraine - Année de production : 2014 - Distributeur : Zootrope Films

Note de la presse : 3.6/5

Note du public : 3.1/5

Critique  : Les Inrocks (J.B. Morain) _ Cette évocation de Paradjanov, parfois un peu maladroite dans ses petites afféteries de cinéma, brille surtout par le regard bienveillant et la chaleur humaine qui s’en dégagent.

Synopsis  : Une évocation de la vie mouvementée de Sergueï Paradjanov, réalisateur soviétique d’avant-garde, à la fois poète, plasticien et touche-à-tout opposé à toute forme d’autorité.
Auteur de films cultes, dont « Les Chevaux de feu » et « Sayat Nova », son anticonformisme et son désir d’indépendance, dans un pays qui refuse les artistes déviants, lui valent cinq années d’empri- sonnement dans les geôles soviétiques. S’il en ressort meurtri, Paradjanov conserve pour autant son indéfectible sens de l’humour, son excentricité et surtout sa passion pour l’art et la beauté.

- « MY TWO DADDIES » - Drame - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Travis FINE - Avec : Alan Cumming, Garret Dillahunt, Isaac Leyva - Durée : 1h40min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2013 - Titre original : Any day now - Distributeur : Septième Factory

Note de la presse : 3.3/5

Note du public : 3.6/5

Critique  : Premiere (Bernard Achour) _ Alors que le droit d’adoption par les couples de même sexe enflamme les tenants de la famille traditionnelle, la vision de ce film agit comme une efficace piqûre de rappel. Hollywood, 1979, deux hommes, un adolescent, la haine ambiante, la justice aveugle… Sans jamais chausser les gros sabots du militantisme ni obliger les acteurs à viser la performance (Oscar de la subtilité pour Alan Cumming), c’est avec les armes de l’indignation douce que "My Two Daddies" empoigne, mobilise et accroît un besoin vital d’égalité.

Synopsis  : En Californie, au début des années 80, Paul et Rudy débutent une relation amoureuse, quand le destin met sur leur chemin Marco, un enfant malmené par sa mère toxicomane. Alors qu’elle est incarcérée, elle confie à Rudy et Paul la garde de son fils, qui va enfin trouver un foyer stable avec « ses deux papas ». Mais lorsque qu’on découvre que Rudy et Paul sont homosexuels, la société s’acharne contre eux pour leur retirer la garde de Marco. Ils vont combattre une justice qui a des préjugés sur leur mode de vie, dans l’espoir de continuer à élever cet enfant.

- « TEDDY BEAR » - Drame - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Mads Matthiesen - Avec : Kim Kold, David WINTERS, Elsebeth STEENTOFT - Durée : 1h32min - Pays de production : Danemark - Année de production : 2012 - Distributeur : Solaris Distribution

Note de la presse : 3.5/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : Les Fiches du Cinéma - Par Isabelle Danel _ “Teddy Bear” narre avec délicatesse la venue au monde et à l’amour d’un homme… différent.

Synopsis  : Dennis, 38 ans, est un culturiste professionnel à la timidité maladive qui aimerait pourtant trouver l’âme soeur. Quand son oncle ramène une jeune épouse d’un voyage en Thaïlande, Dennis a l’idée d’y tenter sa chance, car il semble plus facile d’y trouver l’amour...

- « VALENTIN VALENTIN » - Film policier - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par Pascal Thomas - Avec : Marilou Berry, Vincent Rottiers, Marie Gillain - Durée : 1h46min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Titre original : Valentin Valentin - Distributeur : SBS Dis

Note de la presse : 3.2/5

Note du public : 2.9/5

Critique  : Le Parisien (Hubert Lizé) _ Que sauver de cette fresque abracadabrantesque, qui se veut débordante de fantaisie et lorgne du côté du polar comique ? Pas grand-chose, sinon l’interprétation des acteurs, Marilou Berry surtout, et aussi Marie Gillain, à croquer en bourgeoise nympho.

Synopsis  : Dans ce « fenêtres sur cour » qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s’aime, s’observe sans toujours se voir. C’est là que vit Valentin, jeune homme mélancolique, charmant, partagé entre sa maîtresse au tempérament insatiable, les trois jeunes filles du cinquième étage qui tournent autour de lui, une gardienne démonstrative et une belle chinoise dont la présence dans la maison d’en-face l’intrigue et le fait rêver. A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ?
Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu’il déclenche ainsi une spirale de violences...

Adaptation du roman La Maison du Lys Tigré de Ruth Rendell

TELERAMA N’ AIME PAS, MAIS CE N’EST PAS UNE RAISON POUR NE PAS Y ALLER

Cotation : 2/5

- « CAPTIVES » -Thriller - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Atom Egoyan - Avec : Ryan Reynolds, Rosario Dawson, Mireille Enos - Durée : 1h53min - Pays de production : Canada - Année de production : 2014 - Titre original : The captive - Distributeur : ARP

Note de la presse : 3.1/5

Note du public : 2.9/5

Critique  : Toutlecine.com (Camille Esnault) _ Mireille Enos que l’on aime tant, ne livre qu’un quart de ce qu’elle a dans le ventre, tout comme Ryan Reynolds, que la mise en scène d’Egoyan ne fait que brider. Au dénouement final aucun nœud narratif ne persiste, seul reste celui de notre ventre, dû au gâchis d’un tel potentiel.

Synopsis  : Huit ans après la disparition de Cassandra, quelques indices troublant semblent indiquer qu’elle est toujours vivante. La police, ses parents et Cassandra elle-même, vont essayer d’élucider le mystère de sa disparition.

TELERAMA N’A PAS D’AVIS, A VOUS DE VOIR

- « CHIC ! » - Comédie - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Jérôme Cornuau - Avec : Fanny Ardant, Marina Hands, Eric Elmosnino - Durée : 1h43min - Pays de production : France - Année de production : 2014 - Titre original : Chic ! - Distributeur : StudioCanal

Note de la presse : 3.2/5

Note du public : 3.0/5

Critique  : Direct Matin (La rédaction de Direct Matin) _ Dans des décors très graphiques, ce casting 5 étoiles remet au goût du jour avec humour le célèbre adage, les opposés s’attirent.

Synopsis  : Hélène règne sur une prestigieuse maison de haute couture dont Alicia Ricosi est la styliste mondialement célébrée. Prise dans le tourbillon de ce monde de création, d’intrigues et de stress, Hélène vient de licencier sans ménagement Julien Lefort, son jardinier paysagiste. Elle se retrouve aussi confrontée à une catastrophe : Alicia, plaquée par son boyfriend, a perdu l’inspiration à quelques semaines de la présentation des collections... A la faveur d’une rencontre, Hélène découvre que Julien pourrait bien être le seul capable de faire renaître l’inspiration d’Alicia, ce qui sauverait la maison. Mais entre l’hystérie d’un univers du luxe où tout n’est qu’apparences et codes, et la réalité verdoyante rythmée par la nature du monde de Julien, rien ne dit qu’une éteincelle sera possible. Nul ne sait si la magie opérera, et encore moins à 3 semaines des collections !

- « INVINCIBLE » - Drame - Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs - Date de sortie : 07 janvier 2015 - Réalisé par : Angelina Jolie - Avec : Jack O’Connell (acteur), Domhnall Gleeson, Garrett Hedlund - Durée : 2h18min - Pays de production : Etats-Unis - Année de production : 2014 - Titre original : Unbroken - Distributeur : Universal Pictures International France

Note de la presse : 3.4/5

Note du public : 3.6/5

Critique  : Direct Matin (La rédaction de Direct Matin) _ Scénarisé par les frères Coen, le film fait un sans-faute et fascine par son histoire autant que par l’interprétation du jeune Jack O’Connell.

Synopsis  : Une épopée dramatique retraçant l’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre mondiale Louis "Louie" Zamperini dont l’avion s’est écrasé en mer en 1942, tuant huit membres de l’équipage et laissant les trois rescapés sur un canot de sauvetage où deux d’entre eux survécurent 47 jours durant, avant d’être capturés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre.

Adaptation du roman Unbroken : A World War II Story of Survival, Resilience, and Redemption de Laura Hillenbrand